Partagez | .
 

 If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mar 17 Sep - 23:23

Bessie-Hope Hortense McFaden
Every fairy tale needs a good old fashioned villain...

NOM : McFaden, il s'agit du nom de famille de sa mère en vérité, elle n'a jamais pu porter celui de son père.
DATE DE LIEU DE NAISSANCE : 28 Décembre 1899, à New-York
ÂGE : 25 ans
EMPLOI OU OCCUPATIONS : Elle est costumière dans divers cabarets et théâtres, elle est réputé pour ses costumes et travail là où on l'appel.
SITUATION FAMILIALE : Veuve, depuis cinq ans, elle vit chez sa grand-mère.  
SITUATION AMOUREUSE : Sans commentaire.
GROUPE : Blues.
I. introduction

« On voudrait vous poser quelques questions... sur la mort de votre époux.... D'accord... Donc... Avait-il des antécédents? Des membres de sa famille décédés de façon brutale? »
« Pas que je sache. »
« … S'était-il plaint de douleur ou... parlait-il d'une personne en particulier? D'une personne avec laquelle il aurait eu des mots? »
« Je ne vois pas le rapport direct entre ses deux questions... mais la réponse est non, pour les deux. »
« Votre... *tousse* … Votre mariage était-il … épanoui? »
« Le mariage n'est pas fait pour l'être. »
« Répondez à la question. »
« Je ne saisis pas le sens de votre question. Si vous désirez me demander quelque chose, il serait peut-être temps de le faire. »
« … Votre époux et vous... est-ce que … vous vous entendiez bien. »
« Comme une épouse et un mari doivent s'entendre. »
« Bon ça suffit... Est-ce que vous aviez une raison de tuer votre mari? »
« Plusieurs. Sa stupidité aurait été une raison suffisante. Ses tromperies, une de plus. Et la liste est longue. »
« … Êtes-vous en train de dire que vous l'avez tué? »
« Vous ne m'avez pas demandé si je l'ai tué, mais si j'avais des raisons de le faire. Je ne peux pas répondre à une question que l'ont ne m'a pas posé. »
« L'avez-vous tué? »
« Non. »

Ils l'ont gardé des heures, des heures durant lesquels ils ont répété, encore et encore, les mêmes questions, comme si à force de les entendre elle allait s'obliger à changer sa réponse, or ce fut loin d'être le cas. Impassible, froide, distante, elle répétait presque mot pour mot chaque fois la même chose, les yeux ne quittant pas l'inspecteur, sans sourciller, sans fatiguer, tel un roc, elle ne semblait pas prête à se fissurer. Surement est-ce pour ça qu'ils l'ont interrogé si longtemps, elle le voyait dans leurs yeux, ils étaient effrayés par son calme, par ce manque d'empathie, ce manque de sentiment que l'ont n'est pas censé voir dans les yeux d'une femme. Les femmes sont par définition douces, aimantes , craintives, fragiles, c'est ainsi que l'homme voit son opposé, plus facile à vivre que de se dire qu'au fond elles sont plus fortes qu'eux et que sans leur présence, le monde tomberait en ruine. Oh non, n'imaginez pas que je suis une féministe, Bessie non plus ne l'est pas, et en tant que conscience j'avoue la suivre sur ce chemin, se battre pour la liberté des femmes, c'est d'un ennuie. Si elles désirent tant quelque chose, qu'elles le prennent au lieu de demander la permission. C'est ainsi que la belle a toujours vu les choses. Pragmatique, insolente, solitaire. Pas indépendante, pas autant qu'on l'imagine, elle n'a jamais cherché à devoir se débrouiller seule, au contraire, je crois qu'elle a toujours rêvé de trouver la personne qui pourrait peut-être l'aider à être encore plus forte, éternel romantique et innocente petite fille derrière ses airs aigris. Toutefois, la vie ne lui a pas octroyé cette chance.

L'a-t-elle tué, ce mystérieux époux? C'est la question qui doit surement vous tarauder... Hé bien je ne vous répondrais pas. La seule chose à savoir c'est qu'elle a toujours aimé cultiver ce mystère, pour effrayer les plus sensibles, pour toucher les personnes les plus intéressantes, pour peut-être, devenir plus que la potentiel preuve de l'adultère de sa mère. Après ce drame, elle n'était plus seulement ça, non, elle était l'amante terrible, la veuve noire qui a tué son époux, mais que personne ne peut arrêter, faute de preuve... La rumeur la suit encore aujourd'hui, moins, évidemment, les années ayant le don d'effacer les plus belles empruntes, cela étant, elle n'est plus la petite fille que l'ont bousculait à l'école, elle n'est plus la jeune femme dont se moquait, plus du tout. Bessie-Hope est loin d'être celle qu'il paraît, innocente ou coupable, personne ne peut vraiment savoir, la seule chose de certain dans tout ça, c'est qu'il ne vaut mieux pas se retrouver du côté de ses ennemies et ses derniers semblent être de moins en moins présent à l'appel pour le prouver.

II. Bessie-Hope

Bessie-Hope vit chez sa grand-mère depuis la mort de son époux il y a de très nombreuses années, elle pourrait dignement vivre dans son propre chez elle, mais financièrement, elle préfère économiser tout en s'assurant une place de choix sur le testament de son aïeule. Cruelle? Non, pragmatique tout simplement. ▬ Elle a de nombreux chiens, des petits, des gros, elle adore les animaux et prends davantage de temps avec eux qu'avec l'espèce humaine. ▬ Elle a commencé la couture à huit ans, sa mère n'appréciait pas qu'elle passe ses journées à lire des livres qu'un enfant de cet âge ne devrait pas connaître et à donner son avis aux adultes de façon peu diplomate. Alors, elle la poussé dans cette voie plus convenable. Étrangement, Bessie a beaucoup apprécié, même si tout ce qu'elle fabriquait été loin d'être acceptable, elle prenait un peu trop de liberté sur la mode et ça ne s'est pas arrangé avec les années. Elle a commencé à travailler pour des particuliers à quinze ans et n'a plus jamais arrêté. ▬ Elle travaille pour des cabarets et des théâtres depuis la mort de son mari, sa famille n'apprécie pas beaucoup son emploi, contrairement à sa grand-mère qui semble, étrangement, moins réfractaire à l'évolution de l'humanité que sa fille et son beau-fils, surement est-ce pour ça aussi qu'elle reste à ses côtés, elle a besoin de cotoyer quelqu'un d'intelligent, réprouvant totalement la stupidité. ▬ Bessie-Hope n'aime pas être humiliée, notamment sur son intelligence ou son physique, orgueilleuse, elle refuse qu'on se moque d'elle et peut devenir particulièrement cruelle pour se venger. Elle est capable d'attendre des années avant de prendre sa revanche, mais lorsque le moment arrive, ce n'est jamais très joli à voir. ▬ Elle a passé quelques mois dans une clinique spécialisée durant son adolescence, ses parents craignaient qu'elle ne soit « malade » car elle était beaucoup plus intelligente que la moyenne (et surtout que ses frères), elle avait (et à toujours) notamment une mémoire parfaite et beaucoup de personnes dans son entourage ne trouvaient pas ça très « normal » . Ils étaient à deux doigts de la lobotomiser... Jusqu'à ce qu'elle fomente une rébellion qui lui a surtout permis de faire comprendre à ses détracteurs qu'elle était capable du pire pour sa propre protection. Elle a bien sur été renvoyé de l'hôpital et ses parents ont préférés ne pas insister, comprenez par là que son grand-père paternel à donner une grosse somme d'argent à son fils pour que son unique petite fille ne risque pas sa vie dans l'espoir de la voir devenir plus stupide. C'est à cette époque qu'elle est devenue assez égoïste et qu'elle a compris que l'argent pouvait tout acheté contrairement aux rêves de certains utopistes. ▬ Paradoxale, Bessie l'est totalement. Bien que froide, antipathique et beaucoup trop pragmatique, elle se trouve être aussi étrangement naïve, presque innocente dans certains de ses propos. Elle n'a par exemple pas conscience de pouvoir plaire à la gent masculine et a du mal à comprendre rapidement lorsqu'un homme tente de la courtiser. Elle ne saisit pas toujours le sens des compliments qu'on lui fait et à du mal à lire entre les lignes, trop analyste pour ça, elle voit les choses d'un point de vue presque scientifique et non sentimental. Elle est ainsi, il y a peu de chance pour qu'elle change, même si entre nous, elle tente de faire des efforts. ▬ On pourrait la croire sans pitié, cela étant, en réalité, elle ne devient cruelle que si on s'attaque à elle, lorsque son orgueil est bafoué, effectivement, là, elle peut se montrer sans pitié, mais en règle générale, faire du mal pour faire du mal ne fait pas partie de ses passe-temps bien que beaucoup lui trouve un côté très effrayant et beaucoup trop mystérieux. ▬ En parlant de passe-temps, en voilà un que l'ont ne soupçonnerait pas chez la jeune femme. En effet, Bessie à de nombreuses collections étranges, notamment celles des jouets, elle a une pièce dédier à cet univers enfantin et elle y tient particulièrement, sans doute parce que durant son enfance, trop obnubilée par l'envie de tout découvrir trop vite, elle a délaissé les jeux d'une petite fille pour ceux d'une adulte. Aujourd'hui, les tendances semblent s'inverser ou en tout cas s'équilibrer. ▬ Loyale, elle n'hésitera pas à aider ses amis si ses derniers sont dans le besoin (enfin, tant qu'ils ne lui demandent pas trop d'argent...), elle a par contre beaucoup de mal à trouver les mots réconfortants lorsqu'il s'agit de problèmes sentimentaux... ▬ Elle ne s'énerve pas facilement, en vérité, elle s'emporte rarement, préférant exploser seule dans son coin plutôt qu'en publique, elle garde d'ailleurs beaucoup trop de ressentiments en elle, ce qui la torture chaque jour un peu plus. Trop orgueilleuse, elle n'ose pas pleurer sur l'épaule de qui que ce soit, alors que c'est surement ce dont elle aurait besoin. ▬ Sa confiance, elle ne l'offre à personne. Bess' est une personne sur qui l'ont peut compter, mais n'espérait pas, même malgré les années, obtenir une confiance aveugle de sa part, elle se méfiera toujours, trop apeuré à l'idée d'être trahi, d'être humiliée et de souffrir si elle venait à se laisser aller. ▬ Elle est très lucide, elle remarque facilement lorsqu'on lui ment ou qu'on tente de la manipuler, cela dit, elle a tendance à faire croire qu'elle se laisse facilement berner, attendant le moment propice pour retourner le piège contre son ennemie. Grande joueuse d'échecs, elle aime avoir dix coups d'avance et n'hésite pas à utiliser des pions pour arriver à ses fins. ▬ Elle est moins forte qu'on le croit, elle a simplement cet aplomb et cette envie de toujours paraître digne, peu importe les drames qu'elle traverse. ▬ Elle tente maladroitement, depuis quelques mois, d'être plus sociable, notamment en faisant preuve d'humour... Ce qui s'avère être une totale et indéniable catastrophe. Elle note toute les plaisanteries qu'elle entend dans l'espoir de pouvoir les ressortir un jour au bon moment, même si elle ne les comprends pas toutes, malheureusement, elle ne semble pas être capable de reconnaître ses moments propices à la plaisanterie. ▬ Elle croit a un quelconque dieu, mais elle n'est pas sur que ce soit celui dont on parle dans la bible, elle n'apprécie pas vraiment toutes les fioritures que l'ont trouve dans toutes les religions... Ça ne l'empêche pas de prier, même si elle n'est pas sûre de savoir à qui sont destinées ses pensées. ▬ Bien que discrète, assez énigmatique et glaciale, la belle porte toujours des tenues très colorés, aimant particulière le jaune. Elle est d'ailleurs surnommée Lady Sunshine dans le métier.
Ladies ans gentlemen, nous avons aujourd'hui le plaisir d'accueillir Bessie-Hope McFaden ! Bonjour et bienvenue sur la radio AT&T's. Nous avons préparé quelques questions pour vous. Premièrement, tout le monde aimerait savoir ce que vous pensez des bars clandestins et du jazz, ne vous inquiétez pas, ça ne sortira pas d'ici !
« Heu... C'est compliqué. Je suppose qu'on ne peut pas juger ceux qui s'y rendent et encore moins ceux qui les font tourner, il faut savoir sauter sur les occasions de s'enrichir et de devenir quelqu'un dans un monde difficile, alors au fond, je crois que j'admire ceux qui se lancent dans se business et applaudit les personnes qui se moquent du quand-dira-t-on ... Le Jazz, je ne m'étendrais pas sur le sujet. Pour faire simple, d'un point de vue purement personnel et en toute honnêteté, je me moque totalement des bars clandestins et de cette musique sans intérêt. »
Oh, je vois... Ainsi, votre avis concernant la Prohibition...
« C'est stupide, rétrograde et inutile. Mais c'est là, c'est passé, on doit vivre avec, défier les lois si on est contre, ce qui entre nous, plus simple que de voler une sucette à un enfant, ou s'y plier si on est lâche ou si on s'en moque, je pense me trouver dans cette dernière position. »
Oh ! Dans ce cas, buvez-vous de l'alcool ?
« L'alcool est quelque chose d'utile parfois, alors oui, j'en bois de temps à autres, j'ai quelques connaissances qui me permettent de m'en procurer, mais je peux vivre sans, je trouve simplement que le goût d'une bière est devenu bien plus enivrant depuis qu'elle est devenue prohibée. »
Personne ne vous juge, ne vous inquiétez pas. Et, dites-nous, New York, en un mot, c'est quoi pour vous ?
« Trop de mauvais souvenirs. Pas assez de raison de rester. Une prison en fer blanc dans laquelle je n'ai jamais eu envie entrer, d'un côté, qui rêve de passer sa vie derrière des barreaux hein? … je reste ici pas nécessitée, non par plaisir, mais cette ville n'est rien pour moi, ce n'est qu'une enveloppe vide, sans une quelconque signification, sans panache et sans brillance, j'y suis parce que j'y suis, j'en partirais sans me retourner si on m'en donner l'opportunité. »
Comme je vous comprends ! Pourriez-vous donc nous donner votre point de vue sur l'époque que nous vivons ?
« Nous sommes perdus entre la l'envie de changer et la peur du changement, un paradoxe affligeant, mais bel et bien réel. Voilà tout ce que j'ai à dire sur notre époque. Je la vois comme un immense cadeau empoisonné, emballé dans un magnifique papier coloré, entouré d'un sublime ruban en or, on le secoue pour savoir ce qu'il y a dedans et on espère y voir tellement de choses, on s'imagine les meilleures surprises, mais au fond, si on venait réellement l'ouvrir, la déception serait de mise. Notre époque est ainsi, un enrobage de faux-semblant sur des vérités indécentes et pathétiques. »
Et bien, je vous remercie pour cette interview plus que constructive, et vous souhaite un excellent moment à New York !
derrière l'écran

PSEUDO ET/OU PRÉNOM : Nemo owo
ÂGE : 22 ans owo
DÉCOUVERTE DU FORUM ET AVIS SUR CELUI-CI : Magnifique, je l'ai découvert sur Bazzart bien sur owo
PRÉSENCE : 5/7 OwO
CONNAISSANCE ET AVIS SUR LES 1920's : Je n'ai pas de connaissances particulière sur le sujet, même si me connaissant je vais me mettre à faire tout un tas de recherche oubliant temporairement tout mes autres forums (geek powa! xD) , mais j'aime beaucoup cette période, je trouve que c'est très sympa d'avoir choisit cette période de l'histoire! *o*
TA CHANSON FAVORITE : Je sais pas trop, j'en ai tellement Oo
AVATAR : Crystal Reed
CODE DU RÈGLEMENT : OK par Eve.
PERSONNAGE INVENTÉ, SCÉNARIO : Inventée owo
JE SOUHAITE PARTICIPER AU SYSTÈME DE RP D’INTÉGRATION : oui ! (d'ailleurs bravo, excellente idée ce système smile)
UN DERNIER MOT : Merci d'avoir créer un forum aussi original itout itout , vraiment , il est super, à part ça... j'aime les cookies au beurre de cacahuète rrr




Dernière édition par Bessie-Hope H. McFaden le Sam 21 Sep - 22:41, édité 6 fois
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mar 17 Sep - 23:24

histoire
A creature in my blood stream choose me up


histoire ou test rp

Citation :
Décembre 1917.
[...] J'ai toujours peur que quelqu'un puisse le voir sur mon visage. J'ai toujours peur que si une personne s'approche trop de moi, si elle me touche ou me regarde trop longtemps, j'ai peur qu'elle finisse pas se rendre compte que je ne suis peut-être pas aussi blanche que ça. Comment ma mère a-t-elle pu tomber si bas? Coucher avec un homme de couleur alors qu'elle était mariée... Tout ça parce qu'il la délaissé depuis quelque temps. Est-ce si dur d'affronter temporairement la solitude? Je le fais depuis toujours et ça ne me semble pas une tâche insurmontable. J'aurais aimé avoir les yeux bleus et les cheveux clairs, comme ma grand-mère, il n'y aurait aucun doute possible sur mes origines avec ça... Malheureusement, je suis brune aux yeux noisette , comme quatre-vingt-dix pour cent de la population mondiale... Je sais que la rumeur circule, pas celle que je ne suis que la bâtarde d'un homme noir, mais simplement celle que je ne suis peut-être pas la fille légitime de mon père... mon père.... enfin le mari de ma mère... Il ne semble plus vraiment vouloir m'approcher depuis qu'il sait. Il a été un père aimant et démonstratif pendant quinze ans, malgré mon caractère et mes manières, puis tout d'un coup, il est devenu... moins concerné. La preuve en est avec cette histoire d'hôpital... Ils pensaient vraiment que j'étais folle ou ils voulaient simplement me faire taire? M'obliger à ne jamais raconter notre secret à qui que ce soit? Je ne sais pas, par contre, ce dont je suis sure, c'est que si mon grand-père ne les avait pas soudoyés, je ne serais sans doute plus vraiment moi-même aujourd'hui.[...]

[...] Ils parlent de mariage maintenant... Je n'ai que dix-sept, à peine, suis-je vraiment censé accepté de me marier par convenance si jeune? Ne sommes-nous pas dans l'air des mariages d'amour? Ils attendront sans doute un peu avant de m'obliger, mais je sais qu'ils ont déjà un prétendant en tête. Il est beau, symétrique en tout cas. Mais terriblement stupide et je ne peux pas passer ma vie avec un idiot, risquer de voir mes enfants en devenir à leur tour, si jamais j'ai la malchance d'en avoir.... Je suis peut-être cruelle, mais il faut bien admettre que cet homme est un parfait crétin. Il est incapable de faire la différence entre la poésie et les plaisanteries potaches d'un joueur de baseball saoul. Il n'a aucune retenue, aucun savoir vivre, aucune culture, aucun intérêt pour le monde, il ne semble vivre que pour ... lui-même. L'égocentrisme a bien des avantages, mais ne pas vouloir apprendre plus, c'est le pire des défauts. Je ne pourrais pas le supporter... Je ne pourrais vraiment pas... [...]

[...] Je devrais me réjouir d'avoir une vie si... parfaite . Après tout, mes parents sont aisés, mes grands-parents encore davantage, je n'ai jamais manqué de rien, hormis peut-être d'affection, comme tous les enfants j'ai l'impression, je pourrais facilement me marier et avoir une descendance malgré... la personne que je suis... Et pourtant, je n'arrive pas à me satisfaire de tout ça. Je n'arrive pas à me dire que c'est suffisant, que ça en vaut la peine. Je veux plus, je veux davantage, sans vraiment savoir de quoi il s'agit vraiment. Je cherche quelque chose... J'en ai besoin... Mais j'ignore ce que c'est. Peut-être qu'en vieillissant je trouverais la réponse. C'est même certains, l'âge apporte les réponses à toutes les questions et apaise les craintes, c'est bien connus non?...[...]
« Non, l'âge n'apporte rien... » Lâcha-t-elle en refermant son ancien journal intime sans en terminer la lecture, un journal qu'elle ne semblait plus vouloir lâcher, comme condamné à revivre tous ses souvenirs, toutes ses craintes, encore et encore, pour se sentir plus vivante que quelques minutes auparavant...





« Non non non et non! Ce n’est pas du tout ce que j'avais demandé! Tu recommences. » Houla, non seulement cette danseuse la tutoyait comme si elles étaient amis depuis les bancs de l'école primaire, mais en plus elle osait critiquer son travail? Ok, soit elle était suicidaire, soit elle voulait juste mourir. Je sais, c'est la même chose, mais là tout de suite c'est tout ce qui m'est venu à l'esprit et puis le plus important à noter dans tout ça, c'est que Bessie-Hope n'appréciait que moyennement ce genre de choses. Elle côtoyait les artistes depuis assez longtemps pour connaître leurs caractères. Il y avait ceux qui jouaient par passion, humble et talentueux, ils acceptaient autant les critiques qu'ils désiraient les compliments, des spécimens plutôt rares. Il y avait aussi ceux qui travaillait dans se domaine par envie de succès et d'argent, ils ne désiraient qu'une chose, percé et devenir plus riche, plus puissant, contrôler les choses et ne plus jamais être la marionnette de personne, ironique quand on sait qu'un artiste doit, en général, suivre les ordres d'un quelconque metteur en scène ou autre. Et enfin, il y avait les Divas, en général des dérivés de la première option, ceux qui se sont perdus en chemin, devenue totalement accros au fait d'être le centre d'attention, ils voulaient contrôler, contrôler et contrôler, rien de plus. Cette danseuse-là en faisait partie. Elle n'était pourtant pas connue depuis longtemps, certes elle avait quelques petits succès à son actif, surtout son dernier en date, toutefois, peu de personnes la reconnaissaient encore dans la rue et au fond, elle n'était reconnue qu'une fois sur scène. Bessie l'avait vu au début de sa carrière, douce et talentueuse, puis le succès lui avait vite monté à la tête, comme à chaque fois lorsqu'il touche une personne qui a toujours vécu dans la misère et désirait secrètement la lumière des projecteurs sans y croire vraiment.

Tout le monde regarde Bessie à cet instant, ils s’imaginent sans doute qu'elle va hurler, remettre à sa place cette petite capricieuse ou s'en aller en claquant la porte. Mais non, elle a besoin de cet argent, beaucoup trop pour faire une esclandre en publique et ce, malgré le fait qu'elle semble infiniment blessée par les critiques de cette demoiselle qui n'y connaissait à priori rien. « Bien sûr... je vais recommencer. » Recommencer? Après y avoir passé la nuit?... Surement pas...

Deux heures plus tard.
« J'ai mal, oh mon dieu, je vais mourir! » Cette plainte résonne à travers tout le cabaret, chacun se stoppe dans ses gestes, certains courent vers la source du bruit, curieux, d'autres se contentent d'imaginer ce qui se passe sans bouger. Bessie , elle , suit le mouvement, s'adossant à un mur en observant la scène, silencieuse, ne quittant pas des yeux la pauvre danseuse. Cette dernière était apparemment tombée dans les escaliers... par accident... On imagine pas à quel point les marches sont parfois glissantes. Évidemment, l'une de ses jambes s’était brisée dans la chute, peut-être même un genou, ce qui sonnerait le glas de sa carrière, en tout cas, une chose est certaine, elle ne pourra pas jouer les troubles-fêtes avant longtemps. Le regard de la blessée croise furtivement celui de la costumière alors que des hommes la portent dans l'espoir de l'emmener dans un lieu plus paisible en attendant les secours. Étonnement, Mary, la danseuse, sent un frisson lui parcourir l'échine lorsque ses yeux se posent sur ceux de la brunette, elle sent, au fond d'elle-même, que ça chute n'était peut-être pas si accidentel que cela. Elle s'apprête à le hurler, à hurler « C'est elle qui m'a fait ça » puis elle se rappelle alors de la douleur, elle se remémore la scène... Bessie-Hope avait faillait la tuer pour un simple costume, que pourrait-elle faire si elle tentait de la faire arrêter pour ce crime?... C'est la question qui lui traverse esprit, une question qui la pousse à ne pas en dire davantage, se concentrant de nouveau sur sa blessure et sur ses complaintes, peut-être un peu trop exagéré.

La McFaden était-elle vraiment responsable? Aurait-elle pu essayer de la tuer pour une dispute? Non, pas la tuer. Elle voulait simplement se venger, se venger d'une humiliation, qui n'était malheureusement pour la danseuse, pas la première et qui n'aurait sans doute pas été la dernière. Extrême sans doute, toutefois à ça décharge, elle ne souhaitait nullement la tuer et elle avait savamment orchestré les choses pour que sa victime se blesse uniquement, elle n'était pas assez susceptible pour lui ôter la vie... Elle n'est pas une meurtrière, simplement une enfant capricieuse et trop orgueilleuse. Retrouvant son visage fermé, Bess' quitte les lieux du crime, se dirigeant vers sa salle de travail. Assise, comme si de rien n'était, elle commence à modifier le costume, au même moment, le grand patron arrive, hystérique , comme tous les artistes. « Oh mon dieu! Il va falloir que vous retouchiez le costume Mademoiselle Sunshine, pour qu'il aille à la petite Armande, elle est beaucoup plus fine que cette pauvre Mary, est-ce que c'est possible? Je vous paierais en conséquence! » Affichant un léger sourire, la belle hoche la tête, continuant sa besogne sous les remerciements vigoureux de son supérieur, ce dernier semble d'ailleurs particulièrement intéressé par l'un des jouets de son employée. En effet, sur son bureau traine une espèce de poupée de chiffon, finement habillé, élégamment coiffée. Le quinquagénaire sourit, attrapant l'objet, comme si ce n'était qu'un simple jouet... « C'est très joli ça dit donc, ma fille adorerait, c'est à... » Ses yeux se pose sur ceux de la jeune femme, elle le fixe, suspicieuse, presque véhémente, comme si elle s'apprêtait à le réprimandait, pour ne pas dire le tabasser à coup de machette... L'homme comprit vite que la rumeur au sujet de son obsession pour les jouets était vraie, il pose alors l'objet, un sourire crispé sur le visage et s'en va, à reculons, comme s’il s'attendait à ce qu'elle lui lance un couteau dans le dos. Jusqu'à le perdre de vue Bessie-Hope reste froide, puis dès qu'il disparaît elle affiche un sourire amusé, repositionnant sa petite poupée comme il faut avant de se remettre à travailler. Elle sait pertinemment que les gens l'imaginent froide et sans aucun sens de l'humour, et dans les faits, c'est surement vrai, toutefois, elle est tout de même capable de sourire, plus qu'on ne l'imagine... Si elle se sentait coupable pour la danseuse? Pas le moins du monde, elle l'avait mérité , à point c'est tout et si il y a une chose qu'elle avait comprit dans la vie, c'est que le regret ne servent en général pas à grand chose.






Dernière édition par Bessie-Hope H. McFaden le Sam 21 Sep - 22:41, édité 4 fois
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Missives : 1180 Points : 369
Avatar : James Mc Avoy Crédit : © Blondie
Âge : Une petite trentaine il pense.. Mais rien est vraiment sûr.
Statut : Il est persuadé qu'il a été marié, mais personne n'est venu le réclamer, il se considère donc comme célibataire, d'autant plus qu'il se souvient pas de sa femme.
Occupation : Gère une maison close glauque - ouvreur au théâtre
Gramophone : Je bois et puis je danse - Aline
Doubles-comptes : blonde hyperactive et violente pour vous servir.
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mar 17 Sep - 23:25

CRYSTAL so cuuute !!
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ! héhé 

_________________
WITHOUT MEMORY
MY LOVE IS GONE
Can anybody help ? Save me from my own failure ? Give me hope, give time, give me souvenir ? I'm a rack, a nothing, a lost soul. I'm dumb without you.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDA moonage daydream.
Pseudo + Prénom : ziggy stardust. / @girlcalledmercy / Clémence.
Missives : 2339 Points : 321
Avatar : kaya scodelario. Crédit : mad shout. + tumblr.
Âge : vingt-deux ans.
Statut : fiancée contre son gré à l'élu de son cœur, Gabriel, selon un arrangement conçu entre leurs pères respectifs quinze ans plus tôt.
Occupation : pianiste, violoniste, compositrice, rentière, apprend à gérer l'entreprise paternelle.
Gramophone : quicksand - david bowie.
Doubles-comptes : eponine m.-n. o'hare.
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mar 17 Sep - 23:28

BIENVENUE. bril Ton personnage a l'air prometteur ! Bon courage pour ta fiche, et n'hésite pas si tu as des questions. heart
édit - OMG LA CITATION DE MORIARTY. excited excited

_________________

PRÉSENCE TRÈS RÉDUITE. and who are you, the proud lord said, that i must bow so low ? only a cat of a different coat, that's all the truth i know. in a coat of gold or a coat of red a lion still has claws, and mine are long and sharp, my lord, as long and sharp as yours. and so he spoke, and so he spoke, that lord of Castamere, but now the rains weep o'er his hall, with no one there to hear.


Dernière édition par Evpraksiya-Honoria Kniaz le Mar 17 Sep - 23:35, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t75-eve-you-drive-like-a-demon-from-station-to-station
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mar 17 Sep - 23:33

Bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche, Crystal est toute jolie **
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 0:48

Merciiiiiiiiiiiiiiiiii tout le monde in love in love in love in love in love 

James McAvoyyyyyy! Jake Abeeellll shocked shocked shocked tongue tongue my god 
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : NarglesQueen / @AccioNargles / Lisa
Missives : 1004 Points : 256
Avatar : Rooney Mara Crédit : EVERDEEN. (avatar), NarglesQueen (crackship)
Âge : 24 ans.
Statut : Veuve depuis six ans.
Occupation : Actrice à Broadway, prof de français à ses heures perdues et ancienne prostituée.
Gramophone : Cosmic Love, Florence + The Machine.
Doubles-comptes : Nope.
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 1:00

Bienvenue ma jolie excited.

_________________

⊹new york, new york

 
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t247-louise-follow-me-down
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 3:34

Charles et Charlie, duo de choc, avatars de folie ♥ (a) Contente de voir quelqu'un qui aime nos bouilles (a)
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 8:47

Bienvenue !
Super choix d'avatar in love 
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 9:35

crystal est adorable bril bienvenuuue! excited 
avatar
MODO secretary charming girl.
Missives : 712 Points : 52
Avatar : Phoebe Tonkin. Crédit : gentle heart + tumblr + silber sky.
Statut : Célibataire.
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 10:12

CRYSTAL REED. red heart
BIENVENUE SUR ATJ. heart Bon courage pour ta fiche de présentation & si tu as la moindre question, les boites mps de l'équipe administrative te sont ouvertes. bril
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t103-sue-la-vie-de-facon-hitchcockienne#728
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 15:47

Merciiii tout le monde excited excited 

Rooo vous êtes tous tellement beaux owo Rooney, NATALIE , Simoon , Phoebe shocked tongue tongue  Je crois que j'ai jamais vu autant de bouilles que j'aime dans un même poste xDDD

En plus pleins de gens qui aiment Crystal, ça me change des "C'est nul, elle est trop populaire cette fille je peux plus la voir en peinture" rain dead sad rip 

Bwef, j'ai finis la première partie, je m'attaque à l'histoire chevalier
avatar
FONDA ⚡ you ain't seen nothing yet.
Pseudo + Prénom : fleurpageons - Sarah
Missives : 1711 Points : 179
Avatar : Jessica Stam. Crédit : morphine & giulia.
Âge : 22 ans.
Statut : célibataire, enfin il parait.
Occupation : costumière & danseuse dans de petits cabarets le soir venu.
Gramophone : your heart is as black as night - melody gardot.
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 17:27

BIENVENUUE. (et bah moi je suis en train de manger un cookie au beurre de cacahouète héhéh greeny ) Je te souhaite bon courage pour la rédaction de ton histoire. Et surtout si tu as des questions ou besoin de renseignements en particulier n'hésite pas. heart

_________________
if I let you hang around, I'm bound to lose my mind
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : strawbale/Sarah
Missives : 442 Points : 98
Avatar : Michael Fassbender Crédit : JAN (avatar)
Âge : 32 ans
Statut : Veuf, c'est ce qui arrive quand on règle son compte à sa chère et tendre. Désormais entre Charles et Apo il va falloir choisir sur quel pieds danser.



Occupation : Ancien membre de la mafia. Gérant d'un restaurant où je t'assure que tu ne veux pas aller et du bar clandestin dans son sous sol où tu rêves de pouvoir poser ton derrière fortuné.
Gramophone : Arctic Monkeys - Do I wanna know
Doubles-comptes : Littlefiger is a woman
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 18:40

Avatars + Pseudo bril
BIENVENUE licorne
Bon courage pour le reste de ta fiche excited
Arik aussi il a tué sa femme, sauf que lui il l'a vraiment fait, y a pas de doute greeny

ps : Moi j'l'aime vos bouilles Charclot et Charlatant. héhéh

_________________

    Le vin est semblable à l'homme : on ne saura jamais jusqu'à quel point on peut l'estimer et le mépriser, l'aimer et le haïr, ni de combien d'actions sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable.♘  .ReedNight
     
    Remember
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♔ strange bird
Pseudo + Prénom : loonywaltz - léa
Missives : 992 Points : 192
Avatar : ben barnes Crédit : loonywaltz
Âge : 25 yo
Statut : fiancé depuis toujours à l'amour de sa vie par la force du hasard
Occupation : propriétaire du palace theatre & du speakeasy please don't tell
Gramophone : pompei - bastille
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 18:46

Crystal peut être aussi populaire qu'elle veut, moi j'me lasse pas de ses jambes de deux mètres rmgreen  Bienvenue à toi, jeune navette (oui, c'est le féminin de navet) et bon courage pour ta fiche ♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Mer 18 Sep - 22:15

Crystal, nan mais what else ? excited Elle convient parfaitement à l'ambiance et puis quel pseudo de folie. *-*
Bienvenue à toi. heart
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Jeu 19 Sep - 2:07

Bienvenue léchouille 
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Jeu 19 Sep - 15:22

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii tout le mondeuh in love in love in love 

Aristarkh > Haan entre tueur de concubins confirmé ou potentiel il nous faudra un lien culcul  *out*

Gabriel > Je ne peux que soutenir cette remarque, les jambes de Crystal célavie :GEU: rrr

Judith > Merciii *o* J'avoue que je trouve aussi qu'elle va parfaitement à l'ambiance, elle est la juste la beauté parfaite des années 20 bave bave


Pour la fiche, je m'excuse du résumé qui est un peu... nul xD Mais je sais jamais comment formuler mes histoires du coup je cogite tellement qu'au final c'est jamais comme dans mon petit cerveau naaan  Enfin bref, j'espère que ça ira quand même rip
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Jeu 19 Sep - 16:48

Han Reed ! bril  J'y avais pas pensé mais elle colle super bien à l'époque !

Bienvenue :)
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Pondy* + Pauline
Missives : 204 Points : 26
Avatar : AntoniaThomas Crédit : Applestorm
Âge : vingt-quatre ans.
Occupation : Bonne + Chanteuse dans un bar clandestin.
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Ven 20 Sep - 21:17

Wouaaah j'adore ton perso ;)

_________________
 ABBY WILSON
My soul is painted like the wings of butterflies,
Fairy tales of yesterday, will grow but never die,
I can fly, my friends!
© ZIGGY STARDUST.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDA moonage daydream.
Pseudo + Prénom : ziggy stardust. / @girlcalledmercy / Clémence.
Missives : 2339 Points : 321
Avatar : kaya scodelario. Crédit : mad shout. + tumblr.
Âge : vingt-deux ans.
Statut : fiancée contre son gré à l'élu de son cœur, Gabriel, selon un arrangement conçu entre leurs pères respectifs quinze ans plus tôt.
Occupation : pianiste, violoniste, compositrice, rentière, apprend à gérer l'entreprise paternelle.
Gramophone : quicksand - david bowie.
Doubles-comptes : eponine m.-n. o'hare.
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Sam 21 Sep - 21:01

Je m'excuse du retard, tous les membres du staff sont occupés avec les cours ou le boulot. :potté:Bref, je valide la première partie de ta fiche ! Bessie est très intéressante, et unique. :my god:Voici ton test rp, n'hésite surtout pas s'il ne te convient pas. J'avoue ne jamais être inspirée pour les test rps, donc je comprendrais parfaitement si tu désirais autre chose. snif (N'oublie pas de renseigner le groupe de ton personnage.)

Tu viens de terminer un costume complexe pour une danseuse particulièrement exigeante, tu le trouves superbe, parfaitement adapté au spectacle en question. Pourtant, à sa vue, les sourcils de la danseuse se froncent : elle ne l'aime pas et exige que tu en réalises une seconde plus à son goût. Tu sens ton sang bouillir dans tes veines et à tes tempes : pour qui cette diva se prend-elle à dédaigner ainsi ton travail pourtant si respecté et demandé ? Pourtant, pour que le travail paie, il est nécessaire de suivre ses requêtes...
Que feras-tu ? Laisseras-tu ton caractère explosif et calculateur prendre le dessus, et remettras-tu cette impertinente à sa place ? Ou bien préféreras-tu laisser couler l'offense ?


_________________

PRÉSENCE TRÈS RÉDUITE. and who are you, the proud lord said, that i must bow so low ? only a cat of a different coat, that's all the truth i know. in a coat of gold or a coat of red a lion still has claws, and mine are long and sharp, my lord, as long and sharp as yours. and so he spoke, and so he spoke, that lord of Castamere, but now the rains weep o'er his hall, with no one there to hear.
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t75-eve-you-drive-like-a-demon-from-station-to-station
avatar
AND ALL THAT JAZZ
Pseudo + Prénom : Fiordiligi / Elise
Missives : 132 Points : 27
Avatar : Alicia Vikander Crédit : (c) Saopflaws
Âge : 26 ans
Statut : Tristement célibataire. La femme qu'elle aimait étant morte et le fiancé paravent également...
Occupation : Papillon de nuit ; journaliste de mode à ses heures perdues ; chroniqueuse radio sur son temps trop libre
Gramophone : What I wouldn't do - A Fine Frenzy
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Sam 21 Sep - 22:09

Bienvenue bril J'adoooore ton vava !
Et surtout bon courage pour ton test rp ♥

_________________

Don't forget to smile
“I guess we all have reasons to be happy.”
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Sam 21 Sep - 22:43

Evpraksiya > Pas de soucis, je croyais surtout que j'avais fait une bétise, du coup je m'attendais à me faire engueuler XD Donc je suis rassurée et ton test m'a trop direct inspiré oO Du coup je l'ai déjà finis xDD J'espère que ça ira hm 


MERCIIIIIIIII June bril 
avatar
FONDA ⚡ you ain't seen nothing yet.
Pseudo + Prénom : fleurpageons - Sarah
Missives : 1711 Points : 179
Avatar : Jessica Stam. Crédit : morphine & giulia.
Âge : 22 ans.
Statut : célibataire, enfin il parait.
Occupation : costumière & danseuse dans de petits cabarets le soir venu.
Gramophone : your heart is as black as night - melody gardot.
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Dim 22 Sep - 0:25

J'ai adoré l'ambiguité du personnage de la mère de Bessie avant de retrouver cette caractéristique chez elle. La manière dont elle agit, réfléchie et posée à première vue avant de commettre un acte aussi extrême la rend très intéressante dans ton test rp (et un brin psychopathe culcul ). Le gang des costumières va définitivement faire des ravages, d'autant plus qu'elles ont pas mal de points communs avec Maija. héhéh WE GONNA RULE. Je te valide !
Edit : HS, mais le titre de ta fiche... VIKINGS ? potté

_________________
if I let you hang around, I'm bound to lose my mind


Dernière édition par S. Maija Pavlov le Dim 22 Sep - 0:29, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDA ⚡ you ain't seen nothing yet.
Pseudo + Prénom : fleurpageons - Sarah
Missives : 1711 Points : 179
Avatar : Jessica Stam. Crédit : morphine & giulia.
Âge : 22 ans.
Statut : célibataire, enfin il parait.
Occupation : costumière & danseuse dans de petits cabarets le soir venu.
Gramophone : your heart is as black as night - melody gardot.
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   Dim 22 Sep - 0:28

félicitations !
validation

Tu viens d'être validé(e), félicitations ! Mais il te reste des choses à faire ! En effet, n'oublie pas de remplir tous les champs de ton profil (ou du moins le maximum), ainsi que le gif. Il est impératif que tu recenses ton avatar dans le bottin prévu à cet effet dans ce sujet. De même, il te faudra ouvrir une fiche de liens et rps, pour ce faire, rendez-vous ici. Construire des liens entre ton personnage et ceux d'autres membres constitue une étape primordiale pour t'intégrer au forum. Si les codes ne sont pas ton fort, tu trouveras dans ce même sujet une fiche prête à être utilisée. Tu peux également obtenir un rang, trouver un logement, ou si ce n'est pas déjà fait une profession originale à ton personnage. Il est conseillé de surveiller régulièrement les annonces, de ce côté afin de suivre les intrigues et évènements en cours et de participer pleinement à la vie du forum. Tu fais d'ailleurs partie d'un groupe, pour en savoir plus c'est . N'hésite pas à faire un tour dans le flood ou à venir papoter avec nous sur la chatbox, on est là pour se faire plaisir avant tout ! Et n'oublie pas de rp, bien entendu. Allez, file donc danser le Charleston !



_________________
if I let you hang around, I'm bound to lose my mind
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end   

 

If i had a heart, i could love you . BESSIE-HOPE ; end

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
CHARACTERS MANAGEMENT
 :: presentations :: validated
-