Partagez | .
 

 Don't leave me again - PV Maxine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Don't leave me again - PV Maxine   Dim 1 Déc - 22:36

Maxine & Elijah
Don't leave me again


Bienvenue dans le merveilleux sujet de Elijah S. Wagner qui va avoir l'honneur d'avoir comme partenaire Maxine Ashton. Pour leur sujet, ils interdisent l'intervention d'un PNJ inoffensif qui pimenterait le rp et ils interdisent l'intervention de membres extérieurs qui passeraient par là. Ne sont-ce pas là des choix merveilleux ? L’histoire se déroule le 2 décembre 1924 à 8:30pm alors que la météo est froide et pluvieuse. À présent, il est temps de laisser la parole au créateur du sujet : Maxine se rend à la mairie où la surprend Elijah qui l'enferme avec lui dans une pièce pour la forcer à lui parler..




Dernière édition par Elijah S. Wagner le Dim 1 Déc - 22:45, édité 1 fois
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Don't leave me again - PV Maxine   Dim 1 Déc - 22:37

La nuit tombe sur New York. Les jours se recourcicent, le froid gagne les rues animées de la ville. L'hiver arrive à grand pas. Comme très souvent, Elijah ne rentrera pas chez lui avant 22h. Il est assailli de travail, de coups de telephones importants, de rendez-vous professionels. Il n'arrête pas, et pourtant il n'y a que cela qui lui permet de tenir. Depuis son divorce, Elijah tend à s'éparpiller, à s'aventurer là où il ne devrait pas, à fréquenter les personnes qu'il devrait éviter. Cependant depuis l'arrivée de sa jeune soeur Nina dans sa vie, le politicien a remis un tant soit peu d'ordre dans cette-dernière. Le travail et Nina, voilà ce qui lui permet désormais d'avancer, de ne pas flancher. Il est resté l'homme impitoyable qu'il était, seulement aujourd'hui celle qui l'apaisait le soir en rentrant n'est plus là. Et même si sa demie-soeur lui apporte une stabilité certaine, il ne peut chasser de son esprit l'image envoûtante de Maxine, son ex-femme.

Dans son costume noir et sa chemise blanche, Elijah fait les cents pas dans son bureau. Cela fait plus d'une heure qu'il discute au téléphone avec l'adjoint du Maire. Au programme ? La Prohibition. Encore et toujours. Et tandis qu'il déclare avec fermeté que les autorités ne doivent pas baisser la garde, le politicien dévisse d'une main le bouchon de sa bouteille de whisky et se sert généreusement dans un de ses verres en crystal. La conversation s'éternise et le regard d'Elijah se perd à travers la grande baie vitrée de son bureau. La vue est imprenable, la ville scintille, les gens se pressent et s'abrite tant bien que mal de la pluie glacée qui commence à tomber. C'est alors qu'il aperçoit une silhouette qu'il reconnaitrait entre mille, se dirigeant vers l'entrée du bâtiment. Une chevelure longue, un imperméable long et élégant. Oui, c'est bien elle. Mais que vient-elle faire ici ? Immobile, stoïque ... Il fallut bien une dizaine de secondes à Elijah pour sortir de ses pensées et de décider à écourter son appel téléphonique. Il prétexta la venue innatendue d'un invité important, ce qui n'était pas vraiment un mensonge.

Cela fait des semaines qu'il n'a pu voir le visage de Maxine. Il l'a rêvé, fantasmé même. Et voilà qu'elle vient à son lieu de travail, sans même prévenir ... Sans vraiment réfléchir, Elijah sait qu'il ne la laissera pas repartir sans lui avoir parlé. Il le faut, il en a besoin. Le politicien sort de son bureau et guette l'entrée de la belle.  Elle se dirige d'un pas décidé vers les couloirs de l'aile gauche de la Mairie. Il lui emboite le pas discretement. Il n'a pu encore apercevoir son visage, mais le blond de ses cheveux, sa démarche élégante et son parfum si unique suffisent à le rendre fou. Il aimerait lui attraper le bras et la tirer vers lui, l'embrasser sans même lui demander son avis. Il sait qu'elle ne se refuserait point à lui, il n'ignore pas l'attirance irrésistible qui les unie depuis leur rencontre. Et même avec toute la force de caractère de son ex-femme, il sait qu'une fois dans ses bras, elle n'aurait pas la volonté de se défaire de son emprise. Néanmoins, il réprime ses ardeurs et se contente de la suivre sans se faire repérer. Il veut l'observer encore, profiter de cet instant. Elle serait bien capable de fuir en courrant si elle le voyait, il fallait donc qu'il écarte ce risque à tout prix.

En une fraction de seconde, Elijah saisit la belle blonde par le bras et l'entraîne avec fermeté et douceur à la fois dans une pièce de ce long couloir. Il savait qu'il n'y aurait personne à l'interieur, car plus aucun employé n'a envie de faire de photocopies passée la barre des huit heure du soir. Il ferme la porte derrière lui et tourne le verrou avant de se décider à faire face à Maxine. Son regard se plonge dans le sien, le silence envahit les lieux et on croirait entendre le battements affolés de leurs coeurs. Sa main toujours fermement accrochée au bras de son ex-femme, Elijah ne peut se résigner à la lâcher. Cela fait bien longtemps qu'il ne s'est pas senti aussi vulnérable, et à cet instant très précis, il pourrait bien se mettre à genou pour supplier Maxine de ne pas mettre les voiles.

- "Je t'en pris." souffle t-il d'une voix faible. "Reste un instant".
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Don't leave me again - PV Maxine   Lun 2 Déc - 7:50

Les talons de la dame claquaient sur le trottoir, alors qu'elle enfonçait ses mains dans les poches de son manteau. Elle soupira bruyamment, le son fuyant en même temps qu'un nuage transparent, significatif du froid qui frappait les New Yorkais. Elle se dépêcha d'atteindre le bâtiment principal de la mairie pour mettre une fin à son calvaire, d'autant plus qu'il commençait à pleuvoir et qu'elle n'avait pas emporté son parapluie. Elle trottinait, jusqu'à entrer dans la bâtisse. La secrétaire devait juste aller récupérer un dossier que son avocat de patron attendait impatiemment, mais évidemment c'était à la fonctionnaire d'affronter les éléments pendant que lui était probablement chez lui, au chaud. Elle leva les yeux au ciel le temps de cette pensée.

Elle parcourait l'aile gauche promptement, les cheveux mouillés et les jambes humidifiées, les gouttes ruisselant sur son corps. Soudain, elle sentit une main puissante enserrer son bras menu, et la tirer vers une pièce adjacente au corridor. Elle ne put retenir un petit cri strident, même si à cette heure là il y avait peu de chances que quelqu'un puisse l'entendre. On lui avait toujours fait état de la fainéantise des politiciens et autres, et c'était dans ces moments-là que ces dires se confirmaient.
Alors qu'elle entendait le verrou tourner, elle se retourna furtivement pour apercevoir le visage de son agresseur. Mon dieu. C'était Elijah. Maxine, surprise, vit ses lèvres s'écarter tant l'étonnement la saisit. Elle plaça une main délicate sur sa bouche, afin de s'empêcher de lui sauter au cou pour l'embrasser. Elle fit les cent pas dans la pièce, ne sachant que faire, que faire avec lui.

« Je t'en pris. » souffle t-il d'une voix faible. « Reste un instant ».

Une larme perla sur sa joue pâle devenue rosée par la pluie glaciale de l'extérieur. Il fallait qu'elle lâche prise. Il fallait qu'elle se laisse aller, qu'elle tombe dans les bras de l'homme qu'elle aimait toujours. Alors, dans un élan de spontanéité -et de folie-, elle s'approcha de lui, lentement, caressant son visage viril d'une main, tandis qu'elle déposa un baiser délicat sur les lèvres d'Elijah. Elle marqua un temps d'arrêt, consciente que ce n'était pas juste pour James, mais... Elle ne put s'empêcher de recommencer. Elle s'enflamma, embrassa d'autant plus l'homme de sa vie plus passionnément encore. Maxine voulait s'offrir à lui, voulait retrouver la relation si particulière qui les unissaient autrefois. Ses ongles parcoururent son cou, tandis qu'elle laissa une de ses deux mains fines se faufiler entre les boutons de sa chemise. D'un coup sec elle fit sauter les boutons, caressant le torse masculin de l'homme. Elle s'arrêta soudainement. Elle le regarda droit dans les yeux, alors que les siens étaient toujours noyés.

Maxine reprit ses esprits, alors qu'Elijah lui demanda de rester. Encore une absence causée par les sentiments qu'elle avait pour le politicien.

« Pourquoi ? Qu'est-ce que j'ai à y gagner ? Tu viens m'apprendre que tu vas livrer mon patron à la police parce qu'il a une maîtresse ? Tu me préviens à l'avance, c'est bien noble de ta part ! »

Elle n'osa affronter le regard d'Elijah plus de quelques secondes à chaque fois. Elle s'en voulait déjà pour ce qu'elle venait de lui dire. C'était affreux. Il cherchait juste à la protéger, après tout. Mais... Il avait dénoncer son père par pure avarice ! En plus d'être un acte ignoble, cela lui remémorait bien trop le parcourt de son paternel. Et si il devenait corrompu lui aussi, aveuglé par sa soif de pouvoir... Non. Il ne fallait pas que Maxine se laisse aller. Elle devait résister, résister pour James, pour son père, pour sa liberté... Parce qu'elle était sûre d'un chose : si elle lui pardonne et reprend une relation avec lui, elle sera prisonnière d'un amour passionnel mais dévastateur à la fois.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Don't leave me again - PV Maxine   

 

Don't leave me again - PV Maxine

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
FUN ISN'T IT
 :: archives :: topics :: abandoned
-