Partagez | .
 

 Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 17:57

Théophile Percival Pardaillant
Tears on the mausoleum floor
Blood stains the coliseum doors
Lies on the lips of a priest

NOM : Théophile Percival Pardaillant
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 22 juillet 1894 à Paris
ÂGE : Que sont les années sur un homme comme lui? Il ne vieillit pas; il est éternel. Dans son immortalité, Dieu a commencé par lui accorder 30 ans.
EMPLOI OU OCCUPATIONS : pasteur, philosophe et docteur en théologie.
SITUATION FAMILIALE : Deux soeurs. Et Dieu merci, le Seigneur ne lui a pas encore accordé la malédiction d'avoir des enfants.
SITUATION AMOUREUSE : Amoureux de l'amour serait un bon terme pour lui; il aime le sentiment de pouvoir et d'immortalité que lui procure ses conquêtes. Ces derniers se mêlent dans son esprit, il ne serait pas capable de les différencier la plupart du temps. Peut-être sauf un.
GROUPE : Gospel
I. introduction


Malheur à ceux qui vivent bien tranquilles dans Jérusalem, et à ceux qui se croient en sécurité sur la montagne de Samarie. Couchés sur des lits d’ivoire, vautrés sur leurs divans, ils mangent les meilleurs agneaux du troupeau, les veaux les plus tendres

Théophile déposa l’encensoir sur l’autel et se retourna, faisant face à la foule, amassée à ses pieds. Il avait déjà entendu le sermon du pasteur. Il l’avait entendu le répéter quand il était entré. Le jeune homme laissa son regard se promener sur l’église. Il aurait voulu être catholique, leurs églises étaient tellement plus jolies. Il aurait eu quelque chose à regarder pendant qu’il supportait la voix horriblement monotone du pasteur. Oh! Et il y aurait de magnifiques vitraux! Un immense, dominant la salle, de Saint-Jean. Théophile avait toujours aimé ce Saint. Il regrettait qu’il ne puisse le louer. Saint-Jean, avec ses grands yeux pâles, ses cheveux d’or, sa silhouette fine… Il avait souvent été au Louvre pour admirer les peintures qui lui étaient dédiées. Théophile pouvait comprendre pourquoi Jésus l’avait choisi à ses côtés. Il l’aurait choisi aussi. Il savait que Rémi, l’autre serveur de messe, aurait attribué ses pensées à un blasphème. Il s’en doutait, mais il ne pouvait comprendre ce qu’il y avait de mal à louer un saint de la manière qu’il le faisait. Il lui offrait tout ce qu’il était. Il offrait même à Saint-Jean ses fantasmes les plus intimes. Il était en communion avec lui. Ce n’était pas différent que ces femmes qui se marient à Jésus, ces nonnes.

Ils improvisent au son de la harpe, ils inventent, comme David, des instruments de musique; ils boivent le vin à même les amphores, ils se frottent avec des parfums de luxe, mais ils ne se tourmentent guère du désastre d’Israël!

Hum, ces gens avaient certainement des vies plus intéressantes que les pauvres Juifs qui avaient pourtant droit au royaume de Dieu. Était-il mieux de profiter de la vie ici-bas ou quand on serait mort? Théophile ne comprenait pas ces péchés et leurs pénitences. Bon, d’accord, il comprenait, il n’était pas stupide. Il savait bien que c’était une manière de calmer la luxure de ce peuple décadent. Mais Dieu pardonne tout, non? Et si on jouit de la vie en son nom, est-ce autorisé? Après tout, Il nous a mis sur la Terre pour qu’on profite de cette vie. Sinon, pourquoi tout ceci existerait? Ceux qui péchaient semblaient être heureux. Ils étaient les plus riches, ceux qui avaient des sourires aussi brillants que leurs diamants, ceux qui s’exposaient dans les endroits les plus chics de la capitale. Les croyants étaient ceux qui s’ennuyaient… Théophile en était venu à cette conclusion rapidement. S’il était si terrible de pécher, pourquoi Dieu récompenserait les gens qui étaient des jouisseurs et des criminels? Et surtout pour lui. Théophile ne pouvait concevoir qu’un serveur de messe, étudiant en théologie, ancien enfant de chœur, était destiné aux Enfers. Non, Dieu lui avait réservé une place à ses côtés. Il ne lui restait ici qu’à en profiter. Son regard passa une nouvelle fois sur la foule. Un garçon attira son attention. Il fixait le plafond et attendait visiblement d’être libéré. Il avait les yeux clairs, des traits fins, des cheveux d’or, un air d’ange. Il était Saint-Jean. Un sourire en coin prit les lèvres épaisses de Théophile. Il adressa un remerciement silencieux à Dieu, qui lui donnait une offrande en son plus jeune apôtre. Au pire, il n’aurait qu’à faire quelques chapelets pour s’absoudre de ses fautes.

Le pasteur remarqua son inattention, car au moment où ils se retournaient pour terminer la cérémonie, il lui adressa un reproche:

-Théophile, sois attentif. Dieu veut que tu entendes ses messages.

Un sourire encore plus grand illumina le visage du garçon.

-Oh, mais je les entends très bien, mon père, et je vais obéir avec joie et humilité aux demandes de notre Seigneur.

II. Théophile

ʄ Né à Paris et aime passionnément cette ville, lui trouve une poésie sans pareille. ʄ regrette d’avoir quitté sa ville. Voudrait y retourner tous les étés pour revivre les histoires de sa jeunesse. ʄ Nostalgique, Théophile voudrait pouvoir retourner dans le passé. Il a une conscience aigüe du temps qui passe, et est ravi de se croire immortel. ʄ Croyant dans une symbolique unique. Il croit que Dieu est son protecteur et qu’Il supporte ses penchants et ses fantasmes. ʄ Légèrement débauché, exhibitionniste par goût de l’interdit, il aime les hommes avec une passion sans borne. ʄ Il trouve les femmes ennuyantes et idiotes, excepté ses sœurs, qu’il protège farouchement d’une manière étrange. ʄ Ne croit pas aux pouvoirs humains et n’hésite pas à braver les interdits, se retrouvant parfois dans de mauvaises postures. ʄ Ment souvent, maîtrise l’art du double-jeu et des airs innocents. ʄ Se cache souvent sous son rôle de pasteur pour éviter les représailles, n’hésitant pas à bafouer le nom de Dieu et menacer les gens en Son nom. ʄ Instruit, cultivé, sensible, intelligent, Théophile aurait tout pour être l’homme parfait, mais son corps ne va pas nécessairement avec son esprit. ʄ Regrette de ne pas avoir été en Irlande avec le reste de sa famille, comme il a toujours eu un faible pour les jeunes révolutionnaires. ʄ Sombre et gothique, il a une obsession envers la mort, questionnant ses limites, sa signification et ses implications. Il passe beaucoup de temps à écrire dans le cimetière de sa paroisse. ʄ Regrette celui qu’il considère comme son grand amour, Charles. ʄ A probablement épousé la femme la plus blanche et innocente qu’il a pu trouvé, la sachant sotte et jolie. ʄ A un penchant pour le laudanum (plus pratique que l’opium de ses jeunes années) et la cigarette. ʄ A écrit son doctorat en entier dans les vapeurs d’une opiumerie; la Sorbonne l’a déclaré une des meilleures thèses depuis le XVIIIème siècle. ʄ Craint la vieillesse, et non la mort. ʄ Ne sait pas danser. ʄ Doué en équitation. ʄ Aime l’art d’une manière intense.
Ladies and gentlemen, nous avons aujourd'hui le plaisir d'accueillir Théophile Pardaillant ! Bonjour et bienvenue sur la radio AT&T's. Nous avons préparé quelques questions pour vous. Premièrement, tout le monde aimerait savoir ce que vous pensez des bars clandestins et du jazz, ne vous inquiétez pas, ça ne sortira pas d'ici !
« Amoureux de la musique et de l'Art sous toutes ses formes, j'aime beaucoup le jazz. J'aime voir les jeunes corps se contorsionner pour épouser le rythme dans une décadence charnelle. Dans les speakeasies, on rencontre les gens les plus intéressants et on peut s'inventer une vie autre l'espace d'une nuit. »
Oh, je vois... Ainsi, votre avis concernant la Prohibition...
« Dieu recommande de ne pas boire, l'alcool créé des personnes colériques, violentes qui ne sont pas conscientes de leurs actes. »
Oh ! Dans ce cas, buvez-vous de l'alcool ?
« Je suis une personne décadente, évidemment que j'en bois. Qui n'en boit pas?»
Personne ne vous juge, ne vous inquiétez pas. Et, dites-nous, New York, en un mot, c'est quoi pour vous ?
« Le futur. Évidemment, New York n'a pas la poésie des villes européennes, mais elle incarne le nouveau siècle à merveille. Et je suis un enfant du siècle, je me fais donc un plaisir d'y vivre et de profiter de ses plaisirs. »
Comme je vous comprends ! Pourriez-vous donc nous donner votre point de vue sur l'époque que nous vivons ?
« Magique. Sans aucun romantisme, évidemment, mais les inventions sont de plus en plus surprenantes et transforment notre monde. J'ai l'impression que nous sommes au moment charnier entre deux époques qui se battent pour remporter le pouvoir sur notre monde. Entre tradition et innovation. »
Et bien, je vous remercie pour cette interview plus que constructive, et vous souhaite un excellent moment à New York !
derrière l'écran

PSEUDO ET/OU PRÉNOM : Lux / Ella
ÂGE : 23
DÉCOUVERTE DU FORUM ET AVIS SUR CELUI-CI : Je le connaissais avant sa première fermeture et je suis une fan des forums historiques. Sinon, par ATV et PRD.
PRÉSENCE : Passage tous les jours, RP les week-ends
CONNAISSANCE ET AVIS SUR LES 1920's : Ce n'est pas ma période de prédilection, mais j'ai lu beaucoup de romans sur la période et comme étudiante en histoire, j'ai une bonne connaissance de base.
TA CHANSON FAVORITE : Impossible de répondre. La chanson la plus jouée de mon Itunes est We Should be Lovers, cependant. Mais j'adore la chanson Love is Blindness de Jack White.
AVATAR : Eddie Redmayne
CODE DU RÈGLEMENT : OK par Eve. heart
PERSONNAGE INVENTÉ, SCÉNARIO : Scénario de Charles E. Duval
JE SOUHAITE PARTICIPER AU SYSTÈME DE RP D’INTÉGRATION : non
UN DERNIER MOT : Aimez-moiiii!




Dernière édition par Théophile P. Pardaillant le Lun 30 Sep - 18:53, édité 1 fois
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 17:58

Paris, ville de mes amours, ville de mon coeur, ville qui m'appartient.
Jamais je ne vous pardonnerai de m'avoir trahi.


histoire

Comment peut-on passer sa vie entière réglée comme du papier à musique? Comment peut-on faire ce que tout le monde attend de soi et faire ce qu’on désire réellement? Une double vie paraît la meilleure solution. Pour plaire au monde et se plaire. Pour remplir ses obligations et ses désirs. La vie n’avait jamais été palpitante pour Théophile Pardaillant. Mais elle avait toujours été douce et belle. Elle ne pouvait pas vraiment être autrement. Une riche famille, des parents aimants et impliqués dans sa vie, une magnifique maison à Paris. La vie de Théophile s’était toujours déclinée en nuance d’or et de blanc, en camaïeu. Un air de Bach ou de Chopin semblait remplacer le bruit du vent à l’extérieur et le soleil ne semblait là que pour réfléchir le cuivre de ses cheveux. Il n’avait jamais été un enfant problématique. Il avait plutôt été le contraire. Obéissant, gentil et intelligent. Un peu trop espiègle, mais c’était un garçon; on lui avait pardonné. Ses tuteurs étaient impressionnés par son intelligence vive et sa diction sans faute. Un parfait petit gentilhomme. Rapidement, quand ses parents avaient vu son aptitude de lecture, ils lui donnèrent une bible pour son anniversaire. Théophile passa deux jours entiers à lire l’ouvrage, remplissant son esprit des histoires et des mystères fantastiques qui s’y trouvaient. Quelqu’un d’aussi puissant que Dieu le fascinait. Pouvait-on devenir Dieu? Était-ce possible, à la mort, de postuler pour prendre la place de Dieu? Cela semblait un métier à la hauteur de Théophile. L’idée passa dans la tête du garçon d’essayer de monter au paradis pour demander au Seigneur de lui céder sa place. Après tout, s’il avait ces idées en tête, c’était probablement Lui-même qui les y avait mises. Sans se pose de questions, il demanda à ses parents de passer plus de temps à l’Église. Il s’impliqua davantage dans les tâches religieuses, prenant plaisir à ce pouvoir sans pareil d’avoir la possibilité de juger ses concitoyens. Ses parents ne disaient pas que Théophile avait un amour presque morbide de la religion, qui frôlait presque l’obsession. Non, Théophile n’était qu’un exceptionnel croyant, qui ferait un bon homme droit. Même avec ses deux sœurs, il était adorable, prenant soin d’elle, les faisant réciter leurs prières, leur enseignant le catéchisme. Un petit ange. On oubliait son espièglerie. On faisait exprès pour négliger les menaces qu’il faisait à ses camarades de classe au nom de Dieu. On ignorait qu’au lieu d’être un ange, il souhaitait être Dieu.

Déjà, il trompait tout le monde. Peut-être pas ses sœurs, mais qui écouterait des petites gamines se roulant dans la boue, alors qu’il les surveillait, plongé dans un traité religieux quelconque. Il était le diamant des Pardaillant, le seul qui soit sorti de cette famille intact. Théophile faisait partie de la bonne société parisienne. On se l’arrachait, il était charmant, il était drôle, intelligent, poli, brillant. Il complimentait les jeunes femmes qui en tombaient folles amoureuses, sans être accusé de scandales. Jamais il ne posa un regard déplacé sur les demoiselles qui se battaient pour l’approcher. Il était le rêve de chaque mère. Comment cette Irlandaise protestante avait fait pour élever un fils aussi parfait? Seuls ses cheveux roux et les tâches de rousseur qui parcouraient sa peau trahissait son alliance à une race aussi indigne. Mais on pardonnait à Théophile, qui rachetait cette faute par un charme exceptionnel.

Quand il se lia d’amitié avec Marcel Proust, l’écrivain scandaleux, au début des années 1910, jamais on n’eut peur pour Théophile. Oh non! Jamais, jamais! Ce petit ange cuivré guérirait l’écrivain de ce mal secret dont personne ne parlait, mais que tout le monde redoutait. Personne n’imaginait qu’une liaison sulfureuse s’écrivait entre l’auteur et le serveur de messe. La bonne société parisienne ignorait, par volonté ou par stupidité, la relation nouée entre eux, les baisers volés dans les alcôves dorées. Elle était sourde aux gémissements que Théophile poussait dans le noir. Elle était aveugle devant les notes griffonnées à la hâte, passées entre les doigts.

Peut-être que Marcel était amoureux de ce jeune homme, mais il savait qu’il ne pouvait pas le posséder. Cette âme était trop haute, trop forte, elle impliquait trop de devoirs que l’homme malade ne pouvait atteindre. Pour Théophile, tout était lié à ce plaisir de jouer, de tromper tant de gens qui se croyaient les plus intelligents. Ils croyaient le connaître si bien, ils pensaient pouvoir l’élire à leur tête. Mais ils ignoraient que Théophile se moquait d’eux. Que leurs filles en émoi devant lui ne verraient jamais leurs rêves se réaliser. Car ces courbes, ce rose, ces peaux douces, ces yeux et ces bouches fardés n’inspiraient pas grande émotions à Théophile. Il aimait des corps bâtis en droites et en angles, des bras forts, les mâchoires rudes, les grognements, les voix rocailleuses. Il n’en parla pas. Il savait, il n’avait besoin de rien d’autre. Jamais cela ne lui avait paru mal. Dieu disait que sa plus belle création était l’homme. Théophile ne faisait que louer cette perfection. Les femmes étaient inférieures. Pourquoi un garçon tel que lui voudrait de ces créatures sous-alternes? Bien évidemment, ses sœurs échappaient à un jugement aussi dur, parce qu’il les aimait et qu’il voulait les protéger du monde, elles étaient siennes, et la possession avait toujours été une des passions de Théophile.

Jamais il ne s’était questionné. Marcel lui avait transmis un savoir innombrable sur la chose et il se plaisait ainsi. Il trompait tout le monde et ce sentiment de pouvoir le rendait euphorique. Rien ne lui faisait plus plaisir lorsqu’une mère rêvassait à le marier à sa fille, et qu’il continuait de sourire, sachant très bien qu’il avait traîné son fils dans le confessionnal la veille et avait dévoré son cou, alors que ses mains s’occupaient plus bas. Sentiment inouï.

Rien d’aussi magnifique que ce jeune garçon qu’il dévorait des yeux pendant l’office en 1912. Un visage délicat, des lèvres comme des fleurs dont il rêvait d’ouvrir les pétales de sa langue, des yeux d’un bleu hypnotisant, des cheveux en bataille, frôlant sa nuque, qu’il voulait mordre. Un pur délice dont Théophile voulait se régaler. Le rouge de ses joues n’eut pas manqué de l’intriguer et il décida de foncer, de ravir cette innocence vive qui émanait de ce jeune garçon. Charles. Même ce prénom semblait délectable. Il était naïf, le regardait avec des grands yeux admiratifs et cette adoration semblait la plus belle chose au monde pour Théophile. Il profita de sa place de religieux pour ravir ses lèvres et lui montrer la voie à suivre. Combien de fois il dut le rassurer? Des centaines, des milliers. « Ne pense pas à ça, Charles. N’y pense pas. C’est naturel, je te promets. Sinon, ça ne serait pas aussi bon, tu ne penses pas? Sinon, Dieu nous punirait. Dieu n’est qu’amour. Et nous aussi. Viens ici, serre-moi, laisse-moi t’embrasser. Tu pourras te confesser à moi plus tard si tu le regrettes. Pour l’instant, je vais faire en sorte que tu te sentes bien, que tu es du plaisir. Oh, tu es tellement joli. Une œuvre d’art. Je vais te vénérer encore un peu, tu me permets? » [/color] Il aimait ce qu’il avait avec Charles. Théophile n’était pas certain de ce que c’était, mais cela lui plaisait beaucoup. Charles était jeune, voulait lui plaire et était avide d’apprendre ce qu’il avait à lui montrer.





Dernière édition par Théophile P. Pardaillant le Lun 30 Sep - 22:24, édité 1 fois
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 17:59

La nouvelle vie que l'on se créée peut ressembler à l'ancienne quand une personne y fait son retour.
Si tu pouvais être mort, tout serait plus simple


histoire

Mais il y eut un baiser de trop, une personne de trop, un regard qui n’aurait pas dû se trouver dans l’ombre et Théophile perdit Charles. Il ne comprenait pas. Ce n’était pas important qu’on les ait surpris. Il croyait qu’il avait suffisamment changé la pensée de Charles pour qu’il s’en moque. En quelques secondes, il avait vu son influence  se détruire à même le silence de son amant. Il ne répondait pas à ses lettres, à ses visites, il ne venait plus à l’église. Et Théophile paniquait. Il se regardait dans le miroir, tentant de voir une raison pour le départ et le silence de Charles. Le petit salaud! Il osait lui faire ça, à lui? Il était parfait! Tout le monde se battrait pour être à sa place. Et lui, il le plaquait là? Sans la moindre explication? Théophile sentait une rage sans pareille monter en lui. Il détestait l’impuissance qui le prenait. Avait-il perdu tout pouvoir de séduction? Il s’était cru si puissant, pouvant jouer de Charles comme il le désirait. Cette constatation le navrait et le frustrait. Et Charles qui se refusait de revenir vers lui!

Quand ses sœurs quittèrent la France pour l’Irlande, il pensa fortement les suivre. Évidemment, ses parents n’étaient pas dans l’équation. C’était ses précieuses petites sœurs auxquelles il pensait, qu’il voulait protéger. À quoi sa mère pensait en les amenant dans un pays à feu et à sang? L’idée d’être un pasteur sur les lieux de l’embrassement lui plaisait beaucoup, il devait l’avouer, ainsi que les révolutionnaires irlandais. Mais il avait sa thèse à terminer, il était déjà loué par ses directeurs et on l’annonçait comme un des plus brillants gradués de la Sorbonne depuis des années. Et puis il y avait Charles à reconquérir. À force de lettres, de supplications feintes, il y arriverait. Bientôt, quelques semaines encore et l’entêté jeune homme retomberait dans ses bras et Théophile pourrait le forcer à s’excuser de maintes manières, fortes, mais également délicieuses.

Il échangeait une correspondance constante avec ses sœurs adorées, prenant de leurs nouvelles, espérant qu’elles sortiraient indemnes de cette catastrophe. Quant à lui, il continuait de faire son chemin dans Paris, étant toujours aussi sophistiqué et distingué, toujours adoré. Mais il y avait toujours ce garçon qui se refusait à ses convoitises. Il le détestait, mais le désirait d’une manière ardente. Peut-être le défi le faisait redoubler d’effort, peut-être qu’il aimait davantage son égo que le garçon (il se refusait maintenant à dire son prénom; il n’était qu’un garçon parmi tant d’autres).  Mais il ne pouvait abandonner le jeu. Surtout qu’il entendait entre les branches qu’il l’avait remplacé par une cohorte d’amants toujours plus nombreux jusqu’au jour où il fut expédié en Russie pour épouser une jeune femme.

Bien fait pour lui! Théophile était convaincu qu’il aurait pu empêcher cela. Il n’osa pas avouer que peut-être l’opium se faisait maintenant plus présent dans sa vie. Les vieilles dames le trouvaient extraordinaire. Un bon jeune homme qui tentait de sauver ces drogués de la ruine, de les ramener à Dieu! Elles ignoraient que Théophile se rendait malade à force de fréquenter ces endroits, qu’il trouvait poétique les volutes de fumées qui tournaient autour de sa tête, le remplissant de délire et que soudainement, la mort paraissait musicale, lyrique.

Lysandre et Andromaque, ses seuls piliers dans cet univers en mouvement, lui manquaient. Il détestait être un enfant du siècle, il ne s’était pas bien adapté à cet univers en changement. Il était fait pour traîner dans les soirées, bien paraître, tromper les gens, pas pour s’intéresser à la politique et à la guerre avec des gros hommes puant le cigare.

Une fois son doctorat en poche, la guerre bien entamée, Théophile se fit transférer dans une paroisse aux États-Unis. New York, plus précisément. C’était mieux ainsi. De toute manière, rien ne le retenait à Paris. Même son amitié avec Marcel semblait s’être étendue trop longtemps, il s’ennuyait maintenant. Et Paris était maintenant teinté d’un échec qu’il ne semblait pas pouvoir rattraper. New York était différent. Terriblement différent. Il se sentait différent, lui-même. Il pouvait recommencer à neuf ici. C’était une envie qu’il avait. Il n’hésita pas à encourager ses sœurs à venir le rejoindre. Elles lui manquaient.

Théophile épousa Sophie après six mois de cour assidue. Ses parents étaient enchantés, elle aussi. Mais elle, elle ne faisait que ce qu’on lui disait. Tout le monde était excité, Sophie l’était donc. C’était une jeune fille blonde, avec d’immenses yeux clairs qui prenaient la moitié de son visage. Elle n’avait pas encore la vingtaine. Elle était sotte et c’était ce que Théophile aimait d’elle. Il n’avait pas besoin d’une fouine ou d’une intrigante chez lui s’il devait endurer une femme dans son lit. Sophie avait toutes les qualités qu’on pouvait avoir chez une jeune épousée, la douceur, l’innocence, l’obéissance, le joli visage et la généreuse dot. Le mariage se passa à merveille, la maison que Théophile avait pu achetée avec l’argent de sa femme était magnifique et la nuit de noces avait été moins pénible que prévu. Théophile s’installait à merveille dans sa nouvelle vie, se faisant une petite routine, embrassant sagement sa femme sur la joue avant de sortir toute la nuit dans un speakeasy retrouver des jeunes hommes trop ivres pour le reconnaître par la suite.

Sa vie rangée bascula quand il vit un homme. Un homme qui ressemblait de manière folle à celui qu’il avait aimé à Paris. Il était avec un autre. Un grand et fort homme, probablement de l’Europe de l’Est.  

Oh! Cela ne se passerait pas comme cela. Il se rendit chez sa sœur et l’embrassa, la serrant dans ses bras avec un sourire en coin :

-Lisy chérie, tu accordes une faveur à ton grand frère préféré, dis? J’ai besoin que tu séduises quelqu’un pour moi.





Dernière édition par Théophile P. Pardaillant le Lun 30 Sep - 22:30, édité 1 fois
avatar
I only got money and I like it
Pseudo + Prénom : ChloP / Chloé
Missives : 869 Points : 268
Avatar : Dylan O'Brien Crédit : Avatar : Rusty Halo ; Signature : Ethna Knight
Âge : 23
Statut : Célibataire et bien trop occupé pour y penser
Occupation : Travaille au PDT en tant que serveur, et est Bootlegger deux semaines par mois (il fabrique son alcool là où il habitait avant dans le Vermont) et s'amuse à arnaquer les gens dans la rues avec des tours d'illusions.
Gramophone : BΔSTILLE - Daniel in the den
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 18:00

Bienvenuuuuuuuuuuuue Théophile jazz
Je vais me faire tuer par Charles ça se trouve mais danse 
Courage pour ta fiche heart
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t136-peter-lloyd-blackson-beauty-is-a-whore-i-like-money-better
avatar
FONDA ⚡ you ain't seen nothing yet.
Pseudo + Prénom : fleurpageons - Sarah
Missives : 1711 Points : 179
Avatar : Jessica Stam. Crédit : morphine & giulia.
Âge : 22 ans.
Statut : célibataire, enfin il parait.
Occupation : costumière & danseuse dans de petits cabarets le soir venu.
Gramophone : your heart is as black as night - melody gardot.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 18:04

Ce scénario ou la perfection incarnée, sans même commencer à parler d'Eddie. my god Bienvenue chez les navets ! :dancenavet: Je te souhaite bon courage pour ta fiche, le début est prometteur en tout cas ! J'ai tellement hâte de lire l'histoire de Théophile. excited Surtout si tu as des questions ou besoin de quoi que ce soit n'hésite pas à faire appel à un membre du staff (on adore se faire harceler par mp). heart

_________________
if I let you hang around, I'm bound to lose my mind
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : strawbale/Sarah
Missives : 442 Points : 98
Avatar : Michael Fassbender Crédit : JAN (avatar)
Âge : 32 ans
Statut : Veuf, c'est ce qui arrive quand on règle son compte à sa chère et tendre. Désormais entre Charles et Apo il va falloir choisir sur quel pieds danser.



Occupation : Ancien membre de la mafia. Gérant d'un restaurant où je t'assure que tu ne veux pas aller et du bar clandestin dans son sous sol où tu rêves de pouvoir poser ton derrière fortuné.
Gramophone : Arctic Monkeys - Do I wanna know
Doubles-comptes : Littlefiger is a woman
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 18:14

BWAAAAAAAAAH amen
Bon sous Arik c'est bizarre hm
C'est un peu dur pour moi parce que ma schizophrénie est pas très pratique là maintenant greeny
Arik est heureux que tu sois là pour pouvoir te tuer héhé
Andromaque est heureuse parce qu'elle t'aimeeeeeeee red heart 
Inutile de dire que ce choix de scénario est parfait et qu'Eddie est bave et qu'on a déjà deux liens qui vont être trop cools héhéh
BIENVENUE licorne
Bon courage pour ta fiche excited
Hésite pas à me mp si t'as des questions par rapport à Arik ou Andromaque, sinon Charles/Lysandre devrait pouvoir éclairer ta lanterne.
Bref.

:lovenavet:

_________________

    Le vin est semblable à l'homme : on ne saura jamais jusqu'à quel point on peut l'estimer et le mépriser, l'aimer et le haïr, ni de combien d'actions sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable.♘  .ReedNight
     
    Remember
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 18:22

AAAAAAH LE DILEEMMME !!! youhou 
je ne savais pas s'il valait mieux venir te souhaiter la bienvenue avec ta chère soeur, ou avec ton ancien cher et tendre ! roll J'ai sorti la soeur. Je ramènerais Charles plus tard !! superman 


En tout cas je t'aime !! Je ne vais pas te dire que le scénario n'est pas fantastique et que tu n'as pas bien fait de le choisir !!! hinhin Mais j'aime énormément ton début du fiche !! j'ai hate de voir ton histoire !superman chevalier 

Pauvre Charles qui va être trop perturbé !!!! help 

Enfin mille bienvenue et bonne chance pour ta fiche !!
N'hésite vraiment pas à me harceler de mp si tu as des questions !! in love 2 J'y répondrais avec grand plaisir ! pom pom 
avatar
FONDA moonage daydream.
Pseudo + Prénom : ziggy stardust. / @girlcalledmercy / Clémence.
Missives : 2339 Points : 321
Avatar : kaya scodelario. Crédit : mad shout. + tumblr.
Âge : vingt-deux ans.
Statut : fiancée contre son gré à l'élu de son cœur, Gabriel, selon un arrangement conçu entre leurs pères respectifs quinze ans plus tôt.
Occupation : pianiste, violoniste, compositrice, rentière, apprend à gérer l'entreprise paternelle.
Gramophone : quicksand - david bowie.
Doubles-comptes : eponine m.-n. o'hare.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 18:26

BIENVENUE sur atj. bril Inutile de te préciser à quel point tu as bien choisi le scénario, et l'avatar également. my god Bon courage pour terminer ta fiche, et n'hésite surtout pas si tu as es questions !
Je m'y perds entre Charles, Arik et les Pardaillant moi. hm

_________________

PRÉSENCE TRÈS RÉDUITE. and who are you, the proud lord said, that i must bow so low ? only a cat of a different coat, that's all the truth i know. in a coat of gold or a coat of red a lion still has claws, and mine are long and sharp, my lord, as long and sharp as yours. and so he spoke, and so he spoke, that lord of Castamere, but now the rains weep o'er his hall, with no one there to hear.
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t75-eve-you-drive-like-a-demon-from-station-to-station
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : NarglesQueen / @AccioNargles / Lisa
Missives : 1004 Points : 256
Avatar : Rooney Mara Crédit : EVERDEEN. (avatar), NarglesQueen (crackship)
Âge : 24 ans.
Statut : Veuve depuis six ans.
Occupation : Actrice à Broadway, prof de français à ses heures perdues et ancienne prostituée.
Gramophone : Cosmic Love, Florence + The Machine.
Doubles-comptes : Nope.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 18:27

Bienvenue parmi nouuuuuuuuuuuus ! Le choix de scénario de fou ! my god. Il nous faudra un lien d'ailleurs (ouais, Louise a quand même cramé Charles et Théophile ensemble et j'ai pas vraiment eu la foi de trouver un lien pour le scénario avant, ma flemme me perdra hm).
Ahem bref rmgreen. J'aime beaucoup le début de ta fiche bril. Que le pouvoir des licornes soit avec toi pour finir le reste petit navet ! licorne :dancenavet:.

_________________

⊹new york, new york

 
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t247-louise-follow-me-down
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : strawbale/Sarah
Missives : 72 Points : 22
Avatar : Katheryn Winnick Crédit : .
Âge : 28 ans
Statut : Amoureuse d'un mort, abusé par un menteur, mariée à la guerre.
Occupation : Gérante d'une maison close, Littlefinger way of life.
Gramophone : Fauve - Nuits Fauves
Doubles-comptes : Sexyest russian boy ever
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 18:28

Il vaut mieux avec la sœur, Arik s'oppose à ce que tu sortes Charles fire

(J'passe te dispenser un peu d'amour fraternel :greeny:Pardaillant Powaaaaaa licorne)

Edit : Haha. Ev, tu as réussi à écrire Aristarkh, tu arriveras à t'y retrouver bril

_________________
Pars en courant, fuis moi comme le choléra.
Pardaillant for the win
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Missives : 1180 Points : 369
Avatar : James Mc Avoy Crédit : © Blondie
Âge : Une petite trentaine il pense.. Mais rien est vraiment sûr.
Statut : Il est persuadé qu'il a été marié, mais personne n'est venu le réclamer, il se considère donc comme célibataire, d'autant plus qu'il se souvient pas de sa femme.
Occupation : Gère une maison close glauque - ouvreur au théâtre
Gramophone : Je bois et puis je danse - Aline
Doubles-comptes : blonde hyperactive et violente pour vous servir.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 18:30

Arik n'a pas son mot à dire pour le moment !! Tu as dis que j'étais pitoyable ouin 

Salut toi. héhé On s'connait non ? regard en coin 

_________________
WITHOUT MEMORY
MY LOVE IS GONE
Can anybody help ? Save me from my own failure ? Give me hope, give time, give me souvenir ? I'm a rack, a nothing, a lost soul. I'm dumb without you.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : / Cécile
Missives : 257 Points : 122
Avatar : Rosie Tupper Crédit : Sugar Slaughter
Âge : 21 ans
Statut : Célibataire opportuniste, prête à tout pour gravir les échelons. Un peu plus attachée au russe qui lui sert de patron qu'elle n'aimerait le reconnaître.
Occupation : Officiellement : Cigarette-Girl au B-Flat. / Officieusement : Responsable des alcools au B-Flat, Brasseuse et Productrice du seul alcool de qualité que l'on peut trouver dans la région. L'alcool, c'est un art.
Gramophone : London Grammar - Strong
Doubles-comptes : /
I dont care if you love me. I dont care if you hate me. But darlings, you should all, fear me.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 18:37

Mon dieu je t'aime déjà et je vais venir te réclamer un lien parce que Théophile il est trop parfaaaaaaaaaaaait licorne
Et que tu as sauvé mon avenir, parce que je commençais à baver dessus et qu'il faut pas que je me fasse de nouveaux persos arrow 

Et puis j'aime beaucoup le début de ta fiche bril

Bref.

Bienvenue chez les licornes et Bonne chance pour ta fiche :lovenavet: 

_________________


« vivre fait mourir. Soyons des licornes »


(c) Myuu.BANG!


licorne
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t220-apollonie-la-biere-est-la-preuve-que-dieu-nous-aime-et-veut-que-nous-soyons-heureux#3550
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 21:32

Excellent choix de scénario ! Tu fais trop bien ! Bienvenue parmi nous !
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Dim 29 Sep - 21:35

 Oh! Wow! in love 2 excited Quel magnifique accueil! Merci ! câlin 
Je dois avouer que je suis un peu perdue entre tous ces personnages, qui sont tous sous la main de deux schizos, si je comprends bien? léchouille 
Je vais de ce pas ridiger un petit MP pour Charles, j'ai besoin de détails, moi... face 
Louise: On se trouvera un lien dès ma validation, promis! bril 
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Pondy* + Pauline
Missives : 204 Points : 26
Avatar : AntoniaThomas Crédit : Applestorm
Âge : vingt-quatre ans.
Occupation : Bonne + Chanteuse dans un bar clandestin.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 18:20

Bienvenuuuuue ♥

_________________
 ABBY WILSON
My soul is painted like the wings of butterflies,
Fairy tales of yesterday, will grow but never die,
I can fly, my friends!
© ZIGGY STARDUST.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Missives : 1180 Points : 369
Avatar : James Mc Avoy Crédit : © Blondie
Âge : Une petite trentaine il pense.. Mais rien est vraiment sûr.
Statut : Il est persuadé qu'il a été marié, mais personne n'est venu le réclamer, il se considère donc comme célibataire, d'autant plus qu'il se souvient pas de sa femme.
Occupation : Gère une maison close glauque - ouvreur au théâtre
Gramophone : Je bois et puis je danse - Aline
Doubles-comptes : blonde hyperactive et violente pour vous servir.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 18:48

Deux schyzos c'est presque insultant ça roll 
Deux personnes généreusement dérangée, à l'imagination légèrement incontrôlable. regard en coin 

_________________
WITHOUT MEMORY
MY LOVE IS GONE
Can anybody help ? Save me from my own failure ? Give me hope, give time, give me souvenir ? I'm a rack, a nothing, a lost soul. I'm dumb without you.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : strawbale/Sarah
Missives : 72 Points : 22
Avatar : Katheryn Winnick Crédit : .
Âge : 28 ans
Statut : Amoureuse d'un mort, abusé par un menteur, mariée à la guerre.
Occupation : Gérante d'une maison close, Littlefinger way of life.
Gramophone : Fauve - Nuits Fauves
Doubles-comptes : Sexyest russian boy ever
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 19:32

J'approuve héhé

_________________
Pars en courant, fuis moi comme le choléra.
Pardaillant for the win
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 19:35

Mes plus sincères excuses, je tenterai de rejoindre cette magnifique maladie en votre compagnie câlin Je suis toujours en rédaction de ma fiche, même si je doute de pouvoir faire un roman aussi parfait que les vôtres, très chers. in love 2 
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Missives : 1180 Points : 369
Avatar : James Mc Avoy Crédit : © Blondie
Âge : Une petite trentaine il pense.. Mais rien est vraiment sûr.
Statut : Il est persuadé qu'il a été marié, mais personne n'est venu le réclamer, il se considère donc comme célibataire, d'autant plus qu'il se souvient pas de sa femme.
Occupation : Gère une maison close glauque - ouvreur au théâtre
Gramophone : Je bois et puis je danse - Aline
Doubles-comptes : blonde hyperactive et violente pour vous servir.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 19:37

Ahah, on te pardonnera pour le roman, je sais que je me suis un brin laissé emporter sur Charles. roll 
On te fait toute la place que tu veux dans notre folie. in love 

_________________
WITHOUT MEMORY
MY LOVE IS GONE
Can anybody help ? Save me from my own failure ? Give me hope, give time, give me souvenir ? I'm a rack, a nothing, a lost soul. I'm dumb without you.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO secretary charming girl.
Missives : 712 Points : 52
Avatar : Phoebe Tonkin. Crédit : gentle heart + tumblr + silber sky.
Statut : Célibataire.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 20:19

BIENVENUE SUR ATJ ! heart
Bon courage sur ta fiche. bril Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas : les boites mps de l'équipe administrative sont évidemment ouvertes pour toutes questions. red heart
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t103-sue-la-vie-de-facon-hitchcockienne#728
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : strawbale/Sarah
Missives : 442 Points : 98
Avatar : Michael Fassbender Crédit : JAN (avatar)
Âge : 32 ans
Statut : Veuf, c'est ce qui arrive quand on règle son compte à sa chère et tendre. Désormais entre Charles et Apo il va falloir choisir sur quel pieds danser.



Occupation : Ancien membre de la mafia. Gérant d'un restaurant où je t'assure que tu ne veux pas aller et du bar clandestin dans son sous sol où tu rêves de pouvoir poser ton derrière fortuné.
Gramophone : Arctic Monkeys - Do I wanna know
Doubles-comptes : Littlefiger is a woman
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 21:10

La fiche d'Arik c'est pas un roman voyons arrow
Ok. J'avais un peu abusé greeny
Owie. Devient fou avec nous excited

J'ai hâte de lire toute ton histoire licorne

_________________

    Le vin est semblable à l'homme : on ne saura jamais jusqu'à quel point on peut l'estimer et le mépriser, l'aimer et le haïr, ni de combien d'actions sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable.♘  .ReedNight
     
    Remember
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 22:31

Terminée. pom pom 
J'espère qu'elle plaira excited 
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Missives : 1180 Points : 369
Avatar : James Mc Avoy Crédit : © Blondie
Âge : Une petite trentaine il pense.. Mais rien est vraiment sûr.
Statut : Il est persuadé qu'il a été marié, mais personne n'est venu le réclamer, il se considère donc comme célibataire, d'autant plus qu'il se souvient pas de sa femme.
Occupation : Gère une maison close glauque - ouvreur au théâtre
Gramophone : Je bois et puis je danse - Aline
Doubles-comptes : blonde hyperactive et violente pour vous servir.
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 22:52

MAIS MARCEL QUOI respect 
Tu m'as tellement tué dans ce passage ! youhou 
J'aime beaucoup ton style, et le coté je veux devenir Dieu de Théophile qui lui va extrêmement bien.

j'tai envoyé plus de commentaire par mp. Mais j'aime ta fiche. respect in love 

_________________
WITHOUT MEMORY
MY LOVE IS GONE
Can anybody help ? Save me from my own failure ? Give me hope, give time, give me souvenir ? I'm a rack, a nothing, a lost soul. I'm dumb without you.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Lun 30 Sep - 23:17

Bienvenue léchouille 
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   Mar 1 Oct - 7:54

Bienvenue sur atj ! Tip top le choix de l'avatar ! ;)
Bon courage pour ta présentation !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?   

 

Théophile + What’s a king to a god? What’s a god to a non-believer? Who don’t believe in anything?

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
CHARACTERS MANAGEMENT
 :: presentations :: validated
-