Partagez | .
 

 Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 20:38

Roy West
”On fait peut-être des coups de pute… Mais on est pas des fils de putes !”

NOM : Mon p’tit nom, c’est Roy West. Je sais, c’est pas très pompeux comme nom, ni très classe, mais que voulez-vous, je fais pas partie de ce monde-là moi ! Appelle-moi Roy d’ailleurs, pas de chichi entre nous. Je t’offre un verre ?
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Je suis né le 24 Février 1896 moi, madame ! Ici-même, à New York. Je suis un gamin de la ville, un vrai ! La seule fois où je l’ai quittée, c’était en 1915 quand je me suis engagé dans la Légion Etrangère pour aller combattre aux côté des français pendant la guerre. Va pas croire que je sois un grand défenseur de l’humanité hein, c’est mon père qui m’avait forcé en se disant que ça me mettrait du plomb dans le crâne… Trois ans plus tard, je suis revenu, encore pire qu’avant de partir ! 'Faut dire qu'avoir du sang irlandais dans les veines, ça n'aide pas le caractère. Ca le forge, c'est sûr, mais ça ne l'améliore pas.
ÂGE : Si tu sais compter, tu devineras tout seul que j’ai 28 ans ! Dieu que je me fais vieux…
EMPLOI OU OCCUPATIONS : Traîne-savate. Non sérieusement, j'suis pas un clochard, même si on essaye souvent de m'en convaincre - j'ai un appart' moi, monsieur ! Enfin une chambrette quoi... BREF. J'ai deux emplois moi, deux casquettes si tu veux. Enfin, deux casquettes principales. Officiellement, je suis ouvrier. Je travaille à l'usine nautique sur les docks de Chelsea avec la plupart de mes compatriotes -enfin, ceux de mes parents. J'te cache pas que c'est rude, je m'abrutis dans ce job, je me déglingue les mains, les bras, le dos, les jambes, et même la tête. Mais bon, faut bien gagner son pain hein ? Et comme ouvrier, c'est pas exactement ce qui paye le mieux, je te confesse ma deuxième activité : informateur. J'ai mes entrées dans la plupart des lieux mal famés de la ville, je connais tous les gens qu'il faut pas connaître. Bref, un parfait petit pion sur l'échiquier de tous ces grands messieurs pas très recommandables. Ca m'attire pas mal d'ennuis, surtout quand je fricote avec de grosses pointures ou que la police me met la main au collet, mais j'arrive toujours à m'en sortir d'une façon ou d'une autre.
SITUATION FAMILIALE : Pas de famille mon ami ! Enfin, plus de famille devrais-je dire : mes parents ont tous les deux trépassé dans un accident à l’usine où ils travaillaient tous les deux alors que j’avais vingt ans, je n’ai jamais connu mes grands-parents, et mes deux parents étaient enfants uniques. J’ai bien une sœur aînée, mais disons que nos relations n’ont jamais été au beau fixe. Après la mort de nos parents elle a déménagé dans un autre coin de New York, et je n’ai pratiquement pas eu de nouvelles depuis. Elle n’a jamais approuvé ma façon de vivre, et je suppose qu’elle a voulu couper les ponts. Ca fait quatre ans maintenant que je n’ai pas eu l’occasion de la voir ou de lui parler. Donc je peux dire que je n’ai plus de famille, c’est du pareil au même. Personne pour me casser les pieds à la maison, c’est pas mal, non ?
SITUATION AMOUREUSE : Sans être un Don Juan, ma vie amoureuse est quand même plutôt instable. Je m’attache facilement aux gens, après pour les garder, c’est une autre paire de manches. J’ai eu plusieurs histoires ‘sérieuses’, mais elles se sont toutes terminées en queue de poisson. En ce moment je suis tout seul, et quand je me sens trop seul, ne vous inquiétez pas, je sais où trouver charmante compagnie !
GROUPE : J'aime la vie, j'aime défier l'autorité, j'aime ce qui est neuf et ce qui me fait vibrer, je suis donc résolument Jazz !
I. introduction


Questionnaire de Proust de Roy West.

Sa vertu préférée : Le courage et la franchise. Il sait qu'il manque cruellement des deux, mais ça ne l'empêche pas de les admirer chez les autres !

La qualité qu'il préfère chez un homme : Sa capacité à se faire respecter sans user de la force.

La qualité qu'il préfère chez une femme : La vivacité d'esprit et l'intelligence. Il a beaucoup d'admiration pour les femmes qui savent se servir de leur tête, à une époque où les hommes préfèrent les voir utiliser autre chose. Ce qui ne l'empêche pas d'apprécier leurs autres charmes, loin de là.

Sa plus grande qualité : Il est inexplicablement attachant. Terriblement sympathique et sachant se mettre en avant, il a le charme et la gouaille de ces marginaux qui ont tout vu et prennent la vie avec humour. On le dit parfois irrésistible, mais quand même, allez expliquer ça à la vingtaine de types qui veulent lui casser la figure, ou à la dizaine de femmes qui a envie de l'étriper.

Son principal défaut : Il pense avant tout à lui, et en situation de crise, n'hésiterait pas à planter ses amis ou sa famille sur un réflexe, non sans le regretter après, une fois que le mal est fait. Le courage n'est pas sa qualité première.

Son occupation préférée : Passer ses soirées dans les bars clandestins à écouter du jazz et du blues, ou au music-hall. Idéalement, avec un verre dans une main et une fille dans l'autre. Roy a des goûts simples.

Quel serait son plus grand malheur ? : Mourir. Probablement.

Ce qu'il voudrait être : N'importe quoi, du moment que ça permet de vivre mieux qu'ouvrier. Et moins dangereusement qu'informateur.

Ce qu'il déteste par-dessus tout : La violence gratuite. On peut très bien bosser pour des salauds sans en approuver les méthodes !

Comment il aimerait mourir : Tranquillement, dans son lit, vieux, et après s'être réconcilié avec sa soeur et avoir remis de l'ordre dans sa vie chaotique. Mais il ne se fait pas trop d'illusions là-dessus !

État d'esprit actuel : Bon. Roy est remarquablement doué pour faire abstraction du fait que sa vie est complètement en train de partir en vrille, et n'a personne pour le lui rappeler.

Fautes qui lui inspirent le plus d'indulgence : Celles qu'il commet ou a commises. Et ça en fait un paquet.

Sa devise : Advienne que pourra !

II. Roy.

Roy est un joyeux luron – toujours gai (et pas gay) – résolument optimiste, même quand le ciel lui tombe sur la tête – bagarreur, même si c’est souvent lui qui se fait latter à la fin – immature, c’est un éternel adolescent avec tous les avantages et surtout les inconvénients que cela comporte – doté d’un solide sens de l’humour et de l’autodérision – souriant et très confiant, sûrement trop – tête brûlée, grande gueule et fanfaron, il est très facilement irritant et s’attire des ennuis presque volontairement – et le pire, c’est qu’il s’en sort toujours – frondeur, il a un sacré problème avec l’autorité – il est têtu comme un irlandais - il sait lire et écrire, mais à part ça, c’est un inculte complet – il aime les femmes, toutes les femmes, blondes, rousses, brunes, blanches, noires, jeunes, mûres… ça ne veut pas dire qu’il couche à droite à gauche en permanence, mais il est très sensible au charme de ces dames ! – il aime la compagnie des prostituées, que ce soit pour passer la nuit ou simplement discuter autour d’un verre – éminemment sympathique et attachant, même si on a souvent envie de lui mettre un poing dans la tronche, parce que quand même, qu’est-ce qu’il est casse pieds – gaffeur, il lui arrive trop souvent de faire des boulettes – mais débrouillard, il retombe toujours sur ses deux pattes – charmeur et un poil manipulateur (rarement méchamment) – égoïste et plutôt lâche, il est toujours prêt à rendre service mais uniquement aux gens qu’il apprécie vraiment ou s’il gagne au change – il peut aussi très bien trahir s’il est en danger, la loyauté et les cas de conscience sont des notions très relatives pour lui – traîne-savate ou traîne-misère, c'est un rôdeur et un zonard - il aimerait améliorer sa situation, mais il n'a aucune idée de comment s'y prendre et a peur de se planter en beauté - donc il continue à mener son train de vie pathétique, toujours avec un sourire ironique au coin des lèvres - c'est un chat de gouttière - a un côté « petit frère qu’on aime bien mais dont on fracasserait bien la tête dans le mur » - au fond c’est un bon garçon, qui s’est seulement laissé entraîner sur la mauvaise pente.
Ladies ans gentlemen, nous avons aujourd'hui le plaisir d'accueillir Roy West ! Bonjour et bienvenue sur la radio AT&T's. Nous avons préparé quelques questions pour vous. Premièrement, tout le monde aimerait savoir ce que vous pensez des bars clandestins et du jazz, ne vous inquiétez pas, ça ne sortira pas d'ici !
« Mais je les aime moi, les bars clandestins et le jazz ! C'est bien la seule chose qui me pousse à me lever tous les matins pour aller à l'usine ou crapahuter pour mes employeurs pas très légaux d'ailleurs, de savoir qu'après une dure journée de labeur, je pourrai aller passer un moment de détente au bar en écoutant du jazz... Ils sont l'âme et le coeur de New York ! »
Oh, je vois... Ainsi, votre avis concernant la Prohibition...
« Une belle connerie, si tu veux mon avis. Les gens, plus on leur interdit une chose, plus ils ont envie de le faire. Puis franchement, la Prohibition et ses agents, c'est pas vraiment ça qui m'empêche de faire ce dont j'ai envie ! Une belle bande de clowns, oui ! »
Oh ! Dans ce cas, buvez-vous de l'alcool ?
« La dernière fois que j'ai vu ma soeur elle m'a affirmé qu'un jour je mourrai assassiné par un type louche alors que j'aurai trop bu dans un bar. Je suppose que ça répond à ta question. Je ne suis pas un poivrot hein, mais c'est vrai que j'aime beaucoup boire. L'alcool est un des meilleurs amis de l'ouvrier et du faire-valoir que je suis. Tu m'accompagnes ? »
Personne ne vous juge, ne vous inquiétez pas. Et, dites-nous, New York, en un mot, c'est quoi pour vous ?
« Une ville comme une autre. La mienne. J'y suis né, j'y ai grandi, je pense pas en bouger de sitôt, j'en ai pas les moyens. J'y crèverai probablement, et sûrement de manière complètement stupide. Ca me ressemblerait bien ! »
Comme je vous comprends ! Pourriez-vous donc nous donner votre point de vue sur l'époque que nous vivons ?
« Pfff, tu m'en poses de ces questions toi ! Elle est pas pire qu'une autre je suppose. Tout vaut mieux que la guerre en tout cas, je t'assure qu'en Europe c'était pas folichon hein. Au moins aujourd'hui on s'amuse. Même les pauvres types comme moi peuvent s'amuser, et ça n'a pas toujours été le cas ! »
Et bien, je vous remercie pour cette interview plus que constructive, et vous souhaite un excellent moment à New York !
derrière l'écran

PSEUDO ET/OU PRÉNOM : Charlotte / Cabret
ÂGE : 20 ans.
DÉCOUVERTE DU FORUM ET AVIS SUR CELUI-CI : Grâce à PRD si je me souviens bien, mais ça fait trèèès longtemps que je connais le forum et que j'hésite !
PRÉSENCE : Régulière, même si ça peut varier à cause des études.
CONNAISSANCE ET AVIS SUR LES 1920's : Je ne suis pas une experte, mais je connais pas trop mal et j'ai très envie d'en explorer les recoins !
TA CHANSON FAVORITE : En ce moment je suis à fond sur "Layla" d'Eric Clapton bril 
AVATAR : Florent Dorin, alias le Visiteur du Futur !
CODE DU RÈGLEMENT : Okay par Peter heart
PERSONNAGE INVENTÉ, SCÉNARIO : Inventé.
JE SOUHAITE PARTICIPER AU SYSTÈME DE RP D’INTÉGRATION : oui - non
UN DERNIER MOT : iMot !



_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.


Dernière édition par Roy West le Jeu 21 Nov - 21:46, édité 5 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 20:39

histoire
On a frôlé la vie


histoire ou test rp

La porte s’ouvre sur la salle d’interrogatoire, laissant la place à un inspecteur visiblement blasé qui ne prend même pas la peine de regarder le prisonnier avant de s’asseoir en face de lui, les mains jointes sur une table qui avait vu défiler une vingtaine de prévenus rien qu’aujourd’hui. L’inspecteur Harvey avait eu une longue journée, comme l’indiquaient ses traits tirés. Mais au moins, il avait la satisfaction de voir que le type en face de lui n’en menait pas vraiment large. Un jeune homme aux cheveux bruns ébouriffés, à la silhouette mince et au visage émacié… Et couvert de cicatrices, comme d’habitude.

« Encore parmi nous, West. Faut vraiment que tu perdes l’habitude de te battre ou de te faire battre par tout ce qui bouge. Tu vas finir par prendre un mauvais coup un de ces quatre. » L’autre ne réplique que par un sourire narquois, un éclat amusé dans son regard sombre. Sale gosse que ce Roy West, songea l’inspecteur. « Allez, raconte à tonton Harvey ce que t’as fait encore. Pas de secrets entre nous p’tit gars, depuis le temps qu’on se connaît… »

Et c’était vrai. Ca faisait des années que l’inspecteur Harvey connaissait Roy West, cette petite frappe plus casse-pieds que réellement dangereuse. A vrai dire il le connaissait même depuis avant qu’il ne tourne mal. Enfin, vraiment mal. Il avait toujours eu une case de travers ce môme, même quand il était gosse, mais les choses avaient empiré depuis qu’il était revenu de la guerre en 1918. Il avait pris la mauvaise pente, et personne n’avait pensé à le rattraper…

De ce qu’Harvey en savait, Roy West était le deuxième et dernier fils de Seamus et Susan West, un couple d’émigrés irlandais qui avaient fait la traversée depuis Dublin alors que madame était enceinte de leur premier enfant, une fille du nom de Tara qui était née moins d’un mois après qu’ils se soient installés à New York. Seamus avait trouvé du travail comme ouvrier dans l’usine automobile non loin des docks irlandais et un logement dans un appartement de fortune minuscule du côté de Chelsea. Susan avait porté et accouché d’un fils, Roy, trois ans plus tard, avant de rejoindre son mari à l’usine pour pouvoir nourrir ces deux marmots. Pendant que les parents travaillaient, Tara et Roy était confiés à des voisins dans la communauté irlandaise qui se serrait les coudes dans cette misère, résidus involontaires du rêve américain. Harvey imaginait qu’ils avaient dû grandir brinquebalés de droite à gauche, apprenant à lire écrire et compter à l’école communale du coin ou avec un pasteur quelconque, avant d’atteindre l’âge de dix ou onze ans et de pouvoir commencer à travailler. Un jour où il avait particulièrement eu envie de bavarder (après s’être fait casser la figure par un molosse au service d’un chef mafieux dont ils avaient ensuite perdu la trace, Roy n’avait pas été très pressé de sortir du commissariat ce jour-là), il lui avait raconté que Tara avait été placée comme servante à l’âge de douze ans chez une famille d’avocats, parce qu’elle était intelligente, discrète, et appliquée. Lui avait dix ans quand il avait commencé à travailler sur les docks. A l’époque, il déchargeait les cargos. C’était pas le job du siècle, mais ça arrondissait les fins de mois, et il ne pouvait pas vraiment prétendre à autre chose. Et il avait treize ans quand Harvey, alors jeune sergent, avait fait sa connaissance en l’arrêtant avec un gang de petits délinquants de train de briser la vitrine d’une boutique. Curieusement, il s’en souvenait comme si c’était hier. Il fallait dire que le gus n’avait pas beaucoup changé depuis cette époque-là. Déjà dans le temps, c’était une tête brûlée qui s’embarquait dans les ennuis sans réfléchir, au grand désespoir de ses parents et de sa sœur qui ne savaient pas comment gérer cette petite tornade. L’inspecteur s’était laissé aller à penser que Roy avait dû se prendre de sévères corrections à la maison aussi ; il avait cru comprendre que le père West n’était pas un tendre, surtout quand son fils faisait des bêtises de ce genre. Et Roy avait de gros problèmes avec l’autorité. Surtout quand l’autorité en question lui tapait dessus, parfois jusqu’à en laisser des marques sur le corps et le visage. En y réfléchissant, Harvey ne se souvenait pas avoir jamais vu Roy sans une cicatrice quelque part.

« Rien du tout mon capitaine, je suis tombé dans les escaliers. J’avais un peu trop picolé, et y a cinq étages pour monter jusqu’à chez moi… J’ai dû louper une marche et tomber sur un de vos hommes en fin de course. » sourit Roy en arborant un air innocent. Cet air innocent tellement arrogant qui donnait à tout le monde l’envie de lui coller une tarte. Mais Harvey était rôdé à l’exercice ; et puis West était assez amoché comme ça, il n’allait pas en rajouter une couche. « Comme tu veux. Mais tu sais que tu ne sortiras pas d’ici avant d’avoir craché le morceau. » Roy haussa les épaules avec désinvolture. Lui aussi était rôdé à l'exercice. Il connaissait le poste et ses cellules comme sa poche, maintenant. Il savait aussi que personne ne viendrait l’en tirer et qu’il n’y aurait personne pour l’attendre à la sortie. En tout cas, pas avec de bonnes intentions.

Harvey reprit sa méditation, essayant de se souvenir de tout ce qu’il savait de ce drôle de bonhomme. Premier délit à treize ans, les roustes du paternel, la déception de la mère et de la sœur. Il avait perdu son travail comme déchargeur aux docks peu après cet épisode, et il avait retrouvé du boulot chez un mécanicien. Roy était peut-être a pain in the ass, mais il fallait avouer qu’il n’était pas manchot. Il savait se servir de ses dix doigts, et avait toujours été doué à tout ce qui était travail manuel. Il s’était pas mal tenu à carreau pendant cette période d’ailleurs ; le mécanicien en question était un chouette type aussi, si Harvey se souvenait bien. Malheureusement, il avait dû mettre la clé sous la porte, et Roy s’était de nouveau retrouvé sans boulot. Il avait dix-huit ans alors, et la guerre éclatait en Europe. Chose dont il s’était pas mal fichu à l’époque, Roy ne lisait pas les journaux, mais un an plus tard, en 1915, son père l’avait forcé à s’enrôler dans la Légion Etrangère pour aller se battre. Tout ça suite à plusieurs mésaventures de Roy, qui s’était encore une fois laissé entraîner par les mauvaises personnes. Des histoires de cambriolages, de violences, de vol à main armée… Harvey avait oublié les détails, mais Roy s’était attiré les foudres de sa famille et de certains membres de la communauté irlandaise. Alors on lui avait laissé le choix : l’armée ou le trou. Il avait choisi l’armée. Harvey lui-même n’avait pas été combattre en raison d’un problème de santé, donc il ne savait pas vraiment ce que ce gamin avait pu vivre là-bas. Il n’en avait eu que des échos, et de ce qu’il avait compris, c’était vraiment moche. Une boucherie sans précédent dans l’Histoire. Même cette pipelette de Roy West ne lui en avait jamais parlé ; les rares fois où il avait posé une question anodine sur le sujet, Roy avait éludé la question ou s’était tout simplement abstenu de répondre. De plus, un an après son départ pour l’Europe, Seamus et Susan avaient tous les deux trouvé la mort dans un accident à l’usine. Une explosion accidentelle, avait-il appris. Quand Roy était rentré aux Etats-Unis en 1918, trois ans après sa mobilisation, il était orphelin. Vingt-deux ans, plus de parents, pas de travail, pas de logement. Tu m’étonnes qu’il se soit tourné de nouveau vers ses mauvaises fréquentations, que n’avaient été que trop heureuses de le compter de nouveau dans leurs rangs.

Car il avait beau être casse-pieds le petit Roy, c’était un sacré débrouillard, vif et ingénieux, qui n’avait pas trop de scrupules et était toujours prêt à s’embarquer dans tous les mauvais coups et traîner dans les coins les moins recommandables. Une attitude qui exaspéra rapidement sa grande sœur. Harvey se souviendrait toujours du jour où il avait vu débarquer dans son bureau Tara West, les traits tirés par l’inquiétude et la colère mêlée, et avait dénoncé son propre petit frère pour un trafic dont il avait oublié les détails. Roy en avait été quitte pour quelques semaines au trou. Et il avait compris qu’il avait dépassé les bornes : pour faire plaisir à Tara et essayer de se racheter, il avait cherché du travail et en avait trouvé chez un menuisier. Il avait encore au moins ça pour lui, ses deux mains qui fonctionnaient toujours. Même si dans la tête, il n’était pas complètement sûr que tout aille bien depuis l’Armistice.

Ce travail chez le menuisier n’avait pas duré longtemps : son patron était mort d’un arrêt cardiaque deux ans plus tard et sa veuve avait décidé de revendre l’entreprise. Une nouvelle fois, chômage technique pour Roy, qui ne savait plus à quel Saint se vouer pour enfin garder son job et vivre décemment. Une fois n’est pas coutume, il était retombé dans ses travers. Ses « amis » se faisaient un plaisir de lui confier quelques tâches contre rémunération, il y avait l’alcool, il y avait les filles… Cette fois Roy s’était vraiment laissé aller. Et Tara en avait eu assez. Un beau jour elle était partie de Chelsea sans laisser d’adresse, sans même prévenir Roy qui s’était retrouvé là, comme un con face à une porte fermée. Tout seul. A la réflexion, la vie de Roy West avait vraiment des airs de montagnes russes, avec des périodes durant lesquelles il tentait de toutes ses forces de se racheter une conduite, avant de se planter et de baisser les bras pour retomber plus bas que terre, et ainsi de suite. Après la disparition de sa sœur, il avait touché le fond. Harvey le soupçonnait même d’avoir eu une période alcoolique à ce moment-là, mais elle n’avait pas duré plus de quelques mois. Pour une fois, il s’était sorti de ce bourbier avant de s’y noyer. Grâce à une fille, si Harvey se souvenait bien.

« Bon, on peut rester là longtemps tu sais… Fais-moi au moins la conversation. Des nouvelles de ta sœur ? » demanda l’inspecteur en s’allumant une cigarette avant d’en proposer une à son interlocuteur, qui accepta volontiers. « De loin, comme toujours. Elle a l’air d’aller bien. Elle refuse toujours de me parler évidemment, mais vous me connaissez inspecteur. Je suis un vrai roquet, quand l’humeur me prend ! » répondit Roy en souriant. « Bien, c’est toujours ça de gagné, un des deux West qui n’a pas sombré dans le monde d’en dessous… Elle fait quoi maintenant ? » « Elle a été mariée, brièvement, l’année dernière. Son mari est mort quelques mois seulement après leur mariage. Dommage, c’était un chic type à ce qu’on m’a dit. Heureusement ils n’avaient pas eu d’enfant. Elle a repris le travail, elle est infirmière à domicile maintenant. » Harvey crut déceler une pointe de fierté dans la voix de Roy, et en levant les yeux vers lui, constata qu’il souriait. « C’est toujours bon de savoir que tout n’est pas perdu pour elle. Pour toi par contre… » Roy éclata d’un rire franc, des pattes d’oie apparaissant au coin de ses yeux. « Moi, je suis un cas désespéré c’est ça ? Que voulez-vous inspecteur, on ne se refait pas ! » « A ton âge, on peut encore, West. Ton problème, c’est que tu es trop trouillard et paresseux pour essayer. » « Ooooh vous êtes dur avec moi inspecteur. Après tout ce que nous avons traversé ensemble… » gémit Roy en prenait un air pathétique. « Arrête de te foutre de moi, West. Tu sais très bien ce que je veux dire. »

Bien sûr qu’il le savait. En quatre ans, depuis le départ de Tara, Roy n’avait pas vraiment fait de progrès. Il avait trouvé un boulot à l’usine navale, certes, et on disait de lui que c’était un bon ouvrier. Il continuait ses frasques, mais était plus discret qu’auparavant, ce qui lui avait valu d’être de nouveau considéré comme acceptable dans la communauté des docks irlandais. Il avait moins d’ennuis avec la police (mais en avait toujours), prenait moins part à des opérations foireuses (mais jouait les informateurs pour des types encore plus dangereux dans des milieux variés, comme la mafia, les bootleggers, les proxénètes…), et restait, somme toute, le petit voyou qu’il avait toujours été. Pas vraiment un danger pour les autres, mais surtout pour lui-même. On ne lui connaissait pas d’histoires sérieuses avec des filles, à part celles qui avaient très vite capoté. Bref, Roy West était un de ces nombreux gosses des rues, une de ces nombreuses victimes de la guerre aussi, un représentant de cette génération perdue qui ne se reconnaissait nulle part et n’avait pas d’autre choix pour survivre que donner des coups quitte à s’en prendre aussi plein la tronche. Quel gâchis, songeait Harvey. Roy West était chiant, mais ce n’était pas un mauvais bougre. S’il avait été pris en main par les bonnes personnes au bon moment, sa vie aurait pu prendre un tournant complètement différent. Est-ce qu’il était effectivement trop tard pour lui ? Harvey se posait sérieusement la question lorsque, quelques heures plus tard, Roy sortait du commissariat, son manteau trop long et poussiéreux sur les épaules, les poings enfoncés dans les poches, le regard alerte qui balayait la rue. Sec et nerveux, taillé au burin dans une roche coupante. Roy se retourna brièvement pour saluer l’inspecteur qui ne prit pas la peine de lui répondre. Il savait qu’il le reverrait bien assez tôt.



_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.


Dernière édition par Roy West le Sam 23 Nov - 10:22, édité 4 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDA ⚡ you ain't seen nothing yet.
Pseudo + Prénom : fleurpageons - Sarah
Missives : 1711 Points : 179
Avatar : Jessica Stam. Crédit : morphine & giulia.
Âge : 22 ans.
Statut : célibataire, enfin il parait.
Occupation : costumière & danseuse dans de petits cabarets le soir venu.
Gramophone : your heart is as black as night - melody gardot.
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 20:42

Bienvenue officiellement ! héhéh Encore une fois hâte de lire tout ce que tu as prévu pour Roy. bril Je te souhaite bon courage pour ta fiche et si tu as d'autres questions n'hésite pas !

_________________
if I let you hang around, I'm bound to lose my mind
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 20:58

Merci beaucoup jolie Maija bril comme j'ai rien à faire ce soir à part procrastiner, je vais essayer de boucler ce personnage, j'avais commencé à écrire hier soir en attendant vos avis youhou  et merci encore pour ton aide !

_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♔ strange bird
Pseudo + Prénom : loonywaltz - léa
Missives : 992 Points : 192
Avatar : ben barnes Crédit : loonywaltz
Âge : 25 yo
Statut : fiancé depuis toujours à l'amour de sa vie par la force du hasard
Occupation : propriétaire du palace theatre & du speakeasy please don't tell
Gramophone : pompei - bastille
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 21:05

Ouuuuuuh c'est qu'il est mignon lui bril
Bienvenue ♥️.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 21:10

Ravie de faire découvrir de jolis garçons angel  mais Ben Barnes n'est pas mal non plus dans le genre bril merci pour ton accueil !

_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I only got money and I like it
Pseudo + Prénom : ChloP / Chloé
Missives : 869 Points : 268
Avatar : Dylan O'Brien Crédit : Avatar : Rusty Halo ; Signature : Ethna Knight
Âge : 23
Statut : Célibataire et bien trop occupé pour y penser
Occupation : Travaille au PDT en tant que serveur, et est Bootlegger deux semaines par mois (il fabrique son alcool là où il habitait avant dans le Vermont) et s'amuse à arnaquer les gens dans la rues avec des tours d'illusions.
Gramophone : BΔSTILLE - Daniel in the den
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 21:24

Bienvenuuuue Roro ! bril
J'ai vu (en retard) ton message dans la partie invité ça fait plaisir graou 
Si tu as la moindre question n'hésites surtout pas, et courage pour ta fifiche heart
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t136-peter-lloyd-blackson-beauty-is-a-whore-i-like-money-better
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 21:39

Merci à toi Peter ! bril  (le "you look radishing" dans ton profil me fait mourir de rire mdl) J'avance bien, si ça se trouve je vais réellement finir ce soir mdl

Mais le dilemme se pose.... histoire façon complète, ou test rp parce que ça a l'air franchement fun ? Aaaaargh dure dure la décision mdl *va aller se creuser les méninges en renouvelant le stock de chocolat chaud*

_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDA ⚡ you ain't seen nothing yet.
Pseudo + Prénom : fleurpageons - Sarah
Missives : 1711 Points : 179
Avatar : Jessica Stam. Crédit : morphine & giulia.
Âge : 22 ans.
Statut : célibataire, enfin il parait.
Occupation : costumière & danseuse dans de petits cabarets le soir venu.
Gramophone : your heart is as black as night - melody gardot.
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 21:58

Je plaide coupable pour le "you look radishing". C'est parce que c'est Perteradis vois-tu. greeny

_________________
if I let you hang around, I'm bound to lose my mind
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : strawbale/Sarah
Missives : 442 Points : 98
Avatar : Michael Fassbender Crédit : JAN (avatar)
Âge : 32 ans
Statut : Veuf, c'est ce qui arrive quand on règle son compte à sa chère et tendre. Désormais entre Charles et Apo il va falloir choisir sur quel pieds danser.



Occupation : Ancien membre de la mafia. Gérant d'un restaurant où je t'assure que tu ne veux pas aller et du bar clandestin dans son sous sol où tu rêves de pouvoir poser ton derrière fortuné.
Gramophone : Arctic Monkeys - Do I wanna know
Doubles-comptes : Littlefiger is a woman
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 22:25

Cute boy héhéh
J'ai survolé ton message dans la partie invité et si t'as envie de bosser pour des proxénètes et des mafieux j'vais pouvoir t'exploiter avec mes deux comptes héhé
Sinon BIENVENUE excited
Bon courage pour ta fiche au début prometteur bril

_________________

    Le vin est semblable à l'homme : on ne saura jamais jusqu'à quel point on peut l'estimer et le mépriser, l'aimer et le haïr, ni de combien d'actions sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable.♘  .ReedNight
     
    Remember
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 22:31

Michael Fassbender, mamma mia c'est le club des beaux gosses qui s'invite sur ma fiche bave  Oh ouais, des proxénètes et des mafieux, mais exploite-moi cher ami, il est là pour ça le petit Roy greeny  (c'est une victime, tu peux lui faire faire ce que tu veux, elle est pas belle la vie ? greeny)

Merci pour cet acceuil en tout cas ! excited 

_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Missives : 1180 Points : 369
Avatar : James Mc Avoy Crédit : © Blondie
Âge : Une petite trentaine il pense.. Mais rien est vraiment sûr.
Statut : Il est persuadé qu'il a été marié, mais personne n'est venu le réclamer, il se considère donc comme célibataire, d'autant plus qu'il se souvient pas de sa femme.
Occupation : Gère une maison close glauque - ouvreur au théâtre
Gramophone : Je bois et puis je danse - Aline
Doubles-comptes : blonde hyperactive et violente pour vous servir.
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Jeu 21 Nov - 23:46

Oh il est cute le petit !

J'ai lu ton message dans la partie des invités, et si j'ai la flemme de lire ta fiche maintenant, j'aurais peut être une idée de lien avec l'un ou l'autre de mes personnages (plutôt l'autre pour le moment)
Enfin bref ton personnage est très prometteur ! bril 

Et puis bienvenue à toi surtout ! danse 

_________________
WITHOUT MEMORY
MY LOVE IS GONE
Can anybody help ? Save me from my own failure ? Give me hope, give time, give me souvenir ? I'm a rack, a nothing, a lost soul. I'm dumb without you.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Ven 22 Nov - 3:34

Oh mais t'as l'air marrant toi bril Bienvenue sur ATJ ! Ta fiche est vraiment chouette.
On se trouvera facilement un lien, j'suis un gentil journaliste moi, j'essaye de glaner des infos ou j'peux greeny
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Ven 22 Nov - 13:14

@ Charles - Oh, merci pour ce gentil message bril je comprends pour al flemme, au pire je te ferai un résumé quand on en viendra à causer liens mdl (surtout si tu as déjà un début d'idée, je suis très curieuse de l'entendre ! bril) merci encore pour ton accueil ! bril

@ Glenn - Oh oui, un lien avec un gentil journaliste, je suis sûre qu'il y aurait de quoi faire et j'ai peut-être déjà une début d'esquisse d'idée rmgreen  merci pour ton accueil, et pour les compliment ! (le "t'as l'air marrant toi" m'a fait rire xD)

_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : NarglesQueen / @AccioNargles / Lisa
Missives : 1004 Points : 256
Avatar : Rooney Mara Crédit : EVERDEEN. (avatar), NarglesQueen (crackship)
Âge : 24 ans.
Statut : Veuve depuis six ans.
Occupation : Actrice à Broadway, prof de français à ses heures perdues et ancienne prostituée.
Gramophone : Cosmic Love, Florence + The Machine.
Doubles-comptes : Nope.
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Ven 22 Nov - 19:16

Bienvenue bril.
Et Eric Clapton comme j'adhère !!!!! youhou yeah léchouille pom pom in love 2

_________________

⊹new york, new york

 
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t247-louise-follow-me-down
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Ven 22 Nov - 19:18

Merci Louise bril  moi c'est à Rooney Mara et ton avatar que j'adhère, elle est tellement jolie dessus bril (ces yeux, c'est peut-être photoshoppé mais c'est BEAU.) Au plaisir de te croiser sur le forum ! :D

_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDA moonage daydream.
Pseudo + Prénom : ziggy stardust. / @girlcalledmercy / Clémence.
Missives : 2339 Points : 321
Avatar : kaya scodelario. Crédit : mad shout. + tumblr.
Âge : vingt-deux ans.
Statut : fiancée contre son gré à l'élu de son cœur, Gabriel, selon un arrangement conçu entre leurs pères respectifs quinze ans plus tôt.
Occupation : pianiste, violoniste, compositrice, rentière, apprend à gérer l'entreprise paternelle.
Gramophone : quicksand - david bowie.
Doubles-comptes : eponine m.-n. o'hare.
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Ven 22 Nov - 21:21

Je passe enfin te souhaiter la BIENVENUE. my god J'ai voulu répondre à tes questions en tant qu'invité, et j'ai pas eu le temps avant que Maija s'en occupe, je suis désolée. potté En tous cas, je suis ravie de voir que ça ne t'a pas découragé et que tu es maintenant parmi nous ! Avec un personnage prometteur, en plus; bril Et j'approuve tes choix musicaux : RHPS et Clapton. heart Bon courage pour terminer, et n'hésite pas si tu as d'autres questions !

_________________

PRÉSENCE TRÈS RÉDUITE. and who are you, the proud lord said, that i must bow so low ? only a cat of a different coat, that's all the truth i know. in a coat of gold or a coat of red a lion still has claws, and mine are long and sharp, my lord, as long and sharp as yours. and so he spoke, and so he spoke, that lord of Castamere, but now the rains weep o'er his hall, with no one there to hear.
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t75-eve-you-drive-like-a-demon-from-station-to-station
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Ven 22 Nov - 21:45

Ne t'en fais pas Ev', je comprends tout à fait ! Merci d'être passée par ici pour laisser un gentil message en tout cas bril et moi je retourne écouter Clapton en attendant Robert (H)  (ça me fait penser à "alors, on attend pas Patrick ?" arrow)

_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ► Tonight will be a memory too
Pseudo + Prénom : Alinoé + Adélaïde
Missives : 321 Points : 96
Avatar : Colin Firth Crédit : Alinoé
Statut : Célibataire
Occupation : Écrivain spécialiste du lever de coude
Gramophone : Sirens - Cher Lloyd
Doubles-comptes : Billie A. Berkeley
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Sam 23 Nov - 2:22

Hey ! Bienvenue sur ATJ !

Désolée du retard ! Je devais te valider vendredi aprèm et j'ai été submergée par tant de choses et d'autres ! Bref !

J'ai une question. Susan, c'est la mère ou la soeur de Roy ? Et Tara, dans l'histoire c'est qui ? XD Parce que tu dis que Susan et Seamus sont les parents de Roy, puis après, tu dis que Susan est sa soeur. Puis en fin d'histoire, tu reviens sur Tara qui est sa soeur. Je dois avouer que je ne comprends pas et que ça me met dans le doute ! ^^ ( dans le quatrième paragraphe de ton histoire, c'est là que j'ai trouvé que ça s'embrouillait. Ai-je tort ? )

Citation :
a pain in the ass
J'ai comme l'impression de voir là une influence de AVPM, non ? ^^

Je viens donc de lire ta fiche ! Je trouve que tu as un super style d'écriture, très agréable à lire.

J'attends quelques "explications" et d'éventuelles corrections quant à la remarque dite plus haut avant de te valider :)

_________________
    menguara la luna
    Y LAS NOCHES QUE HAYA LUNA LLENA SERA PORQUE EL NIÑO ESTÉ DE BUENAS, Y SI EL NIÑO LLORA MENGUARA LA LUNA PARA HACERLE UNA CUNA.
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Sam 23 Nov - 10:26

Oh la boulette, voilà ce que c'est de ne pas se relire correctement parce qu'on veut aller se coucher *facepalm* effectivement Seamus et Susan = parents et Tara = soeur, je me suis mélangé les pinceaux parce que j'avais hésité au début à appeler la soeur Susan... Bref, voilà qui est rectifié, pardon pour cette erreur stupide mdl

Voilà qui devrait aller mieux ! Et merci pour ton accueil, au passage !

PS : AVPM ? Je vais passer pour une inculte mais quoi donc est-ce ? Je trouvais juste que l'expression collait bien à Roy et qu'elle n'avait pas vraiment d'équivalent français xD

_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ► Tonight will be a memory too
Pseudo + Prénom : Alinoé + Adélaïde
Missives : 321 Points : 96
Avatar : Colin Firth Crédit : Alinoé
Statut : Célibataire
Occupation : Écrivain spécialiste du lever de coude
Gramophone : Sirens - Cher Lloyd
Doubles-comptes : Billie A. Berkeley
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Sam 23 Nov - 12:14

Ahah pas de souci ! On est tous pareil je crois. Fatigué(e)(s), on croit que notre histoire est géniale et sans faute... Et bam XD

A Vary Potter Musical. Une sorte de "comédie musicale parodique" sur Harry Potter. Le mec qui incarne Ron utilise cet expression pour parler de Ginny :)

félicitations !
validation

Tu viens d'être validé(e), félicitations ! Mais il te reste des choses à faire ! En effet, n'oublie pas de remplir tous les champs de ton profil (ou du moins le maximum), ainsi que le gif. Il est impératif que tu recenses ton avatar dans le bottin prévu à cet effet dans ce sujet. De même, il te faudra ouvrir une fiche de liens et rps, pour ce faire, rendez-vous ici. Construire des liens entre ton personnage et ceux d'autres membres constitue une étape primordiale pour t'intégrer au forum. Si les codes ne sont pas ton fort, tu trouveras dans ce même sujet une fiche prête à être utilisée. Tu peux également obtenir un rang, trouver un logement, ou si ce n'est pas déjà fait une profession originale à ton personnage. Il est conseillé de surveiller régulièrement les annonces, de ce côté afin de suivre les intrigues et évènements en cours et de participer pleinement à la vie du forum. Tu fais d'ailleurs partie d'un groupe, pour en savoir plus c'est . N'hésite pas à faire un tour dans le flood ou à venir papoter avec nous sur la chatbox, on est là pour se faire plaisir avant tout ! Et n'oublie pas de rp, bien entendu. Allez, file donc danser le Charleston !



_________________
    menguara la luna
    Y LAS NOCHES QUE HAYA LUNA LLENA SERA PORQUE EL NIÑO ESTÉ DE BUENAS, Y SI EL NIÑO LLORA MENGUARA LA LUNA PARA HACERLE UNA CUNA.
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Sam 23 Nov - 13:58

Florent Dorin, grande première sur un rpg hihiiii in love 2 (bon, j'ai jamais continué à regarder le VDF mais c'est tellement bienn)

Bienvenue greeny 
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Cabret/Charlotte
Missives : 72 Points : 77
Avatar : Harry Lloyd Crédit : Tumblr
Âge : 28 ans.
Statut : Célibataire trop casse-cou et immature pour se poser pour le moment !
Occupation : Jeune flic désabusé.
Gramophone : Hot Patootie, Bless My Soul ! (by Rocky Horror Picture Show)
Doubles-comptes : //
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   Sam 23 Nov - 14:09

Youhouuuu, merci beaucoup Robert ! bril

@ Alphonse : Ooooh quelqu'un qui connaît Florent et le visiteur du futur bril effectivement je ne l'ai jamais vu sur les forums, pourtant il a quelques ressources, j'étais surprises mdl merci en tout cas rmgreen 

_________________
    Wack o' the Daddy'o
    On le traque, il s'échappe. C'est un rôdeur, un tocard, mais je craque pour ce zouave, même s'il se traîne un air de chien bâtard...
    code broadsword.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.   

 

Roy West # il est marrant, mais pu**** qu'est-ce qu'il est chiant.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
CHARACTERS MANAGEMENT
 :: presentations :: validated
-