Partagez | .
 

 SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MODO secretary charming girl.
Missives : 712 Points : 52
Avatar : Phoebe Tonkin. Crédit : gentle heart + tumblr + silber sky.
Statut : Célibataire.
MessageSujet: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 12:26

Sue Vanda Hitchcock
« Le hockey sur glace est un savant mélange de glisse acrobatique et de Seconde Guerre mondiale. »

NOM : Hitchcock, lui venant de son père : William Hitchcock. Son prénom, Suson lui vient de sa mère. Peu de gens connaissent ce prénom et l'appelle couramment Sue.
DATE DE LIEU DE NAISSANCE : Née dans Leytonstone, dans la banlieue nord-est de Londres, le 14 mai 1905.
ÂGE : 19 years old.
EMPLOI OU OCCUPATIONS : Occupe le poste de secrétaire auprès des ministres et des politiciens durant son temps de travail. Ses occupations personnelles sont principalement la lecture, la musique et le sport.
SITUATION FAMILIALE : Conflictuel.
SITUATION AMOUREUSE : Célibataire endurcie.
GROUPE : Gospel.
I. Introduction

PARS.
-chanson de Jean Lenoir -

Pars, sans te retourner,
Sans te souvenir,
Ni mes baisers, ni mes étreintes
En ton cœur n'ont laissé d'empreintes...

Ce couplet de la chanson "Pars" représente beaucoup pour elle. Les quelques mots qui sont en gras définissent très bien Sue. ▲ Se retourner, Sue quitte sa famille sans se retourner : c'est un grand pas en avant pour elle. ▲ Souvenir, elle en possède énormément, mais elle souhaite les oublier. ▲ Les étreintes, elle n'en pas eu durant son enfance, elle ne sait pas ce que ça fait.. ▲ Coeur, la jeune femme possède un grand cœur.
II. Sue, Vanda.

Sue est une jeune femme qui n'est pas encore majeure, venant à peine de sortir de la crise d'adolescence. Aimant se faire respecter, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et lorsque certains ont le malheur de l'oublier ou tout simplement de l'ignorer. Son caractère est très difficile à cerner, car elle ne supporte pas les gens qui ont un visage expressif et qui étalent leur vie partout : c'est une jeune femme qui sait parfaitement jouer le jeu et cacher ses émotions. Sue a même giflé une femme pleurant dans la rue, car elle étalait sa vie au grand jour en pleurnichant, surtout que la femme n'avait pas l'air d'être pauvre. L'organisation et le rangement sont deux mots indispensables dans la vie de tous les jours. L'ordre est nécessaire, si une chose n'est pas terminée en temps et en heure, ni bien rangé, il est impossible de trouver le sommeil pour la belle. Cela lui sert surtout dans son métier de secrétaire auprès des politiciens et des ministres. Parfois, son côté un peu réservée et mystérieux lui portent préjudice, notamment du côté masculin. Bien que la plupart des hommes aiment son côté « mystère », le côté « réservée » et sa façon de les envoyer valser ne leur plaisent pas toujours. Autant charmante que susceptible, Sue sait se contrôler et ne pas faire de scènes en public, bien que parfois la situation lui échappent et elle laisse sa colère prendre le dessus. Lorsqu'on rencontre la brune, il est difficile de la juger aux premiers abords, il faut creuser sous la carapace pour trouver la douce, amusante et humoristique Sue Hitchcock.

Ladies ans gentlemen, nous avons aujourd'hui le plaisir d'accueillir Sue Hitchcock ! Bonjour et bienvenue sur la radio AT&T's. Nous avons préparé quelques questions pour vous. Premièrement, tout le monde aimerait savoir ce que vous pensez des bars clandestins et du jazz, ne vous inquiétez pas, ça ne sortira pas d'ici !
« Les bars clandestins ne sont pas les endroits que je fréquente le plus, je dois l'avouer. Je ne nierai pas ses "bars", comme vous dites, sont très tentant lorsque la dépression vient à nous, mais je n'y suis allée une seule fois et je n'y suis jamais retourné. L'odeur de l'alcool était beaucoup trop présente pour moi.
Le Jazz. C'est une de mes passions, j'adore écouter la musique -et pas uniquement le jazz. Je ne vous cacherais pas que j'aime m'asseoir au coin du feu de ma cheminée avec un livre dans la main, écoutant en même temps un morceau de Jazz. »

Oh, je vois... Ainsi, votre avis concernant la Prohibition...
« C'est une bonne question, pour obtenir un avis concret, il faut peser le pour et le contre. On va dire que pour les alcoolique, nous pouvions percevoir la Prohibition comme une chance de pouvoir redevenir indépendant. Cependant, elle a également conduit certaines personnes à entrer dans le monde du marché noir. Sans Prohibition, les choses seraient peut-être pire qu'elles ne le sont aujourd'hui, nous ne pouvons jamais savoir ce qui aurait pu se passer de toute manière. »
Oh ! Dans ce cas, buvez-vous de l'alcool ?
« Très rarement, lors des grandes occasions telles que les fêtes religieuses. »
Personne ne vous juge, ne vous inquiétez pas. Et, dites-nous, New York, en un mot, c'est quoi pour vous ?
« New York est indescriptible selon moi. »
Comme je vous comprends ! Pourriez-vous donc nous donner votre point de vue sur l'époque que nous vivons ?
« C'est une époque assez difficile à vivre à cause de la crise et de la Guerre Mondiale, qui vient de se terminer. Bien que les temps sont durs des fois, il faut prendre son courage à deux mains et passer cette période, le futur est symbole d'espoir. »
Et bien, je vous remercie pour cette interview plus que constructive, et vous souhaite un excellent moment à New York !
derrière l'écran

PSEUDO ET/OU PRÉNOM : GINNY./CAMILLE. héhéh
ÂGE : 16 years old. bril
DÉCOUVERTE DU FORUM ET AVIS SUR CELUI-CI : Le forum est vraiment très beau ! Grâce aux administrateurs, j'ai eu la chance de connaître ce bijou. (a)
PRÉSENCE : 6/7.  regard en coin
CONNAISSANCE ET AVIS SUR LES 1920's : Après avoir lu les annexes, je serais au top. héhé
TA CHANSON FAVORITE : Ça peut paraitre débile, mais j'adore le générique de la série H2O. potté
AVATAR : Phoebe Tonkin. bave
CODE DU RÈGLEMENT : YOU CAN EVEN MARRY HARRY. my god
PERSONNAGE INVENTÉ, SCÉNARIO : Inventé. omg
UN DERNIER MOT : Bravo aux administratrices du forum, c'est une pure merveille. red heart




Dernière édition par Sue V. Hitchcock le Ven 27 Sep - 20:17, édité 11 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t103-sue-la-vie-de-facon-hitchcockienne#728
avatar
MODO secretary charming girl.
Missives : 712 Points : 52
Avatar : Phoebe Tonkin. Crédit : gentle heart + tumblr + silber sky.
Statut : Célibataire.
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 12:27

L'histoire de ma vie.
« Le hockey sur glace est un savant mélange de glisse acrobatique et de Seconde Guerre mondiale. »


Le cycle éternel, c'est l'histoire de ma vie.

Il faisait froid ce soir-là, très froid. Le vent soufflé énormément, l'orage faisait fureur. L'espace d'un instant, j'ai cru entendre un arbre dans le jardin tomber à cause de la foudre : ce dernier venait d'être foudroyé sans aucun doute. L'électricité avait sauté il y a maintenant trois heures et le courant n'était toujours pas revenu. L'ambiance était menaçante et effroyable dans les rues de Lower Manhattan, il y avait peu de gens dans les sombres ruelles. Qui voudrait sortir par un temps pareil ? Les fous. Dans ce quartier, nous croisons parfois des gens peu avantagés mentalement et cela peut coûter très cher. Surtout lorsque les personnes privées d'intelligence ont volontairement bu plusieurs verres d'alcool. Une chose était sûre : je ne sortirais pas ce soir. J'étais bien mieux dans mon grand fauteuil en cuire rougeâtre, au coin du feu. Une musique de fond -du jazz- se faisait doucement une place dans la pièce. Évidemment, n'étant pas nature patiente, je n'allais pas sagement attendre que la tempête se termine. Pratiquant l'un de mes passes-temps favoris -la lecture-, je grignotais quelques petits biscuits au coin du feu. En pensant à ce que j'étais en train d'avaler, j'avais de la peine : des personnes comme vous et moi avaient dû travailler des heures entières pour faire les biscuits, mais pour faire des emballages -qui ne servent strictement à rien, car les enfants les déchirent pour manger les gâteaux le plus rapidement possible; comme si quelqu'un allait leur voler. De nos jours tout était étrange, comme si la Terre avait arrêté de tourner.
Une fois mon livre terminé, je me décidais -enfin- à bouger. Il fallait que je m'empare ma couverture, se trouvant sur mon lit : j'avais froid. Même si j'étais près de la cheminée, j'étais de nature tellement frileuse que je grelottais. La couverture était de couleur verte, avec des carreaux dessus. C'était l'une des couvertures que ma mère m'avait ouverte lors d'un de mes anniversaires. Nous étions en mauvais thermes, certes, mais ce bout de tissu représentait beaucoup pour moi. Lorsque j'ouvris la porte de la chambre, je vis ma couverture en boule sur mon lit. Délicatement, je pris l'objet dans mes mains et je retournais au rez-de-chaussé pour m'asseoir sur mon fauteuil. Je m'installais confortablement et enroula la couverture autour de mon corps pour me tenir chaud. Mon regard était noyé dans les flammes, repensant aux souvenirs lointain, ceux qui me hantaient depuis mon enfance.

FLASH BACK.
-quatrième enfant des Hitchcock-

Ma première pensée fut d'abord pour mes parents, William et Emma Hitchcock. Mon père était grossiste de volailles, fruits et légumes. Ma mère étant d'origine irlandaise avait toujours été très durent avec ses enfants, dont moi.
Ensuite, ma deuxième pensée fut pour mes frères et sœurs. William -portant le même prénom que mon père- avait quinze ans de plus, Eileen avait treize années de plus que moi et Alfred,. Ce dernier était plus âgé que moi -de six ans. J'étais la cadette d'une portée de quatre enfants.
Ma famille avait toujours été très croyante, la plupart étaient catholique. Ma mère avait même tenue à envoyer tous ses enfants dans le collège St Ignatius, à Stamford Hill. L'école était tenue par des jésuites, inutile de préciser que l'école était la plus stricte et la plus religieuse du pays. Contrairement à mes frères et sœurs, cela ne m'empêcha pas de me faire des amis. Là-bas, les Hitchcock étaient connus pour être des enfants très solitaires, souffrant d'obésités : par chance, je n'étais ni solitaires, ni obèse. Un jour je me suis demandais si j'étais vraiment une Hitchcock, mais cette idée sortie vite de mon esprit. Je faisais partie d'une petite troupe, nous nous entendions tout à merveille. Sue sourit en se rappelant tous les éclats de rire que cette troupe lui avait fournit. Je me souviens encore des souffrances que ma mère nous accordaient à Alfred et moi.
William et Eileen, les deux aînés étaient ce que nous pourrions qualifier de « préférés ». Une véritable mère porte autant d'affection pour tous ses enfants, elle ne choisit pas. Le soir de Noël, elle ne se gênait pas pour nous priver de nos jouer et les donner aux deux aînés Cela a provoqué chez moi un sentiment de rejet et m'a profondément marqué. Déjà qu'Alfred était réservé, mais il le devint encore plus après cet événement. Quant à moi, je me refermais petit à petit sur moi-même et ma mère ne voyait absolument rien. Comme si j'étais transparente pour elle. Notre père, lui ne faisait pas  plus attention à nous. Le seul souvenir que j'ai mémorisé, est le fait que lorsque nous étions plus jeunes, il nous avait envoyés -Alfred et moi- au commissariat avec un mot à remettre aux policiers. C'était mon frère qui portait le bout de papier dans ses mains, c'était lui qui l'avait remis à l'homme, à la porte d'entrée. Dessus, une seule phrase était écrite à l'encre : « Voilà ce qui arrive aux méchants enfants. ». William Senior mourut en mille neuf cents quatorze, cela ne me fit ni chaud, ni froid.
Ensuite, mon frère quitta le collège St. Ignatius -à l'âge de quatorze ans- pour étudier à la London County Council Scholl of Engineering and Navigation, à Poplar, à Londres. Il m'a laissé seule avec cette famille de malheureux pour étudier. Il n'avait qu'une envie : devenir réalisateur. A chaque fois qu'il prononçait une phrase, c'était pour parler d'un de ses futurs scénarios. Cela me rendait à cran. Ce fut une source de conflit entre nous.

-quatrième enfant des Hitchcock-
FIN DU FLASH BACK.

Une larme s'échappa de mon oeil gauche, roulant sur ma joue pour terminer sur mon tapis, au pied de la cheminée. C'était toujours le cas lorsque je me remémorais ses souvenirs, cela provoquait chez moi un pincement au coeur. Suite au départ de mon frère, rester dans avec mes parents et mes aînés étaient beaucoup trop compliqués. Je fis le choix de partir vivre à New York, seule. J'avais toujours rêvé d'y mettre les pieds. Je partis de chez moi à l'âge de dix sept ans. Le voyage ne fut pas très facile et assez long, mais je ne perdis pas l'espoir de mener une vie meilleure là-bas. C'était -selon moi- la meilleure solution. J'avais pu me construire une nouvelle vie à Lower Manhattan. J'avais repris ma vie en main et grâce à mon haut niveau scolaire, j'avais pu devenir secrétaire pour les ministres et les politiciens de New York. J'étais dans un bureau, ayant une taille relativement grande. Mon salaire était mince, mais j'avais de quoi vivre. Grâce à l'argent que je mettais de côté depuis que j'étais petite, j'avais pu avoir une villa pour un petit prix. A l'intérieur de Villa Hitchcock, la décoration était plutôt de l'époque, j'avais tenu à jouer avec le contraste des formes. Cela avait un rendu plutôt imposant et joli. Les anciens propriétaires étaient vraiment gentils et avait compris ma situation actuelle et m'avait accordé un crédit. Ils s'étaient montrés très compréhensifs. Je ne les remercierais jamais assez pour ça.
A présent, j'aimais ma vie et pour la première fois je me sentais bien dans ma peau, à mon aise. J'étais chez moi à New York, bien que l'Angleterre soit mon pays natale, ça n'avait rien à voir : l'air était différent. Quant à mon accent anglais, il disparut au bout d'un an. Maintenant, je parle parfaitement la langue et la plupart des habitants étaient sympathiques, bien que sous leurs airs angéliques certains devaient être diaboliques.



Dernière édition par Sue V. Hitchcock le Dim 18 Aoû - 15:02, édité 20 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t103-sue-la-vie-de-facon-hitchcockienne#728
Invité
Invité
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 14:27

J'ai constaté la même chose, donc je n'ai pas pu poster non plus :( ^^

Bienvenuuuuuuuuuue ♥
tu es l'autre modo, j'imagine? :p
avatar
MODO secretary charming girl.
Missives : 712 Points : 52
Avatar : Phoebe Tonkin. Crédit : gentle heart + tumblr + silber sky.
Statut : Célibataire.
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 14:51

Ah, je ne suis pas la seule à qui ça arrive alors, potté .
Merci beaucoup. léchouille  En effet, je suis l'autre modo. Du coup, bienvenue à toi aussi. heart red heart
Et en fait, J'ADORE TON PSEUDO. angel 

Courage, me reste plus que mon histoire à rédiger. excited 
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t103-sue-la-vie-de-facon-hitchcockienne#728
avatar
ADMIN ♔ strange bird
Pseudo + Prénom : loonywaltz - léa
Missives : 992 Points : 192
Avatar : ben barnes Crédit : loonywaltz
Âge : 25 yo
Statut : fiancé depuis toujours à l'amour de sa vie par la force du hasard
Occupation : propriétaire du palace theatre & du speakeasy please don't tell
Gramophone : pompei - bastille
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 15:39

J'ai arrangé le souci des liens externes ♥
Bienvenue à toutes les deux!

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO secretary charming girl.
Missives : 712 Points : 52
Avatar : Phoebe Tonkin. Crédit : gentle heart + tumblr + silber sky.
Statut : Célibataire.
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 15:43

Merci beaucoup Gabi. (je me permets hein (a) )
J'ai terminé ma fiche ! roll héhéh
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t103-sue-la-vie-de-facon-hitchcockienne#728
Invité
Invité
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 20:03

merciiii et j'adore le tien aussi *o*
avatar
MODO secretary charming girl.
Missives : 712 Points : 52
Avatar : Phoebe Tonkin. Crédit : gentle heart + tumblr + silber sky.
Statut : Célibataire.
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 20:28

Merci beaucoup ! heart
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t103-sue-la-vie-de-facon-hitchcockienne#728
avatar
FONDA ⚡ you ain't seen nothing yet.
Pseudo + Prénom : fleurpageons - Sarah
Missives : 1711 Points : 179
Avatar : Jessica Stam. Crédit : morphine & giulia.
Âge : 22 ans.
Statut : célibataire, enfin il parait.
Occupation : costumière & danseuse dans de petits cabarets le soir venu.
Gramophone : your heart is as black as night - melody gardot.
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 22:18

Bienvenue officiellement sur ta fiche. clin d\'oeil J'ai hâte de pouvoir lire ta fiche dans de bonnes conditions à mon retour (parce que depuis le téléphone c'est pas facile).

_________________
if I let you hang around, I'm bound to lose my mind
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDA moonage daydream.
Pseudo + Prénom : ziggy stardust. / @girlcalledmercy / Clémence.
Missives : 2339 Points : 321
Avatar : kaya scodelario. Crédit : mad shout. + tumblr.
Âge : vingt-deux ans.
Statut : fiancée contre son gré à l'élu de son cœur, Gabriel, selon un arrangement conçu entre leurs pères respectifs quinze ans plus tôt.
Occupation : pianiste, violoniste, compositrice, rentière, apprend à gérer l'entreprise paternelle.
Gramophone : quicksand - david bowie.
Doubles-comptes : eponine m.-n. o'hare.
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 22:36

Phoebe. my god BIENVENUE officiellement ! Je lirai ta fiche quand je serai de retour en France.

_________________

PRÉSENCE TRÈS RÉDUITE. and who are you, the proud lord said, that i must bow so low ? only a cat of a different coat, that's all the truth i know. in a coat of gold or a coat of red a lion still has claws, and mine are long and sharp, my lord, as long and sharp as yours. and so he spoke, and so he spoke, that lord of Castamere, but now the rains weep o'er his hall, with no one there to hear.
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t75-eve-you-drive-like-a-demon-from-station-to-station
avatar
MODO secretary charming girl.
Missives : 712 Points : 52
Avatar : Phoebe Tonkin. Crédit : gentle heart + tumblr + silber sky.
Statut : Célibataire.
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   Sam 10 Aoû - 23:13

Merci à toutes les deux. heart J'espère sincèrement que mon histoire vous plaira, personnellement je la ne la trouve pas exceptionnellement bien rédigée. arrow
Bon retour en France alors ! red heart
Voir le profil de l'utilisateur http://allthatjazz.forumactif.org/t103-sue-la-vie-de-facon-hitchcockienne#728
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.   

 

SUE ▲ la vie de façon hitchcockienne.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All That Jazz :: 
CHARACTERS MANAGEMENT
 :: presentations :: abandoned
-