Partagez | .
 

 East • The lost get loud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 2:28

Easton Ziegler
Je suis mécaniquement vivante, puisque mes doigts bougent et que mes yeux clignent mais je suis remplie de vide.

NOM : Ziegler Easton. Des effluves belges qui s'allient aux racines américaines. Sa grand-mère a échoué sur le sol américain avec pour seule ressource : sa recette revisitée des fameux spéculoos.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 15 Décembre, à Syracuse. Easton s'est envolée à New York à l'âge de 15 ans
ÂGE : 26 ans
EMPLOI OU OCCUPATIONS : Héritière de la biscuiterie Ziegler avalée par les flammes affamées d'un incendie. Au cours des années, sa grand-mère a bâti l'entreprise Ziegler dont elle détient désormais les cendres entre les mains.
SITUATION FAMILIALE : Hématome endeuillé ; seule ; Elle a évolué dans un schéma familiale féminin, les hommes s'étant envolés dans la brume de l’Au-delà ou bien aux bras d'une autre. Sa grand-mère et sa mère ont fait le choix difficile de ne jamais se remarier et de porter l'image de femmes qui peuvent parvenir à satisfaire leurs propres besoins. Désormais, ces figures sont toutes deux décédées.
SITUATION AMOUREUSE : Célibataire qui se surprend parfois ridiculement à croire à l'impossible dans des yeux ciels. La solitude qui cherche par moment à s'éventrer pour une conjugaison improvisée au pluriel.  
GROUPE : Easton possède une sorte de fibre anticonformiste par les figures typiquement féminines qui ont contribuées à sa construction. Désormais un chantier abandonné, elle n'en reste pas moins quelqu'un de fidèle à ses propres consonances. Elle est sa propre partition de Jazz et restera telle même si ses notes fêlés sont imprégnés sur une feuille de papier usée par la vie
I. introduction

Tous ensemble. Ici. Rassemblés. Leurs visages ternis par la tristesse, par le chagrin, des visages blêmes d'avoir trop pleurer, des visages qui reprendront des couleurs dans quelque jours.

“ She wears her veil at night ”

Puis y'a le sien de visage, creusé par les larmes, asséché par l'absence et le manque qui l'étouffent déjà. C'est la nuit noire qui éclate en plein jour.

“ Shadows cast uninvite ”

Exposée aux yeux de tous, sa tristesse perd de son intimité. Brave fille qui garde le menton haut, oui, le rideau n'est pas baissé, le spectacle continue. Le temps continue de s'écouler, elle le sent, elle l'entends, elle le voit.


“ Discourage affection ”

C'est comme une perfusion mais au lieu d'être remplie de morphine, c'est de la douleur, oui, de la douleur en liquide qui se diffuse dans son sang.

“ Sad eyes
Sad eyes
You can't disguise sad eyes ”


Les simagrées reprennent, le soutien moral, le soutien physique, de la compassion en piqûre, un vaccin expérimental contre le deuil.


“ Feign care and warm concern
The kiss you did not earn
Discourage affection ”


Qu'est-ce qu'elle va en faire de tout cela, hein ? Ouais, de tous ces sacs d'amour qui s'échouent sur ces bras. Ces gens les lui larguent comme pressé, comme pour ne pas être témoins trop longtemps, comme pour vite reprendre leurs vies, piqués par la vie mise en pause face à eux

“ Sad eyes
Sad eyes
You can't disguise sad eyes ”


• • •
« J'ai chanté pour toi. Même si je ne sais pas chanter. Même si ça te cassera plus les oreilles que te les caresser. Même si je ne suis pas certaine que ma voix de bric-à-brac te parviendra. J'ai chanté, tu sais. Sûrement avec l'esprit d'un enfant qui croit que le vent est un messager qui ne connaît aucune frontière, peut-être bien avec l'entêtement d'un scientifique au coeur brisé qui est certain de trouver un vaccin contre le chagrin d'amour comme on soigne un rhume. Peut-être bien, tu sais mais j'ai chanté quand même. Je voulais croire que ma voix se transformait en bras pour venir t'étreindre, toi, l'éteinte. Que ma voix pouvait être une crevasse tendre où, de ton refuge endormi, tu pouvais venir te caler, te réchauffer dans le froid somnambule de ton nouveau pays. Je voulais que tu ne te sentes pas seule là-bas, que tu me sentes un peu quelque part même si ce n'est que de la brume d'octaves comme du coton usé d'avoir trop pansé de plaies. Je voulais que tu sache que je continue de penser à toi et que je ne t'ai pas oublié, non, pas même avec l'oeuvre du temps sur l'esprit, pas même avec les sourires paresseux qu'il arrive à faire naître sur ma façade rongée par la tristesse. Je voulais juste te parler parce que j'en ai besoin et que tu as toujours su m'écouter. Rien ne pourrait savoir changer ça, pas vrai ? La mort, elle ne défait pas les liens et y met juste un peu de poussière, un peu de formol.  Alors j'ai chanté pour toi, de toute mes forces et de tout mon coeur. J'ai déjà, en moi, la déception de l'enfance qui sait que le père noël n'existe pas et que la petite souris ne récolte pas les dents, elle ne mange que du fromage obtenu illégalement. J'ai déjà expérimenté le goût de la désillusion alors je sais que tu ne me répondras pas. Je sais que quand mes cheveux caressent mes épaules, ce n'est pas toi qui t'amuse à souffler du vent sur moi pour me chatouiller, je le sais mais j'ai chanté quand même. Si tu m'entends, que mes notes de maladresse te parviennent, j'espère que des sourires fleuriront sur tes lèvres et que tu les transmettras à Maman. Parce que moi, ne t'en fais pas, je vais de mieux en mieux. Il est là. »

II. Easton

Ermite plus par survie que par réel choix de façon de vivre △ Angoissée à l'idée de sortir de chez elle et de se mêler à la société △ Territoriale, son appartement est le seul bien qui lui reste. C'est son univers, son cocon, elle n'y laisse pas entrer le premier venu △ Ce qui peut être pris pour de l'impolitesse n'est que souvent réflexe de protection bancale et impulsive △ Paranoïaque à ses heures perdues, elle est souvent sur ses gardes △ Sa cuisine peut vite se faire envahir par une montagne de biscuits quand elle est prise d'angoisse ou de crises de tristesse. C'est sa manière de se calmer même si son estomac d'oiseau n'avalera pas tout △ Une bonne mémoire visuelle, c'est en ayant regarder sa grand-mère qu'elle a mémorisé sa fameuse recette et non en suivant en l'apprenant sur le cahier tâché de farine de cette dernière △ Elle chante, elle fait éclater des octaves pour défier les murs. Une façon de s'envoler hors de sa prison dorée, une façon d'envoyer ses pensées à sa grand-mère △ Maladroite et tête en l'air, il ne se passe pas un jour sans un hématome qui colorie sa peau blanche. Elle est un coloriage sur deux jambes △ Névrosé, surtout sur un point : elle ne lâche pas l'affaire tant qu'elle n'est pas parvenue à réaliser le biscuit qu'elle a en tête △ Elle aime les saveurs, celles qui se transforment en feux d'artifices sous la langue △ Aussi simple qu'un flocon de neige, Easton n'est pas une beauté superficielle et reste comme la nature la faite △ Elle aime danser, tournoyer sur elle-même jusqu'à s'en donner le tournis, un maigre plaisir qu'elle s'offre toute seule, une maigre sensation pour se sentir vivante △ Elle est très pointilleuse sur les détails, même si ça peut paraître inutile pour d'autres △ Boulimie littéraire, les personnages de ses pages sont les seules présences qui évoluent au quotidien avec elle △ La pluie, c'est mieux que le soleil, la pluie forme un mariage heureux avec sa mélancolie △ Elle rêve d'être la genèse d'une famille nombreuse, d'écorcher la solitude avec des rires d'enfants △ A cause de cela, il lui arrive de pleurer lorsque les anglais débarquent, c'est une façon de lui rappeler qu'elle n'a rien d'une mère en devenir △ Les sourires sont spectres et hantent son visage pour berner les vivants. Les rires se font rares mais ne demandent qu'à ressusciter △ La routine est son amie, ses repères solidifient sa vie. Toujours le même schéma continuel △ La peur est son essence mais c'est un calme trompeur ; elle balancerait un seau d'eau si un importun s'amuse à faire du boucan en bas de chez elle alors qu'elle tente de trouver Morphée △ Morphée qu'elle ne trouve pas toujours, Insomnie lui tient compagnie, amie glaciale des nuits sans fins △ Lubie, tic, peu importe : il faut retirer ses chaussures avant d'entrer chez elle. L'appartement n'accepte que les pieds nus △ Hygiène des mains importantes, elle en est obsédée à un tel point qu'elle ne se laisserait toucher que par quelqu'un qui a les mains propres △ Easton, c'est se sentir invisible et se complaire ainsi. Au fond, sans avoir encore mis le doigt dessus, c'est l'invisibilité qui ne demande qu'à être enfin aperçue, être dévoilée au grand jour.   
Ladies ans gentlemen, nous avons aujourd'hui le plaisir d'accueillir Easton Ziegler ! Bonjour et bienvenue sur la radio AT&T's. Nous avons préparé quelques questions pour vous. Premièrement, tout le monde aimerait savoir ce que vous pensez des bars clandestins et du jazz, ne vous inquiétez pas, ça ne sortira pas d'ici !
« Ce qui désire être invisible, ne pas être vu ne peut faire du mal alors les bars fantômes aux fontaines d'alcools mêlés au notes endiablées ne peuvent pas faire de mal, non ? J'estime que nous avons le droit d'exister à notre façon. Clandestin, c'est une façon de vivre et je ne serais pas celle qui porterait de jugement. De plus, ce qui est caché possède un dimension de sacré, c'est beau, non ? Le Jazz, ce sont des notes collées ensemble qui forment une mélodie singulière. A chacun son oreilles. Pour ma part, je suis charmée et si j'étais aveugle, je crois que ça mettrait de la couleur dans ma nuit éternelle »
Oh, je vois... Ainsi, votre avis concernant la Prohibition...
« J'estime que nous avons le droit de choisir. Je parle bien d'un droit en tant qu'humain, en tant que civil. Je me refuse d'être une brebis forcée à suivre un chemin dictée par plus haut que moi. Je veux choisir et non être confrontée à un choix imposé »
Oh ! Dans ce cas, buvez-vous de l'alcool ?
« Occasionnellement mais par choix et non par respect pour cette loi stupide ! J'avoue qu'il m'arrive d'en boire rien que pour me délecter dans ce liquide brun d'une vengeance silencieuse contre les règles. C'est puérile mais c'est un plaisir comme un autre »
Personne ne vous juge, ne vous inquiétez pas. Et, dites-nous, New York, en un mot, c'est quoi pour vous ?
« Biscuit. Rien de plus. Laissez-moi expliquer : pour faire un biscuit, il faut différent ingrédients. Ces ingrédients sont de formes différentes, de textures différents et pourtant, tous ensemble, ils forment la pâte qui donne naissance au biscuit. Si la pâte est bien faite, le biscuit est délicieux. Il suffit d'une erreur de dosage, de temps de cuisson et tout peut basculer. New York c'est aussi ça ! »
Comme je vous comprends ! Pourriez-vous donc nous donner votre point de vue sur l'époque que nous vivons ?
« Si le monde n'est pas blanc, il n'est pas non plus complètement sombre. Je dirais que notre époque tire dans des nuances de gris. Il y a encore beaucoup d'amélioration à faire mais les années s'étirent en palette de couleurs, les générations à venir devront mettre le pinceau à la pâte ! »
Et bien, je vous remercie pour cette interview plus que constructive, et vous souhaite un excellent moment à New York !
derrière l'écran

PSEUDO ET/OU PRÉNOM : Y_H.
ÂGE : 24
DÉCOUVERTE DU FORUM ET AVIS SUR CELUI-CI : Par Isaiah qui m'a recruté pour lui faire des biscuits et lui chuchoter des choses salaces à l'oreille (a)
PRÉSENCE : Pour l'instant 3/7 j mais situation qui va se régler sous peu
CONNAISSANCE ET AVIS SUR LES 1920's : Connaissance : Moyen ! Mais google est mon ami et il y a les annexes // Avis : bah j'aime bien ! L'ambiance, la texture, l'aura de cette époque ! J'aime surtout cette époque là dans les bayous de la Louisiane mais NY c'est bien aussi
TA CHANSON FAVORITE : J'en ai trop mais en ce moment Crystal Castles - Kerosene
AVATAR : Nora Arzeneder
CODE DU RÈGLEMENT : validé par Maija.
PERSONNAGE INVENTÉ, SCÉNARIO : Inventé
JE SOUHAITE PARTICIPER AU SYSTÈME DE RP D’INTÉGRATION : oui - ( ai-je le droit de refuser un rp parce qu'il ne collerait pas avec mon perso ? )
UN DERNIER MOT : Fournée de biscuit pour tout le monde ! Mais : lavez vous les mains avant è__é




Dernière édition par Easton Ziegler le Mer 9 Oct - 2:51, édité 7 fois
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 2:31

histoire

« Un rêve brisé bien recollé peut devenir encore plus beau et solide »


histoire

1917 – Un jour pluvieux d'automne

« Cher Westley,

J'espère que tu vas bien, que tu te portes bien, j'espère aussi que cette lettre te parviendra. Comparé à toi, je ne suis pas à plaindre, je n'écope que des vestiges d'une bataille dans laquelle, toi,  tu te trouve au premier rang. Parfois, j'essaie d'imaginer les scènes que tu me racontes dans tes lettres, histoire de souffrir un peu moi aussi de ce que tu peux voir. Je pense que mes images fabriquées de guerre ne seront jamais égales aux tiennes car elles sont teintées d'ignorance aveugle d'avoir jamais assister à un tel hécatombe.

Dans ta dernière lettre, tu me demandais de te parler de moi pour te faire oublier un instant où tu te trouve alors je vais tenter de te faire voyager le temps de cette lettre mais je te préviens, je ne possède pas une vie trépignante.

Je suis née à Syracuse et je n'ai jamais eu de petit frère ou de petite soeur. J'aurais bien aimé mais plus que moi encore, ma mère. Elle aurait certainement vendu son âme pour un deuxième enfant. La nature est parfois capricieuse et refuse d'offrir à certains un second présent. J'ai vu le long des années cette recherche de maternité périr, la faire périr surtout. Je crois que l'on peut mourir d'un chagrin d'amour mais que l'on peut aussi mourir d'un trop grand amour emprisonné en soi avec personne pour le recevoir. Je crois aussi qu'un seul enfant ne suffisait pas à recevoir tout l'amour qu'elle avait en elle mais je n'ai pas à me plaindre, j'ai toujours été choyée. Ma mère est décédée il y a quatre ans, un collier de corde autour de cou pour s'envoler vers un ailleurs peut-être plus doux, sa réalité était sûrement devenue trop acide et amère depuis que mon père s'en est allé au bras d'une autre capable de lui offrir un héritier. J'ai déménagé à New York avec ma grand mère. Voilà pour la partie un peu triste que tu peux sauter bien entendu, c'est assez triste et pour le coup, ça ne t'aide pas à voyager ! La partie plus sucrée arrive !

Ma grand-mère possède une fabrique de biscuit, sa spécialité sont les biscuits à la cannelle inspirés des fameux biscuits belges : les spéculos. Peut-être que tu connais ! Je t'en enverrais si cela est possible, ne t'en fais pas. La biscuiterie Ziegler ne fait pas que cela, ma grand-mère a innové certaines recettes traditionnelles ou bien en a inventé pour tous les goûts. Mon arrière grand-père était un médecin et ma grand-mère voulait en devenir un mais à son époque, ce métier n'accueillait pas vraiment les femmes en son cercle quasi masculin alors elle a eu l'idée de soigner les gens autrement. Une sucrerie, ça passe par les papilles gustatives mais ça monte directement aux émotions, en passant par le coeur. Ma grand-mère disait souvent que voir les gens sourire après avoir manger un biscuit de sa fabrique c'était un plaisir immense et qu'elle avait l'impression d'être un docteur qui soigne ses patients. La bonne santé passe aussi par les sourires du coeur et les rires des émotions qu'elle disait. Alors savoir que je prendrais la relève un jour me fait plaisir mais pas trop car si je prend la relève c'est que ma grand-mère n'est plus. Je n'ai personne d'autre, je n'ai qu'elle … Mon grand-père est décédé quand j'étais plus jeune, je n'ai pas grand souvenir de lui.

Voilà en gros ce qui me concerne. Mes journées se limitent à la biscuiterie partiellement changée en une sorte d'usine à munitions. Je confectionne ce que tu reçois entre les mains pour défendre notre cause et je prépare avec d'autres femmes les ravitaillements qui remplissent vos estomacs. Les jours se ressemblent sauf quand je reçois du courrier. Tu ponctues un peu mes journées, même de loin, tu vois ?

J'espère que cette lettre te parviendra et comme d'habitude, je ne sais pas quoi dire en fin de lettre. Rien ne me semble approprié alors je vais juste te dire simplement : reste en vie, Westley et reviens chez toi.
Easton »


• • •

La guerre s'enterre dans une armistice et la vie reprend son cours lentement, doucement. Les années s'égrènent et reprennent leurs droits sur le quotidien. La guerre n'est qu'un terme et au fond chacun mène la sienne. Comme les pompiers qui s'attèlent de leur mieux à balafrer les flammes qui avalent tout sur leurs passages. Les hurlements pullulent de partout, ceux qui sont à l'extérieur, qui pleurent ceux qui se trouve à l'intérieur. Parmi les hurlements, il y a ceux d'Easton qui tentent de rappeler à elle sa grand-mère emprisonnée dans sa tour de feu. Il y a une odeur d'humains cramés qui a remplacé les vapeurs sucrées et puis il y a les larmes qui jaillissent de leurs cocons lacrymales. Easton a beau pleuré des rivières, leurs flots ne suffisent pas à atteindre, éteindre les flammes. Alors il ne reste qu'à pleurer face à un tas de cendre. Ce sont des rêves qui s'envolent, un avenir et une présence rassurante. C'est la solitude qui vient s'installer avec dans son ventre le désespoir et le deuil d'une vie qui ne sera plus jamais comme avant.

Les souvenirs restent et semblent être qu'une maigre et aigre consolation. Les paupières deviennent l'opercule d'une scène ankylosée dans des flammes. Ouvertes, Easton revoit la scène. Fermées, elle la voit encore. Alors elle martèle des étoiles où elle peut pour arriver à se maintenir à flot, marteler des étoiles mais condamner sa porte pour ne plus se cogner à la vie. Pour ne plus se noyer dans le flot de vie qui continue de s'écouler en dehors de sa muraille mais sans elle. Le monde continue de tourner mais plus avec elle. Les coups à sa porte sont comme des spectres à qui elle refuse d'ouvrir, elle a ses propres fantômes, elle n'en a pas besoin d'autres. Il y a des échos d'incendie criminel au delà des murs, il y a ces démons qui rôdent pour lui arracher le seul bien qui lui reste mais elle joue à la sourde, Easton. Elle joue à la morte pour oublier la culpabilité d'être l'unique survivante, la seule Ziegler désormais.  Puis sa porte, elle l'a ouverte un jour sans vraiment savoir pourquoi et peut-être que ce simple geste a fait entré bien plus qu'une personne, peut-être un halo d'espoir ou peut-être rien de tout cela. La guerre est dans l'esprit de la blonde et son adversaire n'est qu'elle-même. Après tout, une alliance ne se brise pas pour signer un traité de paix et pourtant, parfois, elle en rêve en sourdine quand les étoiles martelées prennent la texture d'un bleu ciel enfermé dans des yeux qui lui rappellent une chose importante : elle est en vie. Easton existe.





Dernière édition par Easton Ziegler le Jeu 10 Oct - 9:57, édité 1 fois
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 8:13

Oh ouaiiiiiiiiis ma belle heart
Bienvenue par ici, merci de m'avoir suivi dans mes délires câlin 
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 8:25

Ta belle qui te fera des biscuits tout bon (a)

Merci à toi d'être venu m'en parler *-*
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 8:50

Oh oui des cookiiiiiiiiies excited 
je t'aime heart
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 9:52

OH quel belle femme bril respect 
La signature de ton personnage intrigue, j'ai hate de lire ta fiche qui à l'air de promettre. youhou in love 
avatar
I only got money and I like it
Pseudo + Prénom : ChloP / Chloé
Missives : 869 Points : 268
Avatar : Dylan O'Brien Crédit : Avatar : Rusty Halo ; Signature : Ethna Knight
Âge : 23
Statut : Célibataire et bien trop occupé pour y penser
Occupation : Travaille au PDT en tant que serveur, et est Bootlegger deux semaines par mois (il fabrique son alcool là où il habitait avant dans le Vermont) et s'amuse à arnaquer les gens dans la rues avec des tours d'illusions.
Gramophone : BΔSTILLE - Daniel in the den
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 10:55

Bienvenuuue bril
Bon courage pour ta fiche licorne red heart 
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t136-peter-lloyd-blackson-beauty-is-a-whore-i-like-money-better
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 11:10

Bienvenue léchouille 
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 11:22

Isaiah G. Lockhart a écrit:
Oh oui des cookiiiiiiiiies excited 
je t'aime heart
Des tonnes de pâtisseries ! Isaiah va devoir se mettre au régime x)

<3

Lysandre A-R. Pardaillant a écrit:
OH quel belle femme bril respect 
La signature de ton personnage intrigue, j'ai hate de lire ta fiche qui à l'air de promettre. youhou in love 
Je trouve aussi *-* Puis j'pourrais dire autant de Seydoux ! Elle est trop belle *-*


Peter L. Blackson a écrit:
Bienvenuuue bril
Bon courage pour ta fiche licorne red heart 
O'BRIEEEEEN *hurlement de fangirl*
Merci (:

Roxanne S. Tchaïkovski a écrit:
Bienvenue léchouille 
Merci ! *_*
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 11:24

Ziegler et je pense à Moulin Rouge (a) bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche !
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Pondy* + Pauline
Missives : 204 Points : 26
Avatar : AntoniaThomas Crédit : Applestorm
Âge : vingt-quatre ans.
Occupation : Bonne + Chanteuse dans un bar clandestin.
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 15:30

Bienvenuuuue ;) Ton personnage est très intriguant ! :)

_________________
 ABBY WILSON
My soul is painted like the wings of butterflies,
Fairy tales of yesterday, will grow but never die,
I can fly, my friends!
© ZIGGY STARDUST.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♔ strange bird
Pseudo + Prénom : loonywaltz - léa
Missives : 992 Points : 192
Avatar : ben barnes Crédit : loonywaltz
Âge : 25 yo
Statut : fiancé depuis toujours à l'amour de sa vie par la force du hasard
Occupation : propriétaire du palace theatre & du speakeasy please don't tell
Gramophone : pompei - bastille
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 16:23


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDA ⚡ you ain't seen nothing yet.
Pseudo + Prénom : fleurpageons - Sarah
Missives : 1711 Points : 179
Avatar : Jessica Stam. Crédit : morphine & giulia.
Âge : 22 ans.
Statut : célibataire, enfin il parait.
Occupation : costumière & danseuse dans de petits cabarets le soir venu.
Gramophone : your heart is as black as night - melody gardot.
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 16:34

Bienvenue chez les navets ! :dancenavet: Ce personnage à l'air prometteur (on peut avoir du thé avec les biscuits ? greeny). Je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche et si tu as des questions n'hésite pas ! heart

_________________
if I let you hang around, I'm bound to lose my mind
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 16:36

E. Gabriel Johnson a écrit:
NORA in love 
Bienvenue bril

http://24.media.tumblr.com/5d8280b3e59997d73ec5011f472b0984/tumblr_mtdsq7cWeO1sblakho1_500.jpg
Grawr 8D 
Ma mienne. fuck you 
Sale gosse (j't'aime bien quand même)
avatar
FONDA moonage daydream.
Pseudo + Prénom : ziggy stardust. / @girlcalledmercy / Clémence.
Missives : 2339 Points : 321
Avatar : kaya scodelario. Crédit : mad shout. + tumblr.
Âge : vingt-deux ans.
Statut : fiancée contre son gré à l'élu de son cœur, Gabriel, selon un arrangement conçu entre leurs pères respectifs quinze ans plus tôt.
Occupation : pianiste, violoniste, compositrice, rentière, apprend à gérer l'entreprise paternelle.
Gramophone : quicksand - david bowie.
Doubles-comptes : eponine m.-n. o'hare.
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 16:59

Nora. bril J'ai pas encore vu The Words, pourtant il faudrait, parce que Ben... arrow
BIENVENUE sur atj, et bon courage pour ta fiche ! Le début est tellement prometteur, omg, ton personnage est incroyable. my god Et je veux des biscuits. rmgreen Bon courage pour la fin, et n'hésite surtout pas si tu as des questions.

_________________

PRÉSENCE TRÈS RÉDUITE. and who are you, the proud lord said, that i must bow so low ? only a cat of a different coat, that's all the truth i know. in a coat of gold or a coat of red a lion still has claws, and mine are long and sharp, my lord, as long and sharp as yours. and so he spoke, and so he spoke, that lord of Castamere, but now the rains weep o'er his hall, with no one there to hear.
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t75-eve-you-drive-like-a-demon-from-station-to-station
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Fiordiligi / Elise
Missives : 132 Points : 27
Avatar : Alicia Vikander Crédit : (c) Saopflaws
Âge : 26 ans
Statut : Tristement célibataire. La femme qu'elle aimait étant morte et le fiancé paravent également...
Occupation : Papillon de nuit ; journaliste de mode à ses heures perdues ; chroniqueuse radio sur son temps trop libre
Gramophone : What I wouldn't do - A Fine Frenzy
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 18:43

Ti' Biscuit mimi //ZBAFF//

Bienvenue, ô toi dont j'adore le début de fiche bril On veut la suite excited 
Et c'est mignon un Isaiah jaloux XD

_________________

Don't forget to smile
“I guess we all have reasons to be happy.”
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mar 8 Oct - 21:46

Charlie B. Allen a écrit:
Ziegler et je pense à Moulin Rouge (a) bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche !
Moulin Rouge *-* Puis Jakeeeeeeeeeeeeeeuh
Merci

Abby Wilson a écrit:
Bienvenuuuue ;) Ton personnage est très intriguant ! :)
Merci ! Ca fait plaisir (:
Je dois dire que j'adore ton avatar ! J'acclame et plussoie ce choix !

E. Gabriel Johnson a écrit:
NORA in love 
Bienvenue bril

http://24.media.tumblr.com/5d8280b3e59997d73ec5011f472b0984/tumblr_mtdsq7cWeO1sblakho1_500.jpg
Grawr 8D 
HAN ouais ! j'adore cette photo d'eux ! Ils sont choux ! et les gifs aussi !

Merci ! j'te réserve un lien

S. Maija Pavlov a écrit:
Bienvenue chez les navets ! :dancenavet:Ce personnage à l'air prometteur (on peut avoir du thé avec les biscuits ? greeny). Je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche et si tu as des questions n'hésite pas ! heart
Des biscuits autant que vous voulez (:
Merci o/

Isaiah G. Lockhart a écrit:
E. Gabriel Johnson a écrit:
NORA in love 
Bienvenue bril

http://24.media.tumblr.com/5d8280b3e59997d73ec5011f472b0984/tumblr_mtdsq7cWeO1sblakho1_500.jpg
Grawr 8D 
Ma mienne. fuck you 
Sale gosse (j't'aime bien quand même)
:GEU: smile graou Isaiah est sexy en défenseur de territoire

Evpraksiya-Honoria Kniaz a écrit:
Nora. :bril:J'ai pas encore vu The Words, pourtant il faudrait, parce que Ben... arrow
BIENVENUE sur atj, et bon courage pour ta fiche ! Le début est tellement prometteur, omg, ton personnage est incroyable. :my god:Et je veux des biscuits. :mrgreen:Bon courage pour la fin, et n'hésite surtout pas si tu as des questions.
TROP ! Il est sur ma liste des films à voir ! *-*

Merci pour les compliments, ça fait plaisir (:
Distribution de biscuits pour tout le monde !

June V. Wentworth a écrit:
Ti' Biscuit mimi //ZBAFF//

Bienvenue, ô toi dont j'adore le début de fiche :bril:On veut la suite excited 
Et c'est mignon un Isaiah jaloux XD
Ouais hein, c'mignon ? Ca m'émoustille xD

Merci ! merci excited la suite arrive dès que possible *-*
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Mer 9 Oct - 3:20

Bienvenue ici ! Ton personnage me plaît déjà beaucoup bril 
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Jeu 10 Oct - 10:02

Merci ! (:

Moi ton avatar me plaît beaucoup (a) >>

Je pense que j'ai terminé :)
avatar
MODO secretary charming girl.
Missives : 712 Points : 52
Avatar : Phoebe Tonkin. Crédit : gentle heart + tumblr + silber sky.
Statut : Célibataire.
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Jeu 10 Oct - 14:07

BIENVENUE sur ATJ. heart
Si tu as des questions, n'hésite surtout pas : les boites mps de l'équipe administrative sont ouvertes. bril
Ton personnage est vraiment très intéressant et j'aime énormément ta plume, ta façon d'écrire. bril

félicitations !
validation

Tu viens d'être validé(e), félicitations ! Mais il te reste des choses à faire ! En effet, n'oublie pas de remplir tous les champs de ton profil (ou du moins le maximum), ainsi que le gif. Il est impératif que tu recenses ton avatar dans le bottin prévu à cet effet dans ce sujet. De même, il te faudra ouvrir une fiche de liens et rps, pour ce faire, rendez-vous ici. Construire des liens entre ton personnage et ceux d'autres membres constitue une étape primordiale pour t'intégrer au forum. Si les codes ne sont pas ton fort, tu trouveras dans ce même sujet une fiche prête à être utilisée. Tu peux également obtenir un rang, trouver un logement, ou si ce n'est pas déjà fait une profession originale à ton personnage. Il est conseillé de surveiller régulièrement les annonces, de ce côté afin de suivre les intrigues et évènements en cours et de participer pleinement à la vie du forum. Tu fais d'ailleurs partie d'un groupe, pour en savoir plus c'est . N'hésite pas à faire un tour dans le flood ou à venir papoter avec nous sur la chatbox, on est là pour se faire plaisir avant tout ! Et n'oublie pas de rp, bien entendu. Allez, file donc danser le Charleston !


Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t103-sue-la-vie-de-facon-hitchcockienne#728
Invité
Invité
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    Jeu 10 Oct - 19:15

Merciiiiii ! C'super gentil ! J'apprécie *-*
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: East • The lost get loud    

 

East • The lost get loud

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
CHARACTERS MANAGEMENT
 :: presentations :: validated
-