Partagez | .
 

 INTRIGUE 4 ► le céréales killer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Missives : 224 Points : 144
Avatar : Anonyme. Crédit : Loonywaltz
Âge : 41 ans.
Statut : Marié.
Occupation : Inspecteur de police
Gramophone : Ry Cooder - Big Bad Bill
MessageSujet: INTRIGUE 4 ► le céréales killer   Lun 18 Aoû - 11:51

Intrigue #3
it can't be Sansa, she's not a killer



Introduction

L’inspecteur Vincent Martelli rentrait d’une semaine de vacances. Chose rare pour un officier de police, à vrai dire. Mais avec un nom comme le sien, tout le monde se doutait de la manière dont il obtenait l’argent pour se payer son voyage en Californie. Personne ne le dirait tout haut en revanche. On ne rigole pas avec un gars qui s’appelle Martelli.
L’inspecteur retrouva l’effervescence du poste de police, la longue queue de vieilles femmes, mères hystériques, nègres et autres boulets de la société venus porter plainte pour des motifs futiles, faisant perdre leur temps à ses braves hommes. A son bureau, une large enveloppe brune l’attendait. Cachetée à l’ancienne, elle portait sur le devant un beau « Inspecteur Martelli » calligraphié avec soin. Le relief laissait deviner qu’elle contenait un cylindre.
Martelli ouvrit l’enveloppe sans autant de précautions que l’envoyeur avait eues. Il sorti l’étrange cylindre noir dont dépassait une ficelle. « C’est quoi ça, un tampon géant ? » Quelqu’un cherchait à se payer sa tête et allait le regretter amèrement. « Morisson ! C’est toi qui a posé ça là ? Tu te crois malin ? » Le lieutenant à la carrure triangulaire fit non de la tête. Il ne voyait pas de quoi Martelli causait. Merde. Peut-être Dawson ? Il lui avait bien peint la bouche en rouge pendant sa sieste digestive le mois dernier. Mais sans se laisser le temps de mener plus loin son enquête, la curiosité le poussa à tirer sur la ficelle. Et boum. Ou plutôt paf. POUM.
Une infinité de confettis explosèrent à la figure béate de Martelli, prirent leur envol et scintillèrent dans tout le poste de police. Des milliards de petits bouts de papier argenté. Les paillettes envahirent les bureaux, les chapeaux, le sol.
Puis tous les téléphones se mirent à sonner.

De l’autre côté de la ville, Broadway brillait, crépitait. Tous les flashs des journalistes ne se tournaient que vers une seule personne. Walter Crane. Le propriétaire d’un petit cabaret miteux n’aurait jamais pu espérer attirer autant l'attention. Pas de son vivant. Puisque ce matin, son cadavre était la vedette. 

Vos instructions


Depuis le meurtre de Walter Crane, cinq autres cadavres ont été retrouvés dans New-York. Un cadavre par semaine depuis un peu plus d'un mois. L'inspecteur Martelli n'est pas un enfant de cœur, mais c'est un type qui aime son job, et qui préférerait le garder. C'est pourquoi il a décidé de tout mettre en œuvre afin d'attraper le ou la meurtrière. Le problème, c'est que son dossier est assez... léger.

Voici le rituel de notre assassin : tous les lundis, l'inspecteur Martelli reçoit un paquet de la part du tueur. Dans ce paquet se trouve un indice, et cet indice concerne l'identité de sa future victime. Autant dire que notre tueur nargue la police en lui laissant une semaine pour trouver qui sera sa victime et empêcher le destin de s'abattre. Jusqu'ici, la police a toujours échoué. Le corps est donc découvert le dimanche matin. L'après-midi, une galerie de l'Upper East Side reçoit un tableau. Il s'agit d'une reproduction d'une oeuvre célèbre. Après analyse, il a été déterminé que le sang des victimes sert de peinture rouge à ces tableaux.

Découvrez l'identité des victimes !


Tous les lundis, l'inspecteur Martelli ouvrira un nouveau sujet dans le poste de police où il vous dévoilera le contenu du colis envoyé par le tueur. A vous d'en déduire l'identité de la future victime parmi trois propositions de citoyens New-Yorkais. Pour l'anecdote, ces citoyens sont d'anciens membres d'ATJ dont les comptes ont été supprimés suite au recensement. Nous, cruels ?  niark  Vous choisirez la personne que vous croyez être la cible du tueur sous forme de vote individuel dans un module de sondage. La police mettra sous protection rapprochée le citoyen qui comptabilisera le plus de votes. Dans la journée du dimanche suivant, vous saurez si vous avez réussi à éviter le drame... ou pas.

Menez l'enquête


Cette enquête sera menée en équipe, par groupes, dans la catégorie de la compétition inter-groupes.

Petit à petit, le dossier de la police s'étoffera à l'aide d'indices et de déclarations de témoins. Tous les éléments de l'enquête vous seront dévoilés dans ce topic. Attention : certains témoignages peuvent être faux ou douteux. A vous de le déterminer en fonction du profil de chaque témoin.

Le dossier vous aidera à remplir le portrait robot de notre tueur. Il s'agit d'un formulaire, fourni dans les topics de débats de chaque groupe, que chaque équipe devra remplir avec ses conclusions. Lorsque vous pensez avoir tout bon, chaque équipe devra envoyer son portrait-robot au compte All That Jazz.

Notez bien que, contrairement à l'intrigue précédente, notre tueur n'est pas un vrai membre d'ATJ, ni un compte PNJ.

Qu'est-ce qu'on gagne ?


Si les votes ont permis de sauver la cible du tueur, 20 points sont attribuées à toutes les équipes.
Lors de la réception de votre portrait-robot, les points seront attribués à votre équipe en fonction du nombre de bonnes réponses :
1 bonne réponse = 20 points
2 bonnes réponses = 40 points
etc...
Si votre équipe a trouvé toutes les bonnes réponses, la récompense est de 500 points !

Cette intrigue peut véritablement bouleverser le classement de la compétition inter-groupes ! Nous espérons qu'elle vous plaira et que vous vous amuserez bien. Vous pouvez bien entendu poser vos questions à la suite si vous avez besoin d'éclaircissements.


Voir le profil de l'utilisateur
 

INTRIGUE 4 ► le céréales killer

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
EVERY STORY NEEDS A START
 :: All that jazz network :: intrigues et events
-