Partagez | .
 

 TOPIC INTERGROUPES #1 - votre hot-dog ne vous sauvera pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Missives : 224 Points : 144
Avatar : Anonyme. Crédit : Loonywaltz
Âge : 41 ans.
Statut : Marié.
Occupation : Inspecteur de police
Gramophone : Ry Cooder - Big Bad Bill
MessageSujet: TOPIC INTERGROUPES #1 - votre hot-dog ne vous sauvera pas   Ven 29 Aoû - 19:10

topic inter-groupes #1
votre hot-dog ne vous sauvera pas


Les hot-dogs du Crif Dogs n'ont vraiment plus rien à prouver. La salle est bondée, certains font la queue à l'extérieur. Tout le monde se régale, le Soleil brille, en bref, tout est réuni pour passer un vrai bon déjeuner. Mais voici qu'un groupe de cinq personnes vêtues de noir entrent dans le restaurant. Sans perdre de temps, ces gangsters dégainent leurs armes et menacent tous les clients. Vous finissez le nez collé au carrelage, un canon collé sur la tempe. Les gangsters vident la caisse du Crif Dogs, mais ce n'est pas assez : ce qu'ils veulent, c'est la caisse et les réserves d'alcool du Please Don't Tell, le speakeasy caché derrière le restaurant. Sauf qu'ils ne savent pas comment y pénétrer...

Votre but : que vous décidiez d'essayer d'appeler la police, de vous sauver, ou si vous préférez jouer les balances, surtout restez en vie ! Le PNJ vous guidera dans l'avancement des événements à chaque tour.

Le critère de jugement du staff : la situation est critique, mais il faut savoir faire avec ; soyez drôles ! (Les membres du staff participant ne seront pas juges de ce topic.)

Les participants dans l'ordre de passage :
Charles pour les Blues, Mildred pour les Jazz, William pour les Gospel, Louise pour les Musichall & Peter pour les Classic.

Merci de privilégier ds rps courts (entre 10 et 30 lignes) afin de ne pas bloquer le jeu.

Bon jeu !


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Missives : 1180 Points : 369
Avatar : James Mc Avoy Crédit : © Blondie
Âge : Une petite trentaine il pense.. Mais rien est vraiment sûr.
Statut : Il est persuadé qu'il a été marié, mais personne n'est venu le réclamer, il se considère donc comme célibataire, d'autant plus qu'il se souvient pas de sa femme.
Occupation : Gère une maison close glauque - ouvreur au théâtre
Gramophone : Je bois et puis je danse - Aline
Doubles-comptes : blonde hyperactive et violente pour vous servir.
MessageSujet: Re: TOPIC INTERGROUPES #1 - votre hot-dog ne vous sauvera pas   Ven 29 Aoû - 20:23

Hot-Dog breakfast pour vous servir. Charles était assis dans un coin sombre du crif dog, tranquillement posé sur un siège alors que le restaurant était bondé. Il avait joué savamment la carte de l’handicapé militaire pour obtenir ce siège et son hot-dog, à moins que ce ne soit les quelques effluves d’alcool qui piquaient encore le nez des gens qui les avaient poussés à le ranger dans un coin, avec de quoi éponger ses vices de la veille. Quoiqu’il en soit Charles regardait son hot-dog comme s’il était la … huitième merveille du monde. Il commença à grignoter subtilement le pain entourant la saucisse quand soudainement… Cinq men in black pénétrèrent l’établissement visiblement pressé d’obtenir leur hot-dog. Ne pouvant clairement pas jouer la carte de l’handicapé militaire ou du pochtron du village ils tablèrent tout sur leurs artilleries, et sortirent sans ménagement leurs engins de guerre. L’action fut plutôt efficace, les regards choqués des grands mères ne leur faisant pas ranger leur jouet, tout le monde finit dans la hâte et la violence traîner contre le sol. Dans la précipitation Charles fut enlacer contre son hot-dog et le carrelage, et il se surpris à espérer que le sol était suffisamment propre. Il y a clairement des priorités dans la vie ! Si vous ne comprenez pas vous… vous… Vous n’avez jamais goûté aux hot-dogs du crif dog ! D’allieurs dog… god… Réfléchissez-y !

Enfin, une fois le nez sortie de son hot-dog Charles prit réellement conscience de la situation à mesure que les billets pénétraient contre leur volonté les sacs des malfrats. L’un d’entre eux s’en alla essayer de taper les murs du magasin, et si Charles ne connaissait pas l’existence du Please Don’t Tell, il les aurait surement pris pour des fous. Alors qu’il envisageait de se redresser un peu pour pouvoir déguster son hot-dog… oui Charles avait toujours eu les idées fixes… sa tempe rencontra le canon d’un flingue et il soupira. Le contact froid du flingue contre sa tempe était d’une douceur sans pareil pour lui, si seulement il ne savait pas parfaitement que cette fois-ci toute la roulette était chargée… Un homme hurla pour savoir comment on accédait au Please Don’t Tell, et tira un coup face au silence religieux. S’armant de ses penchants suicidaires Charles leva la main, remarquant par la même occasion que c’était un acte difficile pour quelqu’un plaqué à plats ventre contre un hot-dog. Un des mecs remarqua sa main difficilement levé et l’attrapa par le col avant de le hisser debout. « Comment fait-on ? » lui cracha le malfrat dans un américain à couper le couteau. La langue était une chose à laquelle il n’avait pas réfléchit en levant la main. A défaut de trouver ses mots anglais tout de suite il baissa la tête vers son hot-dog et croqua une bouché, avant de se le faire sauvagement écrasé sur le nez et à moitié dans la bouche. Outrage. L’homme répéta la question. Devant leur impatience Charles parla la bouche pleine, ce qui n’était pas fait pour aider son anglais. « Do not you… know… the story of… hum… petit chaperon rouge ? » devant le regard débile de l’homme il entreprit d’expliquer le titre avec des gestes, gesticulant pour dessiner une capuche, et faire quelqu’un de petit, en répétant « red » régulièrement. Bref, ils sont stupides, et Charles, lui, ne parle pas anglais. « pass...euh...word : tirez la beaubinette et la beaubinette cherra ! » Et en plus il se foutait de leur gueule… Bien sûr il pouvait tabler sur leur manque de compréhension lorsque le mot de passe ne marcherait pas… Mais les mecs avaient l’air d’être plutôt précoces, et pas sûr qu’il ne décharge pas avant. En attendant, il avait l’attention des hommes et laissait potentiellement la voix libre à quelqu’un sachant parler anglais de prévenir la police.

_________________
WITHOUT MEMORY
MY LOVE IS GONE
Can anybody help ? Save me from my own failure ? Give me hope, give time, give me souvenir ? I'm a rack, a nothing, a lost soul. I'm dumb without you.
Voir le profil de l'utilisateur
 

TOPIC INTERGROUPES #1 - votre hot-dog ne vous sauvera pas

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
MANHATTAN
 :: greenwich village :: crif dogs
-