Partagez | .
 

 (CAROL&REGAN) ◆ She's not a whore, she works with her body.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: (CAROL&REGAN) ◆ She's not a whore, she works with her body.   Mar 1 Oct - 17:48

Carol & Regan
titre du rp


Bienvenue dans le merveilleux sujet de Regan S. Jefferson qui va avoir l'honneur d'avoir comme partenaire Carol Jeziersky. Pour leur sujet, ils autorisent l'intervention d'un PNJ inoffensif qui pimenterait le rp et ils interdisent l'intervention de membres extérieurs qui passeraient par là. Ne sont-ce pas là des choix merveilleux ? L’histoire se déroule le 27 septembre à 20h14 alors que la météo est Favorable, bien que le soleil soit sur le départ. À présent, il est temps de laisser la parole au créateur du sujet : Alors que Regan doit gérer les blessures d'une de ses filles, elle appelle Carol à la rescousse. Mais comment va-t-elle réagir, elle, qui ne comprend pas comment peut-on exploiter des femmes de cette façon ?.


Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CAROL&REGAN) ◆ She's not a whore, she works with her body.   Mar 1 Oct - 17:48

D'ordinaire, jamais aucune de mes filles étaient blessées. Non pas que je prenne un soin particulier à leur donner un client convenable, parce que je ne pouvais contrôler cela. Mais je gardais toujours une oreille collée à la porte, au cas-où quelque chose tournerait mal. Toutes les personnes présentes quotidiennement dans cette maison ont entendu parler de ma colère fréquente. Enfin, de ma grande violence. Je ne la contrôlais pas, mais j'aimais l'exercer, sur une victime absolument estomaquée de voir qu'une si jolie femme, au visage innocent, pourrait commettre d'aussi grandes atrocités. Toujours est-il qu'ici, la situation m'avait échappée et ce parce que je n'ai entendu ses cris que trop tard. Je m'imagine encore en train d'enfoncer la porte à coup de pied enragé, après avoir entendu un cri strident. Toute la maison a été évacuée de ses clients, la majorité des filles étant cachées dans leur chambres, trop apeurées par le bruit. Canne à la main, j'entrai dans la pièce telle une furie, balayant l'espace à la recherche d'Olivia. Elle était en sang, dans le lit tâché de rouge. L'homme était à terre, apparemment il s'était retrouvé là après qu'elle l'ai poussé dans un acte d'auto-défense légitime. L'homme avait utilisé une broche comme d'un poignard, puisque les bras d'Olivia comportait de nombreuses traces circulaires. Apparemment peu profonde, Dieu merci, mais tout de même elle semblait souffrir le martyr. Elle n'était visiblement peu habituée à la violence telle qu'elle avait pu la ressentir il y a quelques minutes. Je me précipitai pour donner un coup de canne expéditif à l'homme afin de le plonger dans un profond sommeil, puis je sautai sur le lit pour examiner ses blessures. Consciente que cela nécessitait une petite intervention en plus d'une côté sûrement fêlée. Du moins, je le pensais malgré que je n'avais aucune connaissance en la matière. Je demandai immédiatement à Joséphine d'appeler une infirmière, une certain Carol dont le nom m'était introuvable. J'avais entendu beaucoup de bien à son propos, et je la dirigea vers le comptoir pour qu'elle trouve son numéro griffonné sur un bout de papier.

J'ai essayé tant bien que mal d'emmener Olivia dans mon bureau pour éviter à l'infirmière de voir l'homme inconscient et le lit plein de sang, mais après quelques pas elle s'écroula. Devant la malle faisant front au lit, j'étais adossée avec la jeune femme dans mes bras, caressant tendrement son bras comme une mère le ferait à sa fille. « Laissez-nous », ordonnais-je aux filles. Je lui murmurai à l'oreille que la douleur allait passer, bien que je n'en étais pas sûr si cette Carol n'arrivait pas rapidement. Apparemment, quelqu'un considéra mes pensées puisqu'elle pointa le bout de son nez quelques minutes après. Joséphine me l'avait emmené, c'était une jolie blonde. Le profil parfait pour rejoindre le Velvet Sky. Mais ce n'était actuellement pas le sujet, mes yeux plongés dans le vide laissaient aux soins de cette femme la jeune Olivia.
 

(CAROL&REGAN) ◆ She's not a whore, she works with her body.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
FUN ISN'T IT
 :: archives :: topics :: abandoned
-