Partagez | .
 

 lies are necessary (s&t)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: lies are necessary (s&t)   Dim 1 Sep - 21:33

Sue & Thelma
lies are necessary


Bienvenue dans le merveilleux sujet de Thelma D. Smith-Powell qui va avoir l'honneur d'avoir comme partenaire Sue V. Hitchcock. Pour leur sujet, ils autorisent l'intervention d'un PNJ inoffensif qui pimenterait le rp et ils interdisent l'intervention de membres extérieurs qui passeraient par là. Ne sont-ce pas là des choix merveilleux ? L’histoire se déroule le 16 août à 08 heures alors que la météo est douce mais pluvieuse. À présent, il est temps de laisser la parole au créateur du sujet : Après une nuit mouvementée et privée de sommeil, Thelma s'en va rendre visite à Sue..


Invité
Invité
MessageSujet: Re: lies are necessary (s&t)   Dim 1 Sep - 21:33


LIES ARE NECESSARY.

most of the times we don't choose our siblings but, once in a while, we choose the one we want to consider as a sibling. unfortunately it doesn't mean the relationship is easier, in fact it can even be harder when you realise the one you have chosen is not as perfect as you imagined.

La nuit s'était écoulée avant même qu'elle ne puisse s'en rendre compte. Les premiers rayons du soleil l'avaient surprise, tant et si bien qu'elle s'était demandé si elle n'avait pas sombré dans les bras de Morphée pour quelques heures. Mais les souvenirs de sa nuit était bien assez vifs pour savoir que cela n'avait pas été le cas. Entre pas de danse, verres de champagne et autres plaisirs, sa nuit avait été plus qu'agréablement mouvementée. Ce qui n'était pas d'une grande nouveauté pour la jeune femme, mais chaque fois elle avait dans les yeux ce même émerveillement. Cet émerveillement que tout un chacun pensait être dû à ses escapades dans ces speakeasies qu'elle chérissait tant alors qu'il était plutôt l'écho du désir, de la passion et du plaisir qui l'avait animée en fin de soirée. Un secret qu'elle se gardait bien de leur dévoiler. Préférant laisser courir leur imagination aussi bien que les rumeurs. Après tous ceux qui comptaient vraiment pour elle ne les croiraient pas, pas vrai ? C'était du moins ce dont elle s'était convaincue, quand bien Clarence restait l'exception, celle qui confirme la règle. Clarence, ce frère qu'elle aimait quand bien même il ne la comprendrait jamais. S'il l'avait croisé à cet instant, il n'aurait pas tarit de mots pour lui dire ô combien son comportement était déplacé, combien elle entachait le nom Powell à n'en faire qu'à sa tête. Si elle avait dû l'écouter, elle serait déjà marié à un homme de bonne famille et mère par dessus le marché. Mais tout ce qu'il réussissait à faire, c'était de la rendre reconnaissante d'avoir des parents aussi compréhensifs que les leurs. Animée par des pensées concernant son frère, elle ne fut pas vraiment surprise lorsqu'elle se rendit compte que ses pas l'avait mené tout droit dans Lower Manhattan. Son subconscient l'avait mené tout droit vers celle qu'elle considérait comme la sœur qu'elle n'avait jamais eu la chance d'avoir. Sue était capable de lui mettre du baume au cœur sans s'en rendre compte, simplement en ne cherchant pas à la changer. Mais il était vrai que Sue en savait peut-être un peu moins que Clarence. Après tout, Thelma ne lui parlait guère de ses escapades dans les bars clandestins, peut-être parce qu'elle souhaitait garder Sue éloigner de ce monde. Non seulement la brune n'était pas encore majeure et n'avait donc rien à faire dans ces bars, mais en plus elle souhaitait préserver la jeune Hitchcock, sachant que ce monde pouvait changer les gens. Une attitude qui était rare chez Thelma qui avait plutôt l'habitude d'être celle qui décoince ses amies. Mais elle ne voyait pas vraiment Sue comme une amie, plutôt comme une sœur. Arrivant enfin devant la villa de la demoiselle, un sourire se dessina sur les lèvres de Thelma. Cette villa elle la connaissait par cœur, pour y avoir passé une partie de son enfance. Il n'avait pas été facile de se défaire de cette villa pleine de souvenir, alors pouvoir y retourner était quelque chose qu'elle appréciait beaucoup. Elle ne s'attarda pas vraiment dans l'allée, se dirigeant aussitôt vers la porte d'entrée, toquant deux fois dessus. C'est seulement à ce moment qu'elle se rendit compte qu'il était encore tôt et que peut-être Sue était encore plongée dans les bras de Morphée. Elle fut alors prise d'une certaine culpabilité en pensant au fait qu'elle était peut-être en train de réveiller la jeune femme. Une culpabilité qu'elle envoya balader rapidement, se disant que Sue pouvait toujours prendre le décision de ne pas sortir de son lit si elle le souhaitait. Malgré tout, elle donna deux nouveaux coups sur la porte. L'odeur de pluie présente dans l'atmosphère lui faisait craindre de bientôt se retrouver trempée de la tête aux pieds. Sauf si la jeune Hitchcock se montrait assez clémente pour ouvrir la porte et la laisser entrer.

love.disaster
 

lies are necessary (s&t)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
FUN ISN'T IT
 :: archives :: topics :: abandoned
-